4 bacs de recyclage sur 5 sont conformes !

L’Escouade Verte de la MRC de Beauharnois-Salaberry déposait auprès du Conseil des maires aujourd’hui (21 septembre), le bilan officiel de sa campagne de sensibilisation réalisée sur une période de sept semaines l’été dernier.

L’équipe de jeunes étudiants, formée respectivement d’Alexandra D.-Gagnon, Hélène Haineault, de la chargée de projet Julie Grondin (au centre), de Cédrick Miron et Laurie-Jane Cloutier-Gagnon, a œuvré tout au cours de cette vaste opération de 36 jours sur le terrain.

Pour l’occasion, l’équipe a parcouru des centaines de kilomètres sur l’ensemble du territoire des sept municipalités de la MRC et a observé le contenu de 8 654 bacs de récupération, en plus de distribuer des milliers d’accroche-portes.

Cette campagne aura permis de constater que le contenu de 4 bacs sur 5 (82 %) est, somme toute, conforme aux consignes de la collecte sélective ou ne nécessite que de légers correctifs.

Le tonnage de la récupération est en hausse de 8% pour les huit premiers mois de l’année 2011, soit depuis l’instauration de la collecte hebdomadaire, comparativement à la même période l’an dernier.

Une autre preuve de l’efficacité de l’opération concerne les 2 700 accroches-portes distribués pour faire connaître les services de la Recyclerie Beauharnois-Salaberry spécialisée dans la récupération du matériel électronique et informatique et dans la vente de matériel revalorisé. Depuis la campagne de sensibilisation, le matériel récupéré par cette ressource a doublé, alors que les ventes se sont accrues de plus de 30 % !

– Améliorations à apporter –

L’Escouade Verte de la MRC Beauharnois-Salaberry a aussi constaté la présence de quelques anomalies dans certains bacs roulants, à savoir que des matières sont mélangées et déposées dans le mauvais compartiment du bac ou encore que l’on y dépose des produits refusés.

« Les erreurs les plus fréquentes concernent des contenants de jus et de lait déposés avec le carton ou encore le Publi-sac et son contenu déposés ensemble, alors qu’il faut plutôt séparer le sac plastique des circulaires. La présence de matières refusées, qu’il faut éviter, figure également au chapitre des constats. On songe notamment au styromousse et au plastique numéro 6 qui sert aux petits contenants de yogourt et de fruits et légumes. Comme on le voit, il y a encore du travail à faire » de mentionner la chargée de projet, Julie Grondin. Cette dernière rappelle d’ailleurs aux citoyens à ne pas hésiter à consulter le guide de récupération de la MRC qui est accessible auprès des hôtels de ville ainsi que sur le site Internet de la MRC de Beauharnois-Salaberry.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Appel aux artistes pour la production d’un Répertoire culturel Appel aux artistes pour la production d’un Répertoire culturel
Emploi : Coordonnateur(trice) au développement économique Emploi : Coordonnateur(trice) au développement économique
15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry 15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry
Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel
Lumière sur l’emploi de pesticides en zone agricole Lumière sur l’emploi de pesticides en zone agricole

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.