Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Enseignement : Des factures salées comme moyen de pression

Manifestation-employes-Commission-scolaire-des-Trois-Lacs-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comLe 9 juin dernier, plus de 200 employés de la Commission scolaire des Trois-Lacs étaient présents au Conseil des commissaires pour manifester leur mécontentement face à la lenteur des négociations dans le secteur public. Ce rassemblement est l’un des nombreux moyens de pression choisis par le personnel pour démontrer leur mobilisation.

Les heures supplémentaires facturées

Un autre moyen de pression des enseignantes et les enseignants du Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil (SERV) est une action qui devrait trouver écho auprès du gouvernement libéral : ils demanderont symboliquement à être payés à l’acte pour les heures supplémentaires qu’ils font actuellement sans être rémunérés.

Comite-executif-SERV-M_Brunet-A_Lapointe-V_Lefebvre-et-I_Gariepy-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com

Martin Brunet, Amélie Lapointe, Véronique Lefebvre et Isabelle Gariépy composent le Comité exécutif du SERV

Munis de factures aux couleurs de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ), les enseignantes et enseignants du SERV ont comptabilisé durant deux semaines leur temps et les interventions dépassant ce qui est prévu dans leur contrat de travail. Ils ont déposé ces factures au Conseil des commissaires.

« Les enseignantes et enseignants souhaitent faire réaliser que les demandes patronales qui ont suscité autant de colère chez le personnel enseignant sont absolument contraires aux besoins dans les milieux, car ils ont justement besoin de plus de temps et d’autonomie pour réaliser l’ensemble des mandats grandissants qui leur sont confiés. Par cette action revendicatrice, ils expriment également leur demande pour une meilleure reconnaissance de la valeur de leur travail, qui s’étend bien au-delà du temps passé à l’école », a déclaré Mme Véronique Lefebvre, présidente du SERV.

La correction, la planification des cours, la préparation de matériel, les réunions et les rencontres entre collègues, les appels aux parents, les suivis, les activités étudiantes sont autant de tâches faites quotidiennement par le personnel enseignant et qui débordent régulièrement de son cadre de travail. Malheureusement, elles sont tenues pour acquises par le gouvernement.

Rappelons que dans le cadre des négociations pour le renouvellement des conventions collectives, le gouvernement demande au personnel enseignant d’être présent 35 heures par semaine plutôt que 32 heures, pour le même salaire, en plus de lui retirer son autonomie et la totalité du temps qui lui était reconnu pour son travail personnel. Il souhaite également augmenter le nombre d’élèves par classe et réduire les services aux élèves en difficulté.

Une grève à venir ?

En plus de remettre ces factures, la présidente du SERV a rappelé aux commissaires et aux dirigeants de la Commission scolaire que la demande de médiation a été déposée en Front commun syndical pour les quelque 500 000 travailleuses et travailleurs de la fonction publique vu la lenteur des négociations.

Madame Lefebvre a informé ces derniers que les enseignants ont voté en faveur de moyens de pression plus lourds ainsi que d’un vote de grève à l’automne si le gouvernement continue à faire la sourde oreille et ne s’active pas plus aux tables de négociation.

Elle a aussi demandé aux commissaires et aux représentants des Comités de parents d’appuyer les employés du secteur public dans leurs revendications qui sont légitimes pour une éducation de qualité. Le personnel des établissements scolaires porte l’école à bout de bras depuis trop longtemps, a-t-elle ajouté.

________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Éducation, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

De l’embauche pour aider à la réussite éducative De l’embauche pour aider à la réussite éducative
Défi de la rentrée 2017 et 50e du Collège de Valleyfield Défi de la rentrée 2017 et 50e du Collège de Valleyfield
8 049 élèves prennent la route des écoles de la CSVT 8 049 élèves prennent la route des écoles de la CSVT
Les jeunes diplômés en éducation invités à un séjour exploratoire dans le Haut-Saint-Laurent Les jeunes diplômés en éducation invités à un séjour exploratoire dans le Haut-Saint-Laurent

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.