Dévoilement des lauréates de Trace 2022-2023

C’est lors d’un événement tenu le 30 novembre dernier que le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges, en partenariat avec la MRC de Beauharnois-Salaberry, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, la Maison Trestler, le Pavillon Wilson et la Ville de Coteau-du-Lac, a annoncé avec les lauréates du programme TRACE, édition 2022-2023. Ainsi, ce sont trois artistes de la région de Vaudreuil-Soulanges et 2 artistes de Beauharnois-Salaberry qui présenteront leur exposition solo à compter de mars prochain.

Les lauréates du programme TRACE 2022-2023 sont Maryse Harvey, Estelle Parynzewski (StellaArt), Chantal Bourque, Stéphanie Viens et Émilie Parent.

Le programme TRACE

Conçu dans l’esprit de soutenir la pratique et le développement des artistes en émergence, le programme TRACE prévoit trois volets. Premièrement, chacune des artistes sélectionnées bénéficiera des services d’une commissaire d’exposition professionnelle afin de préparer l’exposition solo qu’elle présentera dans un des cinq lieux partenaires.

« Le projet Trace répond parfaitement aux engagements de la MRC de Beauharnois-Salaberry d’accroître la visibilité de la relève artistique et de soutenir une expression artistique diversifiée sur le territoire », mentionne Jean-François Gendron, maire de Saint-Stanislas-de-Kostka et membre du Conseil de la culture de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

En plus de l’exposition, chaque lauréate aura droit à une séance photo professionnelle et participera à un programme de perfectionnement professionnel individualisé. Les expositions seront également mises en ligne dans la galerie virtuelle du CACVS. Les services offerts à chaque artiste lauréat(e) dans le cadre de TRACE sont d’une valeur estimée de 2000 $, ce à quoi s’ajoute une bourse de 650 $.

« Au CACVS, nous croyons beaucoup à la relève et sommes heureux de soutenir le processus de création artistique de celle-ci en collaboration avec les professionnels du milieu culturel et les acteurs des secteurs municipaux et sociaux », explique Julie Lemieux, mairesse de Très-Saint-Rédempteur et présidente du CACVS.

Les lauréates

Chantal Bourque, de Vaudreuil-Dorion

Née en Gaspésie, Chantal Bourque est émerveillée dès l’enfance par le pouvoir émotionnel des images. Elle manifeste rapidement un intérêt marqué pour le domaine artistique, lequel elle explore par l’entremise de cours de peinture. Chantal approfondit par la suite ses connaissances en arts avec un DEC en arts plastiques, un BAC en communications graphiques et un AEC en programmation multimédia.

Les arbres sont au centre de ses créations. Cette artiste puise son inspiration dans l’authenticité de la forêt. S’imprégnant des sons, des textures et des odeurs, elle se laisse guider par la manière dont la lumière, les couleurs et les formes interagissent en harmonie avec la nature. En recherche constante d’évolution de sa technique artistique, Chantal intègre désormais de vrais morceaux d’écorce à ses créations. Ces petits morceaux d’écorce sont aujourd’hui le fil conducteur de toutes ses œuvres. À travers son univers boisé, Chantal espère inciter les gens à vivre en lien avec la nature, et particulièrement à la respecter. Une prise de conscience que nous sommes tous interreliés à cette grandiose nature, laquelle peut nous apporter tant de bénéfices.

Chantal exposera au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges (431, avenue Saint-Charles, Vaudreuil-Dorion).

Maryse Harvey, de Salaberry-de-Valleyfield

Maryse a débuté par un baccalauréat en arts visuels et un diplôme de deuxième cycle en édition de livres d’artiste. Les réalisations personnelles et professionnelles qui ont suivi sont un diplôme de deuxième cycle en enseignement postsecondaire, la prestation de cours de théâtre et de bricolage auprès des tout petits, la réalisation de faux finis pour des décors de magasin et la fonction de commis spécialisée en papiers et cartons. Saupoudrez tout ça de quelques menus travaux comme la participation à la conception de pièces de chapeaux pour un cirque connu, la création de pages couvertures de romans, ainsi que la mise en valeur d’une étiquette d’alcool fait de miel.

Maryse exposera à la Galerie Marie et Pierre Dionne (2, rue Ellice, à Beauharnois).

Émilie Parent, des Cèdres

Émilie Parent est née à Montréal le 26 mai 1985. Dès son enfance, elle est attirée par l’art. Au secondaire, elle opte pour tous les cours optionnels en art qui croisent son chemin. Une passion se dessine. Emilie gradue du programme d’infographie en préimpression du Collège Ahunstic en 2005. En parallèle de sa carrière d’infographiste, elle explore divers médiums des arts visuels, et y passe la majorité de ses temps libres.

Après quelques années, elle met la majorité de ses énergies dans sa réelle passion : le dessin. C’est aujourd’hui au graphite qu’elle crée la majorité de ses œuvres. Depuis 2015, la jeune femme parfait ses techniques de portrait. Par son art, elle cherche à mettre à jour le vrai visage des gens. De donner à la population l’impression d’être plus près des autres. D’aller au-delà des premières impressions. De réaliser que les humains sont tous semblables, et que tout un chacun vit des émotions universelles.

Émilie exposera à la Maison Trestler (85, chemin de la Commune, Vaudreuil-Dorion).

Estelle Parynzewski (StellaArt), de Beauharnois

Née à Montréal en 1993, Estelle tisse un profond attachement dès son jeune âge envers la nature et les animaux qui ont toujours fait partie intégrante de sa vie. C’est par l’observation que déjà elle s’approprie la technique du dessin. Elle décide de poursuivre cette voie créative en choisissant le programme d’arts visuels au niveau collégial et universitaire où elle découvre une multitude d’autres pratiques artistiques. La peinture acrylique devenue maintenant son principal médium, elle exprime sur ses toiles sa fascination et son respect pour les animaux en ne manquant pas de les mettre en valeur, au point de nous en faire ressentir leur énergie et leurs émotions.

Estelle est une artiste sensible souhaitant faire vivre une expérience sensorielle et renouer les liens entre l’Homme et l’animal. Cette reconnexion se vit d’abord par l’émotion se dégageant plus particulièrement au travers des yeux de ses sujets où elle porte une attention minutieuse et qui, pour elle, sont le reflet de l’âme. Certaines références aux symboliques totems animaux auxquelles elle se réfère peuvent être mises en évidence et servent à créer un pont où l’humain se reconnaît dans le message que l’animal véhicule. Elle espère créer une rencontre d’âme à âme qui pourrait susciter chez le public une reconnexion à la nature pour mieux la comprendre et la préserver.

Estelle exposera à La Factrie, café culturel (17, rue du Marché, Salaberry-de-Valleyfield).

Stéphanie Viens, de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot

Originaire de l’île Perrot, Stéphanie y réside encore à ce jour. À travers les années, elle a su peaufiner son art à sa propre façon. En 2016, elle s’est mérité la première place de l’expo-concours du M.E.A.L. dans la catégorie artiste libre. En 2017, elle présente sa première exposition solo et en 2018, elle apparaît dans un magazine présenté par le Musée d’Art et d’Affaires Métropolitain (MAAM). L’artiste aura eu besoin d’une pause pour comprendre à quel point l’art est un besoin pour elle. Depuis la naissance de sa fille, elle a repris de plus belle ses pinceaux pour se plonger complètement dans la création.

Stéphanie exposera au Pavillon Wilson (4, rue Principale, Coteau-du-Lac)

Un programme de découvertes

Chantal Séguin, commissaire du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et du projet Trace, s’est dite heureuse d’une fois de plus participer à ce programme.

« Chaque année, nous découvrons des artistes émergents, qui, grâce aux formations et expositions solos du projet, se dirigeront, avec plus d’assurance, vers le statut professionnel », mentionne-t-elle.

Pour sa part, Julie Lemieux, présidente du CACVS, a tenu à remercier les partenaires de l’initiative.

« Le CACVS est heureux de pouvoir compter sur de tels partenaires qui contribuent au succès de TRACE année après année. Je tiens à féliciter Chantal Bourque, Maryse Harvey, Emilie Parent, Estelle Parynzewski et Séphanie Viens. En terminant, j’invite l’ensemble de la population à visiter les 5 expositions TRACE dès mars 2023 », a-t-elle lancé.

Pour en apprendre plus sur le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges, visitez le artculturevs.ca.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Dévoilement des lauréats du Concours de bourses étudiantes Dévoilement des lauréats du Concours de bourses étudiantes
Une somme de 2200 $ remise à l’organisme Au coeur des familles agricoles Une somme de 2200 $ remise à l’organisme Au coeur des familles agricoles
​108 000 $ pour des artistes de Vaudreuil-Soulanges ​108 000 $ pour des artistes de Vaudreuil-Soulanges
Nouveau local à Beauharnois pour le CJE Beauharnois-Salaberry Nouveau local à Beauharnois pour le CJE Beauharnois-Salaberry
Collecte de carton et horaire des Fêtes des écocentres de Vaudreuil-Soulanges Collecte de carton et horaire des Fêtes des écocentres de Vaudreuil-Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2023 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.