Développement économique – Entente importante Rio Tinto Alcan et Beauharnois

(JP Major) – Mardi matin, on a officialisé le transfert de 75%  d’actifs de Rio Tinto Alcan à la Ville de Beauharnois. Pour l’occasion la salle du conseil de l’Hôtel de ville était à pleine capacité.

L’actuel directeur de l’usine de Rio Tinto Alcan (RTA) Claude Tousignant, le maire de Beauharnois, Claude Haineault et le président du CLD de Beauharnois-Salaberry et maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe ont tour à tour pris la parole pour souligner l’importance de cette nouvelle pour le développement futur de la deuxième ville en importance sur le territoire de la MRC.

D’entrée de jeu, Claude Tousignant a mentionné que “la cession de 75% des terrains de Rio Tinto Alcan à la Ville de Beauharnois est un geste concret pour supporter le milieu”. M. Tousignant a rappelé qu’à la suite de la fermeture partielle de l’usine de Beauharnois un Fonds de relance économique de 650 000 $ avait été mis sur pied en 2008 par l’entreprise. Ce Fonds Rio Tinto Alcan administré par le Centre local de développement vise à relancer l’économie de Beauharnois sur des bases nouvelles.

Le directeur de l’usine a confirmé que les opérations actuelles de l’usine (le Centre de refonte et de recyclage de Rio Tinto Alcan) se poursuivent. Actuellement, 35 personnes y travaillent. De plus, M. Tousignant a expliqué qu’une ressource de l’entreprise est dédiée spécifiquement au travail avec les gens du milieu pour la relance du parc industriel.

Pour sa part le maire de la Ville de Beauharnois n’a pas caché sa joie. Depuis plus d’un an, des négociations avaient lieu.

Claude Haineault  a précisé la grande classe de l’entreprise et sa conscience sociale. Contrairement à Chromasco, Elkem ou Domtar, malgré des coupures importantes en matière d’emplois et de production, Rio Tinto Alcan a gardé une relation étroite avec les intervenants de Beauharnois et à

L’achat de 75% d’actifs de Rio Tinto Alcan inclut les bureaux administratifs, deux salles de cuves complètes et deux partielles pour un total de près de 2 millions de pieds carrés de terrains en zone industrielle.

La vente est réalisée au coût symbolique de 1$. La valeur actuelle sur le compte de taxes (terrains et bâtiments) est à 3,6 millions de dollars. L’entreprise Rio Tinto Alcan s’est aussi engagée à décontaminer à ses frais les terrains. 8 millions de dollars ont déjà été investis dans ce volet.

Le maire Claude Haineault a remercié plusieurs personnes qui ont travaillé pour la concrétisation de cette entente dont Julie Fortin, la directrice générale adjointe au Centre local de développement de Beauharnois-Salaberry et Marcel Veillette, l’ancien directeur de l’usine.

Beauharnois fait partie de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et à ce chapitre elle compte sur Montréal International pour l’aider à regarnir le « nouveau » parc industriel.

L’entente entre Rio Tinto Alcan s’inscrit dans la démarche du Plan de développement durable Beauharnois 20-20.  INFOSuroit.com sait qu’au moins une entreprise s’installera sous peu dans une portion du parc industriel. Il a été impossible aujourd’hui de nous dire qui et combien d’emplois seront rattachés à cette arrivée. D’ici la fin février, on a saura plus.

Ce que l’on a pu savoir c’est que les terrains actuels de Rio Tinto Alcan seront subdivisés par lotissements de près de 100 000 pieds carrés. La Ville de Beauharnois et le CLD sont ouverts aux propositions et à tous les styles d’entreprises.

Pour sa part Denis Lapointe président du conseil d’administration du CLD Beauharnois-Salaberry et maire de Salaberry-de-Valleyfield a salué la l’arrivée de Claude Haineault à la tête de Beauharnois, sa vision du futur et sa détermination à renouveler sa ville et par ricochet la région.

Il est vrai de dire que si des emplois sont créés à Beauharnois, des citoyens de Salaberry-de-Valleyfield et d’ailleurs dans la Vallée-du-Haut-St-Laurent pourraient en bénéficier.

Plusieurs personnes s’étaient déplacées mardi matin pour cet important point de presse. Outre les délégations de la Ville de Beauharnois, de Rio Tinto Alcan et du CLD, mentionnons  Octavian Blenchea du bureau de la député fédérale Anne-Minh-Thu Quach, Linda Phaneuf, directrice générale de la MRC de Beauharnois-Salaberry, François Rabeau, directeur général du CSSS du Suroît, Jean-Pierre Gaboury, maire de Saint-Stanislas-de-Kostka et plusieurs autres.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Venez chanter avec le Chœur des Gondoliers – Portes ouvertes le 27 août Venez chanter avec le Chœur des Gondoliers – Portes ouvertes le 27 août
Une 4e édition de La Fête Différente le 24 août à Salaberry-de-Valleyfield Une 4e édition de La Fête Différente le 24 août à Salaberry-de-Valleyfield
Des bornes de recharge au bénéfice des employés chez CEZinc Des bornes de recharge au bénéfice des employés chez CEZinc
Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield
BoFest, Grande fête familiale, Triathlon, Festival de la grillade et plus au menu du week-end BoFest, Grande fête familiale, Triathlon, Festival de la grillade et plus au menu du week-end

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.