Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Deux nouvelles bornes de recharge électriques à Valleyfield

borne-recharge-electrique-valleyfield-photo-infosuroit-com(Marie-Ève Rochefort) – La Ville de Salaberry-de-Valleyfield inaugurait aujourd’hui une des deux nouvelles bornes de recharge publiques sur son territoire s’adressant aux propriétaires de véhicules électriques.

La première se trouve sur le côté est de l’hôtel de ville alors que la seconde est située dans le stationnement du marché public. Les conducteurs concernés pourront donc y recharger leur moyen de transport en l’espace de quelques heures, moyennant la somme de 1 $ de l’heure.

« La Ville est heureuse de s’inscrire au sein d’un réseau et de contribuer à l’essor de l’électrification des transports. Ça fait plusieurs années qu’on parle d’avoir des bornes à la ville et là on vient de donner le ton à la démarche. On espère en avoir plusieurs autres et, chaque année, on va essayer d’agrandir notre propre réseau. On veut faire la preuve aux citoyens qu’il y a d’autres façons de se véhiculer et qu’on peut aider à améliorer nos conditions de vie sur l’ensemble territoire », a commenté le maire Denis Lapointe.

Des statistiques qui parlent

Maggy Hinse, conseillère en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et France Lampron, directrice du volet Électrification des transports chez Hydro-Québec, ont avancé quelques statistiques pour encourager la population à choisir un véhicule électrique plutôt qu’un à essence.

« Le Circuit électrique compte aujourd’hui 628 bornes et environ 10 000 véhicules électriques. Quand on commence, on peut difficilement revenir en arrière parce que c’est plaisant de conduire sans bruit ni vibration et surtout de passer devant les pétrolières et de les saluer. C’est également bon pour le portefeuille puisque quelqu’un qui parcourt 20 000 km par année peut faire des économies de 1 500 à 2 000$ annuellement », a commenté madame Lampron.

« Notre objectif est de diminuer de 20 % nos émissions de gaz à effet de serre. La solution passe par l’électrification des transports, secteur qui est la principale source d’émission de gaz à effet de serre. En effet 44 % des émissions proviennent de ce secteur, dont 76 % uniquement pour le transport routier. Si on remplaçait un million de voitures à essence par des voitures électriques, soit 25 % du parc actuel, les émissions de gaz à effet de serre diminueraient d’environ 4,6 millions de tonnes par année. Sur une année, une voiture électrique émet 0,01 tonne métrique de gaz à effet de serre alors qu’une voiture à essence en émet 3,3 tonnes », a poursuivi Maggy Hinse.

Selon le maire Lapointe, certains autres quartiers de la ville, comme Saint-Timothée et Grande-Île, sont ciblés pour l’agrandissement du réseau d’électrification des transports. Également, lors de l’étude des choix offerts, l’administration municipale avait le stationnement du parc Delpha-Sauvé dans la mire. C’est donc dire qu’il pourrait s’agir d’un futur emplacement pour une borne.

Un coût minime pour se déplacer

inauguration-borne-recharge-electrique-valleyfield-photo-infosuroit-comPour l’inauguration de la borne, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a invité Charles, un citoyen conduisant un véhicule électrique, à brancher son véhicule. Il a donné d’autres avantages à choisir ce type de véhicule.

« Ça me coûte environ 1 $ pour faire 60 kilomètres. Donc pour une année à parcourir 20 000 kilomètres, j’estime que ça me coûterait environ 360 $ en recharge. Il faut toutefois noter que c’est un peu plus dispendieux de se brancher ailleurs qu’à la maison et je suis branché chez moi 98 %du temps. Malgré tout, ça demeure moins cher que d’acheter de l’essence », a-t-il fait savoir.

En terminant, les deux nouvelles bornes sont considérées comme étant standard, c’est-à-dire qu’elles peuvent recharger un véhicule en l’espace d’environ 4 heures. Il existe également des bornes rapides, beaucoup plus imposantes, qui peuvent faire le même travail en l’espace d’une vingtaine de minutes.

__

Les deux bornes de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield s’ajoutent aux cinq autres situées en territoire campivallensien :

  • Collège de Valleyfield
  • Sûreté du Québec
  • restaurant Saint-Hubert
  • Le Service des Travaux publics
  • Imexxo

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouveaux modules de jeux pour plusieurs parc de Beauharnois Nouveaux modules de jeux pour plusieurs parc de Beauharnois
Le poids et le contenu des ordures peuvent poser problème Le poids et le contenu des ordures peuvent poser problème
Lancement des opérations du Service de police de Mercier Lancement des opérations du Service de police de Mercier
Expédition au Groenland au profit de la Fondation Anna-Laberge Expédition au Groenland au profit de la Fondation Anna-Laberge

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.