Des oeuvres d’Yvon St-Aubin dans la collection Hommage au Saint-Laurent

(Jean-Pierre Major) – Les oeuvres du collectif d’artistes Hommage au Saint-Laurent formé de Gérard Boulanger, Yvon Lemieux, Raymond Quenneville, et de l’artiste-peintre Campivallensien Yvon St-Aubin, ont été achetées par le Port de Trois-Rivières. Une exposition suivra éventuellement. D’ici là, le collectif lance le livre La collection « Hommage au Saint-Laurent ».

« La collection Hommage au Saint-Laurent est un projet de grande envergure qui vise à mettre en valeur notre précieux fleuve Saint-Laurent, celui-là même grâce à qui le Port Trois-Rivières existe. Ces oeuvres d’une grande qualité s’inscrivent dans notre patrimoine maritime et témoignent de la richesse de ce majestueux cours d’eau », a souligné Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

Les artistes membres du collectif Hommage au Saint-Laurent avec le PDG du Port de Trois-Rivières (photo prise avant la période de distanciation sociale reliée à la pandémie).

Cinq peintres – 100 oeuvres

Hommage au Saint-Laurent, c’est d’abord une grande collection d’oeuvres d’art originales mettant en valeur la beauté et la diversité des paysages qui bordent le majestueux fleuve Saint-Laurent. Hommage au Saint-Laurent est composée de 100 tableaux à l’huile et à l’acrylique. Hommage au Saint-Laurent c’est aussi la réunion de cinq peintres québécois de renom qui, au meilleur de leur carrière, rendent un vibrant hommage au fleuve Saint-Laurent. Les peintres du Saint-Laurent offrent en cinq regards leur amour du fleuve et le meilleur d’eux même.

« Le fleuve Saint-Laurent est pour moi une source d’inspiration inépuisable. Lorsqu’on y travaille de près, on se rend compte de sa force, mais aussi de sa fragilité. Comment ne pas être comblé devant tant de beauté, de vivacité et de mouvement. Nous avons besoin de ce fleuve pour s’en inspirer, se détendre et pour faire rouler notre économie. Nous devons le protéger de tout coeur et le chérir », a ajouté le l’artiste Campivallensien Yvon St-Aubin.

Un village, une Île, une des oeuvres d’Yvon Saint-Aubin de la collection Hommage au Saint-Laurent.

Un livre et un documentaire sur le processus le création

En plus de la collection Hommage au Saint-Laurent, les artistes du collectif ont produit un livre et un documentaire sous forme de vidéo qui viennent relater le processus de cinq ans, qui les a fait voyager de Kingston en Ontario jusqu’en Gaspésie, pour créer 100 tableaux représentant les villages côtiers et les environnements naturels caractéristiques de chacune des régions visitées. Le livre de 154 pages avec couverture rigide, textes et photos incluant des croquis et les 100 oeuvres de la collection est d’ailleurs actuellement en prévente auprès des artistes. Une belle idée-cadeau à l’approche des fêtes, qui fera revivre aux amateurs de culture et amoureux du Saint-Laurent, les 5 ans ans du « voyage » de création de ces artistes.

Pour en savoir plus sur la collection, les artistes Gérard Boulanger, Yvon Lemieux, Raymond Quenneville, et Yvon St-Aubin, ou pour les contacter personnellement en vue de faire l’acquisition d’un livre La Collection Hommage au Saint-Laurent, consultez la page Facebook Hommage au Saint-Laurent.

Exposition à venir

Afin de favoriser l’accès à la culture et plus particulièrement pour permettre l’accès à la collection Hommage au Saint-Laurent, le Port de Trois-Rivières travaille à la planification d’une exposition de l’ensemble des oeuvres de façon à partager sa beauté avec le grand public.

L’oeuvre Une ville, un fleuve de Robert Roy, artistes membres du collectif Hommage au Saint-Laurent.

En terminant, rappelons que les oeuvres de l’artiste autodidacte originaire de Salaberry-de-Valleyfield attirent les éloges de partout dans le monde pour leurs paysages et leur luminosité. Des oeuvres d’Yvon St-Aubin se retrouvent dans de nombreuses collections privées ou publiques en Amérique, mais aussi en Europe, en Australie, en Europe et en Asie. Yvon St-Aubin est répertorié aux Musées des Beaux-arts de Montréal et d’Ottawa. En 2010, une des oeuvres de l’artiste s’est retrouvée en timbre-poste. Une édition limitée de collection qui rendait hommage à l’artiste de chez nous. Au fil des ans, M. St-Aubin a reçu de nombreux honneurs, dont en 2014 pour ses 25 ans de carrières, le Prix Reynald-Piché attribué annuellement par le Conseil de la culture de la MRC de Beauharnois-Salaberry.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Culture, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une programmation des fêtes pour tous les goûts à Vaudreuil-Dorion Une programmation des fêtes pour tous les goûts à Vaudreuil-Dorion
Le Collège de Valleyfield dévoile les lauréats du concours CégepBD Le Collège de Valleyfield dévoile les lauréats du concours CégepBD
Le MUSO lance une programmation virtuelle sur le thème de la bière Le MUSO lance une programmation virtuelle sur le thème de la bière
Nouveau livre d’auteurs de la région : La Brasserie Dow – Tome 2 La chute Nouveau livre d’auteurs de la région : La Brasserie Dow – Tome 2 La chute
Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.