Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Des manifestants s’enchaînent à l’oléoduc 9B d’Enbridge

manifestants-Endbrige-pipeline 9b-et-Patricia-Domingos-Photo-Jessica_Lambert-Massicotte-via-Csur_la_tele-publiee-par-INFOSuroit

Patricia Domingos en compagnie des manifestants

(Marie-Ève Rochefort) – Des manifestants ont dénoncé ce matin (7 décembre) le projet d’Enbridge d’inverser le flux de l’oléoduc 9B en s’enchaînant à une de ses valves à Sainte-Justine-de-Newton. Leur objectif était d’empêcher les employés d’Enbridge de terminer l’inversion du flux de pétrole.

« La valve de Sainte-Justine-de-Newton est la porte d’entrée du pipeline au Québec. L’action est donc symbolique et indique qu’on ne veut pas que ça rentre ici. On préfère faire une action pacifique et non violente, mais très percutante au niveau de ce qu’on a à dire. On se pose des questions auxquelles on n’a pas de réponses et on ne voit pas pourquoi on prendrait ce risque-là », a confirmé Patricia Domingos, porte-parole Énergie à la municipalité, rejointe par INFOSuroit.com.

Le risque dont madame Domingos parle est la possibilité qu’il y ait une fuite dans l’oléoduc. Elle a d’ailleurs fait référence à une importante fuite ayant eu lieu en juillet 2010, laquelle a causé l’un des plus importants déversements terrestres de pétrole enregistrés aux États-Unis.

manifestants Enbridge pipeline avec policiers Photo Jessica_Lambert_Massicotte via Csur_la_tele publiee par INFOSuroit« On a envoyé 5 résolutions au gouvernement de Justin Trudeau où l’on explique que l’ONE [Office national de l’énergie] ne fait pas son travail et que c’est complètement anormal qu’elle ait baissé ses normes environnementales à la demande d’Enbridge. On a demandé des plans d’urgence en cas de déversement pour la municipalité et sommes toujours en attente. La ligne 6B qui a pété il y a cinq ans est la jumelle du pipeline 9B. Elle a pété il y a cinq ans et les problèmes ne sont toujours pas résolus. On a appris que cette ligne est jugée irrécupérable et inexploitable par l’ONE. Pourquoi devrions-nous donc accepter de prendre ce risque ? On se demande où et quand aura lieu le déversement de sable bitumineux », a poursuivi madame Domingos.

Peu de temps après être arrivée sur les lieux de la manifestation, Patricia Domingos aurait contacté Enbridge via sa ligne d’urgence. Les démarches ont été laborieuses avant qu’elle puisse parler à quelqu’un en français. Des policiers ont ensuite été envoyés sur place ainsi que des représentants d’Enbridge. Un avis d’expulsion aurait été émis aux manifestants. Pour la porte-parole Énergie de la Municipalité de Sainte-Justine-de-Newton, la vitesse avec laquelle Enbridge a réagi à cette offensive est une démonstration claire qu’il y a de fortes inquiétudes à avoir en cas de réelle urgence telle une fuite.

_____________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Environnement, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Chefferie du NPD – Anne Quach appui Guy Caron Chefferie du NPD – Anne Quach appui Guy Caron
Développement durable : 2016, année de transition à Valleyfield Développement durable : 2016, année de transition à Valleyfield
Le poids et le contenu des ordures peuvent poser problème Le poids et le contenu des ordures peuvent poser problème
Programme de secours adaptés pour des personnes avec handicap Programme de secours adaptés pour des personnes avec handicap

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.