Des élèves châteauguois à la rescousse de l’ail des bois

Escouade-2015_plantation-ail-des-bois-Chateauguay-photos-Dominic_GendronPour la deuxième année consécutive, Héritage Saint-Bernard a accompagné des élèves de Châteauguay dans la réalisation d’une mission secrète visant à recréer de nouvelles colonies d’ail des bois dans leur communauté.

Faisant partie de la flore indigène québécoise, cette plante est une espèce vulnérable qui a connu un grand déclin dû aux cueillettes intensives faites au cours des dernières décennies.

Le 13 mai dernier, une vingtaine d’élèves de l’École des Trois-Sources et sept jeunes du comité environnement de l’École secondaire Louis-Philippe-Paré ont donc foulé le sol d’une érablière afin de planter 2 800 graines d’ail des bois, selon les procédures du programme SEM’AIL jr, du Biodôme de Montréal.

Munis de leur trousse et de leur permis de port de graines, les jeunes ont repéré l’emplacement idéal pour semer, puis testé l’acidité du sol avant de procéder à la plantation. Afin de respecter la loi provinciale interdisant de se procurer ces semences, Héritage Saint-Bernard s’est vu octroyer un permis spécial pour procéder à la mission F.B. Ail.

Escouade2015_plantation-ail-des-bois-Chateauguay-Pousse-photo-Dominic_GendronAfin de vérifier les résultats de l’opération faite au printemps dernier, où les jeunes avaient semé 2 500 graines d’ail des bois, une activité de suivi a également été faite par l’escouade. Grâce aux données GPS, les jeunes ont donc repéré les endroits où les graines avaient été plantées pour constater que les résultats étaient plus élevés qu’espérés! Selon une formation reçue par le Biodôme de Montréal, il semble qu’un taux de germination de 15 % est révélateur d’une opération bien réussie. Selon le suivi fait par Héritage Saint-Bernard et les jeunes sur la plantation de l’an dernier, entre 40 et 50 % des graines semées auraient germé, ce qui est excellent.

En plus de vérifier le taux de germination, l’escouade a aussi procédé à la mesure des plantes récemment sorties du sol. Il aurait été bien acceptable que les tiges aient une hauteur de deux à cinq centimètres; le succès de la plantation de 2014 dépasse toutes ces attentes puisque les pousses d’ail des bois atteignent déjà entre 15 et 20 centimètres de hauteur, pour une largeur de quatre à cinq millimètres. Ces mesures sont un excellent indicateur de la qualité de l’ensemencement réalisé l’an dernier ainsi que de la qualité de l’habitat choisi.

Au printemps 2016, l’escouade devrait assurément repartir en mission afin de semer à nouveau de nouvelles graines d’ail des bois et procéder au suivi de la plantation 2015. Tout porte à croire que de belles colonies d’ail des bois grandiront désormais dans les boisés de la région!

_________________________________________________________


Share
Posté dans: Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , ,

Vous aimeriez:

La Semaine de réduction des déchets dans Vaudreuil-Soulanges La Semaine de réduction des déchets dans Vaudreuil-Soulanges
Égout – plan d’action à Ste-Martine pour éliminer les raccordements inversés Égout – plan d’action à Ste-Martine pour éliminer les raccordements inversés
Présence policière aux abords des écoles secondaires Présence policière aux abords des écoles secondaires
Le bac brun et la collecte des feuilles mortes et résidus verts Le bac brun et la collecte des feuilles mortes et résidus verts
Agrile du frêne – Abattage et élaguage des frênes après le 15 octobre Agrile du frêne – Abattage et élaguage des frênes après le 15 octobre

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.