Défi relevé pour le Sommet économique 2014

Sommet-economique-VS-2014-Marc_Dutil-et-participants-Photo-Josiane-Farand-via-CLD(Karine Lechasseur) – Le 12 juin, au lendemain du Sommet économique Vaudreuil-Soulanges 2014 organisé par le CLD Vaudreuil-Soulanges, les commentaires des participants à l’événement sont des plus positifs.

Les 240 participants, dont plus de la moitié provenait d’entreprises privées, étaient réunis dans l’atmosphère unique du Chapiteau Eugène Chaplin.

Le Sommet constituait le premier événement réalisé dans ce lieu, propriété de Yannick Gosselin et Jean-Sébastien Roberge du Festival international de Cirque.

Sommet-economique-VS-2014-Chapiteau-Eugene-Chaplin-Photo-Simon_Faucher-via-CLD« Malgré le mauvais temps du printemps, nous sommes heureux d’être parvenus en temps au montage de cette structure unique, affirment les promoteurs. Nous avons voulu offrir aux entrepreneurs de Vaudreuil-Soulanges une expérience unique et distinguée afin qu’ils découvrent le Chapiteau et son potentiel hors du commun. »

Pour les organisateurs du Sommet économique, le test fut concluant et l’expérience des participants fort appréciée grâce à l’aménagement de l’espace, l’ambiance et le site enchanteur.

-Chaque communauté bien représentée-
Sommet-economique-VS-2014-Rene_Vezina-Photo-Josiane-Farand-via-CLDLa journée était animée par le journaliste du Journal Les Affaires et chroniqueur au 98,5 FM René Vézina. Il a entretenu la conversation avec des entrepreneurs de la région qui sont venus parler des principaux secteurs d’activités de leur communauté d’intérêts stratégiques. En divisant le territoire en cinq communautés (Mont Rigaud, Plaine rurale, Soulanges, L’Île-Perrot et Centre urbain), il devient plus facile de comprendre la dynamique du territoire et de miser sur les forces de chacun, tout en maintenant une certaine diversité économique.

-Mont Rigaud-
Sommet-economique-VS-2014-Linda_Gallant-et-Luc_Ellie-Photo-Josiane-Farand-via-CLDLuc Ellie du Centre de ski Mont Rigaud et Linda Gallant de l’Auberge des Gallant ont parlé de l’industrie touristique, principal moteur du secteur du Mont-Rigaud. « Après l’incendie de mon auberge, j’ai été épatée par le soutien de la communauté autour de moi », affirme Mme Gallant. C’est le rôle qu’elle joue depuis plusieurs années de promotion de Vaudreuil-Soulanges et de l’industrie touristique qui l’ont rendu autant apprécié par ses pairs. De son côté, Luc Ellie comprend qu’il a un rôle essentiel à jouer dans les loisirs des familles d’ici puisque « grâce aux services quatre saisons, les citoyens de Vaudreuil-Soulanges évitent de faire de longues heures de route pour arriver à une station de ski, un lieu pour faire de l’hébertisme ou même du vélo de montagne.

-Plaine rurale-
Ce sont Philippe Shryve, propriétaire des l’entreprise Endives Diva à Saint-Clet et Marie-Loup Tremblay, commissaire à l’industrie agroalimentaire du CLD Vaudreuil-Soulanges qui ont exposé les défis du secteur agricole. Principalement, les deux intervenants s’entendaient sur l’importance d’insister sur le développement de la 2e et 3e transformation pour arriver à soutenir l’industrie agroalimentaire de Vaudreuil-Soulanges. Pour Marie-Loup Tremblay, « il faut que les agriculteurs s’unissent, particulièrement dans les mêmes types de culture, afin d’accroître leurs connaissances et faciliter le travail. » Le développement de nouveaux projets, telle la culture intercalaire, vise à améliorer la productivité du sol, mais aussi à diversifier la production agricole.

-Soulanges-
Le long du Canal de Soulanges, on retrouve particulièrement le secteur de la logistique et du transport. Randy Thompson de Ronsco (All Rail) et Roland Thyberghien des Fermes Burnbrae sont venus parler de la “sous-grappe logistique”. D’une part, chez Ronsco, l’accès aux chemins de fer est essentiel puisque l’entreprise répare les wagons de train. Avec l’ajout constant d’entreprises du secteur de la logistique, la grappe grossit de plus en plus. Pour Monsieur Thyberghien, dont l’entreprise a des clients au Québec et en Ontario, le site de Saint-Zotique pour l’implantation des fermes était un choix stratégique. »

-L’Île‐Perrot-
Sur l’île Perrot, c’est le secteur commercial qui prédomine. Des défis importants attendent ce secteur et c’est pourquoi André Gingras, président de Cadillac Chevrolet Buick GMC et Pascal Joubert, directeur général du Faubourg de l’Île sont venus contribuer à la discussion du Sommet économique 2014.

-Centre urbain-
Les villes de Vaudreuil-Dorion, Saint-Lazare, Hudson, L’île-Cadieux et Vaudreuil-sur-le-Lac sont considérées comme le Centre urbain et demeurent le lieu où l’on retrouve les plus grandes entreprises du territoire. L’industrie manufacturière y est fortement présente, c’est pourquoi Louis-Germain Méthot, président de Polymos est venu indiquer l’importance des bonnes pratiques de ressources humaines afin de demeurer compétitif.

Sommet-economique-VS-2014-Jean-Paul_Lallier-Photo-Josiane-Farand-via-CLD-Des conférenciers inspirants-
Au cours de la journée, des conférences portant sur la manière de faire avancer la région ont été présentées. Des personnalités du monde des affaires et de la politique sont venues entretenir les gens présents de leurs expériences, trucs et perceptions. René Desharnais, Marc Beauchamp, Jean-Paul L’Allier (photo) et Marc Dutil ont pris tour à tour la parole. La journée a débutée avec la conférence de Marc Dutil, président et chef de la direction de Groupe Canam, qui a exposé la façon de faire de la Beauce qui malgré le peu de ressources naturelles et l’éloignement relatif par rapport aux axes routiers a réussi à se structurer en une région économique prospère où l’identité est très forte. Il a expliqué aux participants à quel point c’est important que les citoyens s’identifient à leur communauté pour la faire rayonner et prospérer.

Sur l’heure du midi, l’avocat et ancien maire de Québec Jean-Paul L’Allier a pris la parole pour dire en quoi les élus ont une grande responsabilité quant à la vision du développement pour leur territoire. « Il faut avoir du courage, du leadership et persévérer pour atteindre ses buts », confirme Monsieur L’Allier.

En après-midi, Marc Beauchamp, vice-président et associé chez CAI Global, une entreprise de recherche de site international, a fait part de la perception, de l’extérieur, des atouts et limites de la région. « Les entreprises cherchent un bâtiment ou un terrain, mais ils achètent une communauté » confie Monsieur Beauchamp. En fin de journée, c’est le dynamique René Desharnais, PDG de la firme Réseau DOF, qui a exposé avec humour l’importance de faire preuve de crédibilité comme individu, « les entreprises préfèrent engager quelqu’un de sympathique et moins compétent qu’une personne désagréable et extrêmement compétente » a-t-il indiqué.

-Des résultats attendus-
En après-midi, les intervenants présents ont pris le temps de discuter entre eux des pistes de développement que la région de Vaudreuil-Soulanges doit prendre. Plusieurs questions posées ont suscité des discussions fortes intéressantes. L’équipe du CLD aura la lourde tâche de compiler les résultats, d’en faire l’analyse et de les communiquer avec les participants et le milieu. Cette première consultation constitue l’amorce de la réalisation du Plan stratégique du CLD Vaudreuil-Soulanges et du Plan local pour l’économie et l’emploi (PALÉE), deux documents essentiels au développement harmonieux de la région.

Sommet-economique-VS-2014-Julien_Turcotte-Photo-Simon_Faucher-via-CLDLes résultats du Sommet économique 2014 devraient être divulgués à l’automne et les deux documents stratégiques pourront ensuite être commencés. « Aujourd’hui, chacun d’entre vous a offert 8 h de votre temps pour réfléchir sur la région. Ça représente près de 2 000 h en tout. Savez-vous que c’est plus d’une année de travail? Imaginez le temps que ça aurait pris à notre équipe pour y arriver! », s’est exprimé le directeur général du CLD Julien Turcotte à la fin de l’événement.

En fin de journée, le concept de Pôle logistique national a été dévoilé aux participants. Depuis l’annonce du ministre Moreau d’implanter dans Vaudreuil-Soulanges le pôle logistique national, un regain d’énergie a soufflé sur le monde des affaires. Le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Très-Saint-Rédempteur, Jean Lalonde, a insisté sur le fait que « notre pôle logistique ne sera pas un stationnement de camions. Ce sera le plus grand parc industriel vert du Québec. » Il a ajouté que la région s’est inspirée des meilleures pratiques à l’international pour réaliser le concept de pôle logistique. « Pour réaliser ce projet, nous serons à l’écoute, nous ferons preuve du courage nécessaire afin de s’affirmer pleinement », conclut-il.

Le CLD Vaudreuil-Soulanges a pour mandat de développer l’économie du territoire. Depuis 10 ans, la logistique et la création d’un pôle logistique mobilisent les acteurs économiques. « Nous sommes heureux de voir que les 35 000 pages d’études et les dizaines de rapports réalisées par les spécialistes du Québec vont enfin être écoutés, souligne Guy Pilon, maire de Vaudreuil-Dorion et président du CLD. »

Pour remercier les personnes présentes au Sommet économique Vaudreuil-Soulanges 2014, un 5 à 7 haut en couleur a été présenté par des artistes de cirque.

Sommet-economique-VS-2014-cirque-Photos-Simon_faucher-et-Josiane-Farand-via-CLD

_______________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Agroalimentaire, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La ligne de stationnement hivernal de Vaudreuil-Dorion, un outil pratique La ligne de stationnement hivernal de Vaudreuil-Dorion, un outil pratique
Encourager les entreprises de Vaudreuil-Soulanges, tout en s’amusant! Encourager les entreprises de Vaudreuil-Soulanges, tout en s’amusant!
2e vague de la pandémie – 185 730 $ déjà versés en aide financière par le CLD 2e vague de la pandémie – 185 730 $ déjà versés en aide financière par le CLD
Un Défi Visitons nos aînés adapté à la pandémie Un Défi Visitons nos aînés adapté à la pandémie
Une petite « pansée » qui fait du bien Une petite « pansée » qui fait du bien

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.