Déclaration d’intérêts pécuniaires – Un conseiller dans l’eau chaude

Mike_Gendron-conseiller-Chateauguay-photo-Ville-Chateauguay-publiee-par-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Hier soir (2 juillet), un citoyen bien connu à Châteauguay, Guy Turcotte, qui est notamment le porte-parole de SOS Forêt Fernand-Seguin, y est allé d’une déclaration qui a eu l’effet d’une bombe lors de la séance du conseil municipal.

Selon le principal intéressé, la déclaration pécuniaire du conseiller Mike Gendron (photo) serait incomplète. Plus précisément, l’homme en question aurait omis d’indiquer être à la tête d’une entreprise de gestion immobilière. Pour arriver à cette conclusion, monsieur Turcotte aurait demandé les déclarations d’intérêts pécuniaires de chacun des conseillers, y compris celle de la mairesse Nathalie Simon, dans le but de les comparer à ce qui est inscrit au Registraire des entreprises du Québec.

Nathalie-Simon-prefete-MRC-Roussillon-et-mairesse-Chateauguay-photo-INFOsuroitEn fouillant, monsieur Turcotte a découvert l’entreprise Gestion Mike Gendron, laquelle ne figurait pas sur la déclaration d’intérêts du fautif. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ladite compagnie aurait été créée en janvier 2012.

Selon la mairesse de Châteauguay, Nathalie Simon, qui a d’ailleurs été questionnée par INFOSuroit.com à ce sujet, le fautif aurait du procéder à des modifications au courant de l’année.

« Normalement, il aurait déjà du corriger sa déclaration en cours d’année pour dire qu’il était actionnaire de cette compagnie. Ensuite, quand est venu le temps de refaire nos déclarations annuelles en décembre 2012 pour l’année 2013, il avait une deuxième chance de corriger la situation et il ne l’a pas fait », a fait savoir la mairesse.

Cette nouvelle risque de faire des vagues dans l’optique où les élections municipales auront lieu en novembre prochain. D’ailleurs, le conseiller Mike Gendron aurait pris sa propre défense en faisant allusion à une opération de salissage politique en vue de ces élections.

« Le salissage politique est une excuse facile. Monsieur Gendron est le seul responsable de la situation dans laquelle il se retrouve. Lui seul est responsable de faire sa déclaration d’intérêt et de la corriger le cas échéant. Il est victime de son manque d’éthique, pas de magouille politique. C’est choquant parce qu’on parle beaucoup de l’éthique chez les élus. On a suivi plusieurs formations à ce sujet et on y parle beaucoup de déclarations d’intérêts. En plus, il nous apprend qu’il est en train d’acheter un immeuble ! », d’ajouter madame Simon.

Concernant Guy Turcotte, il a affirmé qu’il allait porter plainte au Commissaire à l’éthique et à la déontologie et il a demandé à la Ville de prendre fait et cause au nom de tous les citoyens. De son côté, la Ville de Châteauguay va demander un avis légal et la mairesse a affirmé à monsieur Turcotte que le dossier allait être étudié.

__________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Châteauguay, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Mandat à un urbaniste et octroi de contrats à la séance du conseil de la Ville de Hudson Mandat à un urbaniste et octroi de contrats à la séance du conseil de la Ville de Hudson
Zonage et urbanisme – Mercier consulte ses citoyens Zonage et urbanisme – Mercier consulte ses citoyens
Accès au plan d’eau – rencontre du groupe de travail du parc Joseph-Allard Accès au plan d’eau – rencontre du groupe de travail du parc Joseph-Allard
Fin de la suspension des frais d’intérêts des taxes de la Ville de Mercier Fin de la suspension des frais d’intérêts des taxes de la Ville de Mercier
Anne-Marie Lefebvre à la tête du Service des communications de la Ville de Valleyfield Anne-Marie Lefebvre à la tête du Service des communications de la Ville de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.