Compétitions provinciales de gymnastique – Bravo à CampiAgile

My-Sang Gagné en action

(Eve Filiatrault) – La 1ère Qualification de la division 4 provinciale de gymnastique a permis au club CampiAgile de Salaberry-de-Valleyfield d’occuper l’avant-scène, tant par son rôle de club-hôte de l’évènement que par les performances de ses athlètes.

Installé pour l’occasion au Collège de Valleyfield, le club local a su mobiliser une centaine de bénévoles qui ont effectué un remarquable travail d’organisation. Il fallait bien recevoir les quelques 250 athlètes et leurs supporteurs de plusieurs régions du Québec. Sur le plan technique, dès la fin des cours vendredi le 23 novembre à 16h, une trentaine de volontaires se sont affairés au montage du plateau de compétition. Cette opération très physique étant donné le poids ainsi que la taille des divers équipements de gymnastique s’est effectuée en un temps record selon le fournisseur Gymnova.

D’ailleurs, pour ajouter à la complexité de l’opération, le plateau d’échauffement des barres asymétriques a dû être installé au Café chez Rose, pour pallier à un manque d’espace au gymnase. Ceci dit, notons que ce détail ne rebutait pas l’organisation du club CampiAgile qui, rappelons-le, avait relevé le défi d’un montage de nuit, après la cérémonie d’ouverture des Jeux du Québec.

Tout au long de la fin de semaine, durant les six sessions qu’a duré la compétition, des dizaines de bénévoles se sont succédés aux postes de secrétaires des officiels, marqueurs de pointage, juges de ligne, chronométreurs, préposés à l’alimentation, avec le plus grand professionnalisme.

Le club CampiAgile a aussi tenu à remercier l’organisation du Collège ainsi que le soutien de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield qui ont rendu possible la tenue de cette compétition.

-Des gymnastes de grand talent-
Les partisans locaux qui ont assisté aux performances des quinze têtes d’affiche du club campivallensien seront d’accord que la discipline gymnastique, bien que très différente des sports comme le hockey, leur a servi tout un spectacle. Le public a été témoin de routines éblouissantes, certes, mais aussi de moments de grande émotion, notamment avec le départ en ambulance de l’athlète Élizabeth Legault, grande favorite en Sénior P4, qui a fait une chute sur la nuque au saut.

Bien qu’elle n’ait pas pu compétitionner, celle-ci est revenue sur pied avant la fin de sa subdivision, remerciant chaleureusement les médecins et physio bénévoles, Dr Stephen Gagné et Dre Julie Nadeau, ainsi que Lyne Cardinal du Centre de physiothérapie du Suroît, pour leurs actes professionnels et bienveillants à son endroit. Au moment d’écrire ces lignes, Élizabeth Legault récupère lentement d’une entorse cervicale qui aurait pu avoir de fâcheuses conséquences. Si tout va bien, elle devrait pouvoir reprendre l’entraînement d’ici Noël.

Outre l’incident d’Élizabeth en Sénior P4, d’autres catégories ont permis à CampiAgile de signer des performances dignes de médailles. La plus probante a été celle de la jeune Tyro P4, Chloé Viel (qui semble vouloir suivre les traces de la désormais célèbre Mélodie Leroux jusqu’aux Championnats de l’Est du Canada), et qui a terminée 1ère au total des appareils, avec cinq médailles au cou dont trois d’or. Chloé a su garder à l’écart les gymnastes du gros club fusionné de Gatineau-Hull-Aylmer, le nouveau Unigym, ainsi que la prometteuse Jade Lévesque de Gym-Plus.

Toujours en P4, mais cette fois-ci, chez les Novice, Alexandra Racine a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques pour finir 3e au cumulatif. Sa collègue Alison Lampkin est quant à elle montée sur la 2e marche du podium pour son tsukahara bien exécuté à la table de saut. Ce saut difficile qu’elle a été l’une des seules à exécuter sur le plateau lui a valu la note de 12,90.

En Sénior P2, Léa Benoît dit «avoir fait la compé de sa vie», remportant la médaille d’argent au sol et celle de bronze au saut. Et chez les plus jeunes, en Argo P2, Pénélope Charron qui participait pour la toute première fois a décroché l’or au saut, franchissait la table avec une tenue de corps et un dynamisme irréprochable.

Certaines aspirent à monter sur le podium lors du second tour de qualification et seront assurément à surveiller : Clémence Mainville (5e barres N4), Catherine Legault (5e sol N4), Joanie Latreille (8e poutre N3), Maxime Simoneau (11e saut N3), Rachel Leduc (7e sol T3) et Coralie Plourde (5e sol T2). La prochaine rencontre de la division 4 aura lieu sous la gouverne du club Zénith de Saint-Jérôme les 18 et 19 février prochains.

Il faut aussi souligner le magnifique spectacle de clôture du weekend de la 1ère qualification – Division 4. Encore une fois les jeunes athlètes de CampiAgile ont démontré tout leur savoir faire, leur passion pour la gymnastique et leur détermination.

La portion de “cheerleading” a aussi retenu l’attention des gens présents.

-Compétitions samedi à Châteauguay-

En terminant, ce samedi (3 décembre), deux athlètes de la division nationale, Mélodie Leroux niveau Novice P5 et la pré-novice espoir Karine Fournier, seront en compétition à l’école secondaire Louis-Philippe Paré de Châteauguay.

Le tout se met en branle à compter de 10 h 30 pour CampiAgile pour ceux et celles qui comptent y assister.

NDLR : Bravo à toute l’équipe de CampiAgile, athlètes, entraineurs, dirigeants et bénévoles. Vous avez été un club hôte remarquable à tous les plans ! La population peut visiter la page Facebook CampiAgile afin de suivre et commenter les bons coups de nos gymnastes d’ici.


Share
Posté dans: Fierté régionale, Nouvelles générales, Sports et loisirs, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle
Une soirée originale de remise de bourses pour la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield Une soirée originale de remise de bourses pour la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield
Les conséquences du cellulaire au volant illustrées en vidéo Les conséquences du cellulaire au volant illustrées en vidéo
Un soutien financier de 355 000 $ sur 5 ans de Desjardins pour le Collège Un soutien financier de 355 000 $ sur 5 ans de Desjardins pour le Collège
Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.