Claude DeBellefeuille se penche sur la grève du CN et ses impacts

La députée de Salaberry-Suroît et whip du Bloc Québécois Claude DeBellefeuille se dit inquiète de la santé et la sécurité en milieu de travail au CN, des impacts des coupes de 1600 postes au CN, de la grève déclenchée le 19 novembre dernier et de son impact notamment sur l’acheminement du propane aux agriculteurs. Rappelons que la grève générale illimitée des employés du CN a été décrétée le 19 novembre dernier. Ces employés s’opposent aux coupes de 1 600 postes et à l’exigence pour les conducteurs de conduire seuls les trains, une pratique dénoncée par le Bureau de la sécurité des transports (BST), ainsi que par le Bloc Québécois, en plus d’être mise en cause dans la tragédie de 2013 à Lac-Mégantic.

claude-debellefeuille-deputee-salaberry-suroit-pont-photo-via-cabinet-claude

Dès mardi dernier, plusieurs agriculteurs et représentants des producteurs de grains de la région ont massivement communiqué avec madame DeBellefeuille qui s’est chargée de faire le tour de l’enjeu et d’identifier des pistes de solution possibles. Ce secteur a été le premier à subir l’impact de cette grève, alors que l’approvisionnement en propane est nécessaire pour le séchage des grains.

L’équipe bloquiste a ensuite discuté avec le ministre des Transports du Canada, monsieur Marc Garneau, afin de le sensibiliser à l’enjeu.

«Nous demandons au gouvernement fédéral d’intervenir en faveur de la reprise des négociations afin d’assurer que le conflit de travail au CN ne mette pas en péril les entreprises du Québec, notamment nos producteurs agricoles. Il y a moyen de trouver une voie de passage qui respecte leurs droits des travailleurs et celle du public sans mettre en danger l’agriculture québécoise et notre économie», explique madame DeBellefeuille.

Le poids du Québec au sein du nouveau cabinet ministériel

Par ailleurs, Mme DeBellefeuille a réagi aux nominations au sein du cabinet ministériel par le premier ministre Justin Trudeau.

«D’abord, nous allons donner la chance au coureur et j’offre toute ma collaboration pour faire avancer les dossiers importants, comme la lutte aux changements climatiques et les compensations financières promises au secteur agricole, a déclaré d’entrée de jeu la représentante de Salaberry-Suroît. La présence de ministres québécois n’est pas une garantie de représentation. Le Bloc Québécois sera là pour talonner le gouvernement Trudeau et mettre de la pression sur son gouvernement minoritaire, c’est ce qui donnera un poids important pour les intérêts québécois.»

 


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique, Transport, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Claude DeBellefeuille a hâte à la prochaine rentrée parlementaire Claude DeBellefeuille a hâte à la prochaine rentrée parlementaire
Claude DeBellefeuille souligne le Jour du Drapeau Claude DeBellefeuille souligne le Jour du Drapeau
Régates – Convention de la HRL et Gala des champions Régates – Convention de la HRL et Gala des champions
Entrepreneurs de coeur : une soirée remplie d’émotions pour 16 familles Entrepreneurs de coeur : une soirée remplie d’émotions pour 16 familles
Le comité CybeRéflexion lance une campagne de sensibilisation Le comité CybeRéflexion lance une campagne de sensibilisation

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.