Simulation d’alerte à la CEZinc – La population sondée

Usine-CEZinc-Valleyfield-photo-INFOSuroit_comLes citoyens ayant pris part à la simulation d’alerte et de confinement de la CEZinc le 22 novembre dernier recevront, à compter du 9 décembre prochain, un appel de SAM dans le but de procéder à un sondage de moins d’une minute pour évaluer l’opération. Les premiers résultats semblent avoir été plus que satisfaisants, mais le Comité mixte municipal-industriel (CMMI) de Salaberry-de-Valleyfield souhaite tout de même avoir le point de vue de la population. Les résidents concernés recevront donc un appel prochainement et seront invités à répondre à quelques questions, telles que :

  • systeme-automatise-de-messages-SAM-Valleyfield-logo-publie-par-INFOSuroit-com_Avez-vous bien entendu la sirène 6 ? ;
  • Avez-vous bien reçu les deux messages de SAM ? ;
  • Avez-vous pris connaissance des consignes de confinement ? ;
  • Comment avez-vous réagi à la situation ? ;
  • Avez-vous identifié une pièce où se confiner ? ;
  • Aviez-vous le guide de mesure d’urgence à domicile ainsi qu’une trousse de mesure d’urgence à portée de la main ?

Selon le bilan, la simulation de fuite de chlore gazeux a atteint les objectifs visés soit de tester les deux sirènes d’alerte et le système automatisé de messages (SAM) et de conscientiser les citoyens à la nécessiter de se préparer d’autant plus qu’un autre exercice à plus grand déploiement sera mis en place en mai avec le CMMI et plusieurs autres intervenants.

Simulation-alerte-et-confinement-CEZinc-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comQuelques constatations

Les deux sirènes ont très bien fonctionné. Toutefois, en raison du vent soufflant vers le nord, il est normal que des citoyens ou des entreprises ne l’aient pas entendu, ceux-ci étant localisés au sud de la sirène.

Soulignons qu’en réelle situation de fuite de chlore, le nuage toxique se dirigerait dans le même sens que le vent. Les résidents et travailleurs localisés en direction inverse seraient donc à l’abri.

Aussi, lors des deux campagnes d’appels du Système Automatisés de Messages, SAM a bien composé les 853 numéros des citoyens inscrits; en 12 minutes, 648 numéros avaient été joints. Mentionnons toutefois qu’il est important de noter que lorsque SAM appelle, le répondant qui décroche entend un silence et doit immédiatement répondre en parlant assez fort afin de déclencher le message enregistré. Si le répondant ne parle pas assez fort, le message ne s’enclenche pas automatiquement.

telephone panne systeme telephonique Photo CPA publiee par INFOSuroit.com_Plusieurs raisons peuvent expliquer qu’un peu moins de 25 % des citoyens n’aient pas entendu le message. À titre d’exemple, pensons au fait que certains résidents n’étaient peut-être pas à la maison et qu’ils ne détenaient pas de répondeur, alors que d’autres n’avaient peut-être pas leurs coordonnées téléphoniques à jour. Bref, assurez-vous de bien être inscrit à SAM.

Pour ce faire, composez le 450 370-4533. Rendez-vous sur le site Internet de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pour en apprendre plus. En ce qui concerne l’exercice d’alerte, vous pouvez lire ou relire l’article Exercice d’alerte et de confinement le 22 novembre.

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Du nouveau sur le Quartier général virtuel de Valleyfield Du nouveau sur le Quartier général virtuel de Valleyfield
Record de plus de 160 000 $ pour La Grande Guignolée des médias Record de plus de 160 000 $ pour La Grande Guignolée des médias
Séance d’information en vue sur les programmes d’aide pour entrepreneurs Séance d’information en vue sur les programmes d’aide pour entrepreneurs
Bilan du SPC pour les premiers jours du couvre-feu Bilan du SPC pour les premiers jours du couvre-feu
L’application du couvre-feu par la police de Châteauguay L’application du couvre-feu par la police de Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.