Centre mère-enfant et transport collectif : des priorités pour la MRC

À l’occasion de la récente assemblée du Conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry, une résolution d’appui a été adoptée pour le maintien du Centre mère-enfant à l’Hôpital régional du Suroît, en plus de l’attribution d’un mandat pour une étude en transport collectif régional.

bebe nouveau-ne mere enfant parent photo blankita_ua via Pixabay et INFOSuroit

En respect du décret gouvernemental, la récente assemblée s’est tenue à huis clos le 18 mars dernier.

Maintien du Centre mère-enfant

La prise de position du conseil des maires en lien avec le Centre mère-enfant fait suite à la décision du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) de déménager ce centre vers le futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

La MRC partage entièrement les craintes des différents partenaires concernés par cet enjeu, dans la mesure où cette décision éloignera les services d’accouchement et de pédiatrie d’une grande partie de la population des MRC de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent, sans compter qu’il n’existe aucun transport collectif entre ces deux MRC et celle de Vaudreuil-Soulanges.

La décision apparaît d’autant plus contestable que le Centre mère-enfant de l’Hôpital du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield dispose déjà de chambres d’accouchements modernes et récemment rénovées à partir de dons privés recueillis par la Fondation de l’hôpital auprès de la population des MRC de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. La population est donc en droit de bénéficier des services qu’elle a financés.

Mandat pour une étude en transport collectif

Au cours de cette même assemblée publique, les maires ont convenu d’attribuer un mandat à la firme Vecteur 5 spécialisée dans la prestation de services-conseils en matière de mobilité des personnes, afin d’effectuer un accompagnement stratégique pour développer une offre de transport collectif régionale devant favoriser l’interconnectivité entre la zone rurale et la zone urbaine, et ce, en complémentarité à celle déjà offerte dans les trois pôles de services de son territoire.

Ce recours d’expertise fait suite à l’interruption de service le premier janvier dernier, pour des raisons à la fis logistiques, techniques et financières, du service de transport collectif Taxibus en milieu rural.

Les résultats de cette étude devraient être connus à l’automne 2020 et c’est à la lumière des recommandations qui y seront transmises que la MRC sera en mesure de prendre position et rendre les décisions appropriées.

autobus passagers transport en commun transport collectif Free-Photos via Pixabay et INFOSuroit


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Internet haute vitesse – la députée Claire IsaBelle fait le point Internet haute vitesse – la députée Claire IsaBelle fait le point
Le CISSS de la Montérégie-Ouest récipiendaire d’un Prix Hippocrate 2020 Le CISSS de la Montérégie-Ouest récipiendaire d’un Prix Hippocrate 2020
Le programme de soins infirmiers bénéficie d’une clinique-école en santé Le programme de soins infirmiers bénéficie d’une clinique-école en santé
Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois
Un bureau satellite de la Sûreté du Québec au coeur de Sainte-Martine Un bureau satellite de la Sûreté du Québec au coeur de Sainte-Martine

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.