Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Brigitte Pigeon : Agricultrice de l’année, Cindy Savard honorée

Brigitte-Pigeon-Agricultrice-de-l-annee-2015-Gala-Hommage-aux-agricultrices-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Deux agricultrices de la région se sont démarquées lors de la 19e édition du gala Hommage aux agricultrices tenu à l’Hôtel Plaza de Valleyfield le 3 octobre dernier : Brigitte Pigeon et Cindy Savard. La première a été déclarée Agricultrice de l’année 2015 en Montérégie-Ouest alors que la seconde a mérité le titre de boursière en formation de l’année.

Elles représenteront toutes deux la région le 31 octobre prochain à l’occasion du Gala Saturne, un événement provincial prestigieux qui met en vedette annuellement des agricultrices des quatre coins du Québec. Seules 10 finalistes ont été sélectionnées pour cette étape.

L’agricultrice de l’année

Brigitte Pigeon, des Fermes Roland Pigeon & Fils Inc à Saint-Rémi, s’est donné corps et âme pour prendre la relève de la ferme maraîchère familiale avec son frère Gilbert et l’amener à un tout autre niveau. Pour y arriver, elle a suivi un cours en gestion et exploitation d’entreprise agricole et a relevé plusieurs défis, dont le fait d’avoir développé la culture de piment de primeur ainsi que celle du céleri en terre minérale, mais aussi en faisant ses propres plans en serres et en participant à chacune des étapes de production.

Brigitte Pigeon se spécialisera ensuite dans la culture du haricot. L’agricultrice et son frère seront alors les premiers au Québec à emballer leurs fèves dans des contenants en carton aidant à la conservation. Leurs haricots leur ont également permis un passage à l’émission L’Épicerie.

La ferme de madame Pigeon a obtenu une médaille de bronze en 2000 et une d’argent en 2005 à l’ordre national du mérite agricole. Étant très appréciée de ses employés pour sa jovialité et son humanité, l’agricultrice a montré qu’elle peut se retrousser les manches devant une situation contraignante alors qu’elle s’est retrouvée seule à la tête de l’entreprise l’été dernier. Pas étonnant qu’elle ait mérité le titre d’Agricultrice de l’année 2015 pour la région de la Montérégie-Ouest.

Boursière en formation

Marc Brichau-Cindy-Savard-Gala-et-Danielle Ferland-Hommage-aux-agricultrices-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com

Cindy Savard est entourée de Marc Brichau, directeur du Centre des Moissons et Danielle Ferland, présidente des Agricultrices Montérégie-Ouest

Cindy Savard n’a pas baigné dans l’agriculture dès son enfance comme bien d’autres agricultrices. Même que son unique expérience dans le domaine est la cueillette de fraises dans les champs. Elle poursuivra d’ailleurs des études qui lui permettront de mettre la main sur une attestation en esthétique.

Cindy Savard a toutefois eu le coup de foudre pour l’agriculture à la rencontre de son conjoint Alain Legros, alors qu’elle était âgée de 17 ans. En 2005, il fait l’acquisition de la ferme laitière familiale et y effectue des rénovations pour se concentrer uniquement dans l’élevage de veaux de lait. Madame Savard lui a donné un coup de main dans les premières années.

Après la naissance de ses trois enfants, elle a pris la décision de rester à la maison pour travailler à la ferme. En 2010, elle achète des plants de framboisiers, de mûriers, de cerisiers, de camérisiers et de bleuetiers pour couvrir près de 1 acre de terre, mais se rend vite compte qu’il lui manque les connaissances pour bien s’en occuper.

Madame Savard décide alors de s’inscrire en production horticole au Centre des Moissons de Beauharnois, et ce, malgré le fait qu’elle doit composer avec les enfants, le roulement de la maison, les travaux agricoles, la comptabilité de la ferme et la dure réalité du retour aux études ! Malgré des débuts ardus, l’agricultrice ne baisse pas les bras et reste motivée. Elle suit des cours en bâtiments, en machineries, en production végétale et en salubrité.

En décembre 2014, Cindy Savard devient propriétaire de l’entreprise Multi-fruits Hemmingford. Aussi, depuis le printemps dernier elle a un kiosque de fruits et légumes dans trois campings de la région à raison de trois jours par semaine. En mars 2015, la décision est prise d’arrêter l’élevage de veaux de lait et procède à l’achat de brebis pour constituer un cheptel de 50 têtes avec son conjoint. Elle a plusieurs autres projets en vue, dont une première serre, l’augmentation de la production et un kiosque à la ferme.

Il y a des jours plus difficiles que d’autres, mais Cindy se voit comme une gagnante, car en plus d’avoir obtenu un diplôme en production horticole, elle a réalisé son rêve de vivre sa vie entourée de la nature et de sa famille.

Rappelons que le Gala Saturne se tiendra le 31 octobre, à l’Hôtel Le Victorin de Victoriaville. Vous pouvez vous procurer des billets pour l’événement en communiquant avec Lise Filiatrault en composant le 450 427-2680 ou en écrivant à l’adresse [email protected].

_____________________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Anne Quach – Rentrée en force à Ottawa Anne Quach – Rentrée en force à Ottawa
Bien attaché, pour une rentrée en sécurité Bien attaché, pour une rentrée en sécurité
Un café-rencontre pour les sinistrés des inondations Un café-rencontre pour les sinistrés des inondations
Neuf fermes de la région en mode Portes ouvertes Neuf fermes de la région en mode Portes ouvertes

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.