Un Plan de développement de la zone agricole pour la région

Lancement-plan-developpement-zone-agricole-PDZA-MRC_Beauharnois_Salaberry-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Comme la MRC de Beauharnois-Salaberry est composée à près de 80 % de zone agricole, il lui était impératif de se doter d’un plan visant à développer ce secteur d’activité. Élus, gens du milieu et partenaires ont donc réuni leurs forces pour créer un Plan de développement de la zone agricole (PDZA) doté de 26 actions et 13 objectifs reposant sur trois principaux axes d’intervention : la pratique de l’agriculture, la relève et le soutien aux entreprises agricoles ainsi que l’image régionale et le développement de la multifonctionnalité. C’est du moins ce qui a été annoncé hier (21 octobre) au Vignoble Cortellino de Saint-Urbain-Premier.

Privilégier l’agriculture durable

Lancement-plan-developpement-zone-agricole-PDZA-MRC_Beauharnois_Salaberry-Geatan_Menard-photo-INFOSuroit_comIl y aurait 312 entreprises agricoles sur le grand territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Chacune d’entre elles doit composer avec un grand nombre de défis allant des pressions créées par l’urbanisation sur la zone agricole, les problèmes reliés à la relève et la main-d’œuvre ainsi que la diversification des activités agricoles, pour ne nommer que ceux-là. Le PDZA propose donc un plan d’action sur 6 ans visant à assurer le développement sain de cette industrie.

« C’est un outil qui va nous permettre de connaître notre zone agricole et de prendre des actions pour être capables de l’améliorer et de la faire évoluer. On y retrouve beaucoup de référencements pour chaque municipalité, si bien que le document est un peu comme une bible agricole. Notre but c’est de mettre notre région en valeur tout en respectant notre vocation première qui est l’industrie agricole », a commenté Gaétan Ménard, maire de la Municipalité de Saint-Étienne-de-Beauharnois et président d’honneur du document.

Comme mentionné plus tôt, le PDZA se décline sur trois principaux axes d’intervention, lesquels proposent 6 orientations :

  • Reconnaître l’agriculture comme un des principaux moteurs économiques de la MRC;
  • Favoriser la cohabitation harmonieuse entre le milieu agricole et le milieu urbain;
  • Soutenir la relève et la promotion du métier d’agriculteur;
  • Renforcer la mise en commun d’informations et la concertation des acteurs du milieu agricole;
  • Accroître le potentiel de la multifonctionnalité de l’agriculture;
  • Valoriser les apports bénéfiques des milieux naturels et des pratiques agroenvironnementales pour l’agriculture.

Lancement-plan-developpement-zone-agricole-PDZA-MRC_Beauharnois_Salaberry-Philippe_meunier-photo-INFOSuroit_comÀ titre d’exemple, le PDZA propose de sensibiliser les agriculteurs de la MRC de Beauharnois-Salaberry à bonifier l’offre de produits locaux, l’organisation de séance d’information ou d’initiation à la profession à la valorisation du métier d’agriculteur et diffuser des outils d’information à la population afin de sensibiliser les citoyens à l’environnement agricole à proximité.

« Notre vision, c’est qu’on est un pôle agricole performant, puisque parmi les 14 MRC de la CMM [Communauté métropolitaine de Montréal], on est celle où il y a le plus haut taux d’occupation de la zone agricole. On est également les premiers en terme de production laitière et les deuxièmes en production de bovins de boucherie. Je pense qu’on a de quoi être fiers de notre zone agricole et ça va se refléter tout au long du PDZA », ajoute Philippe Meunier, directeur du Service de l’aménagement et développement du territoire à la MRC.

De son côté, le préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Yves Daoust, a répondu aux questionnements d’un citoyen au sujet de l’abolition de la livraison du courrier à domicile par Poste Canada.

« On est conscient que la zone agricole va être visée un de ces jours. Si la population dans les milieux ruraux décline et que les gens désertent les noyaux villageois pour les grands centres, on n’est pas à l’abri de fermetures éventuelles de services de proximité comme les Caisses Populaires ou les bureaux de Poste Canada. Inévitablement, si on veut grossir un peu et garder nos commerces de proximité, on devra peut-être gruger un peu dans la zone agricole pour conserver nos acquis », a-t-il fait savoir.

Vous pouvez consulter le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) en visitant le site Internet de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

_____________________________________________________________________


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Entrepreneuriat – Inauguration de la Microbrasserie la Centrale à Beauharnois Entrepreneuriat – Inauguration de la Microbrasserie la Centrale à Beauharnois
Plus de 650 automobilistes sensibilisés à l’interdiction du cellulaire au volant Plus de 650 automobilistes sensibilisés à l’interdiction du cellulaire au volant
2e appel de projets pour le Fonds d’appui au rayonnement des régions de la Montérégie 2e appel de projets pour le Fonds d’appui au rayonnement des régions de la Montérégie
La campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant ! de retour à Beauharnois La campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant ! de retour à Beauharnois
Bac brun : les collectes seulement à partir du 30 septembre Bac brun : les collectes seulement à partir du 30 septembre

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.