Baignade possible dans la rivière Châteauguay

Fondation Rivières et la Société de conservation et d’aménagement des bassins versants de la zone Châteauguay (OBV SCABRIC) rendent publics les résultats d’une étude inédite sur le potentiel de baignade dans la rivière Châteauguay. Cette étude révèle que, contrairement à la croyance populaire, l’eau de la rivière Châteauguay est tout à fait adaptée à la baignade.

L’étude permet de conclure que :

  • Par temps sec, la qualité bactériologique de l’eau de la rivière Châteauguay est généralement très bonne, voire même excellente à certains endroits;
  • Seul le secteur en aval de la rivière (Ville de Châteauguay) semble présenter un risque de contamination par temps sec, donc durant l’été.

Durant trois mois l’été dernier, les deux organisations ont assuré un suivi en continu de la qualité de l’eau sur près de 55 km de rivière en évaluant 10 sites potentiels de baignade avec l’appui des municipalités de Châteauguay, Mercier, Sainte-Martine, Howick, Ormstown, Dewittville et Huntingdon.

Le directeur général de Fondation Rivières, M. André Bélanger, n’est pas surpris des résultats de l’étude.

« Les citoyens ont tendance à associer eau brune et pollution alors que ce n’est pas nécessairement le cas. En 2020, on avait démontré que l’eau de la rivière L’Assomption était de bonne qualité pour la baignade. Aujourd’hui, la Ville y opère une plage publique extrêmement populaire et ce, en toute sécurité », affirme-t-il.

Le directeur général de l’OBV SCABRIC, M. Félix Blackburn, espère que cette étude servira d’inspiration à d’autres municipalités riveraines ailleurs au Québec.

« C’est un modèle de collaboration à l’échelle du bassin versant. Presque toutes les municipalités en bordure de la rivière ont collaboré au projet et nous en sommes particulièrement fiers », termine M. Blackburn.

Le projet

Fondation Rivières a procédé à une surveillance hybride de la qualité de l’eau de la rivière, en recourant à la fois aux analyses traditionnelles d’E. coli en laboratoire et à une nouvelle technologie d’analyse rapide, le ColiMinder. L’appareil permet de détecter en 15 minutes la présence d’E. coli dans l’eau par analyse enzymatique et d’automatiser le suivi en permettant d’échantillonner à une fréquence élevée et d’avoir accès aux résultats via une plateforme en ligne. Cette méthodologie de surveillance hybride, couplée à un travail de terrain intensif, a permis de dresser un portrait de la qualité bactériologique de l’eau sur 55 km de la rivière. Le suivi de la qualité de l’eau a été effectué pendant douze semaines entre juillet et septembre 2021.

Pour accéder à l’étude

Fondation Rivières et la Société de conservation et d’aménagement des bassins versants de la zone Châteauguay invite la population et les municipalités à consulter le sommaire de l’étude ou le rapport complet en visitant le site Web fondationrivieres.org.


Share
Posté dans: Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une stratégie de développement économique proactive à Châteauguay Une stratégie de développement économique proactive à Châteauguay
Emploi : Conseiller en aménagement du territoire à la Scabric Emploi : Conseiller en aménagement du territoire à la Scabric
Martin Bécotte candidat de Québec Solidaire à Châteauguay Martin Bécotte candidat de Québec Solidaire à Châteauguay
Les producteurs de la Saint-Louis passent à l’action Les producteurs de la Saint-Louis passent à l’action
L’avenir de l’emprise d’Hydro-Québec à Châteauguay L’avenir de l’emprise d’Hydro-Québec à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.