Appel de dossiers pour la 4e édition de Contamination culturelle

Le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges et la MRC de Beauharnois-Salaberry interpellent les artistes en arts visuels, les artistes en arts numériques, les photographes, et les artistes multidisciplinaires afin de présenter une exposition artistique extérieure itinérante d’avril à novembre 2023. L’exposition se déploiera en trois circuits, dont deux sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges et un sur le territoire de Beauharnois-Salaberry. Les partenaires visent à recruter 30 artistes pour ce projet.

Crédit photo : L’art de capter par Josiane Farand, courtoisie CACVS

En nouveauté cette année, les partenaires sont heureux d’annoncer que l’artiste professionnelle, gestionnaire culturelle et commissaire d’expérience Karine Landerman assurera le commissariat de la quatrième édition, une première pour le projet Contamination culturelle.

Le projet Contamination culturelle

Né initialement d’un désir d’offrir une accessibilité à l’imaginaire des artistes en période pandémique, le projet Contamination culturelle se renouvelle et se bonifie en 2023. En effet, dans le cadre de sa quatrième édition, cette exposition collective couvrira plus largement les territoires de Vaudreuil-Soulanges et de Beauharnois-Salaberry, multipliant ainsi les sites de diffusion et le nombre d’artistes participants. Il est prévu de présenter l’exposition dans des sites multiples à vocation diverses.

Pour cette nouvelle mouture, les artistes seront invités à déposer des propositions artistiques spécifiques à la région et conçues à partir de références représentatives de ce milieu de vie. En plus de faire du bien aux gens et d’animer de réflexions et de beautés les lieux communs, l’art participe également à la création d’une identité. L’artiste devient, pour ainsi dire, une navette intuitive permettant de mobiliser le collectif autour de dénominateurs communs d’appartenance. Une façon d’associer, grâce à l’art, des histoires, des visages, des villages et des paysages à un territoire, afin de le meubler de sens aux yeux de tous.

Thème 2023 : Élément Terre

Sous le thème Élément Terre, la réflexion proposée devra donc s’inscrire dans un processus dynamique de tramage entre les citoyens et les ressources naturelles et culturelles du territoire. Plus spécifiquement, c’est par la mise en valeur de trois éléments distinctifs de cette vaste région, soit l’air, l’eau et la terre, que les artistes devront aborder leur rapport au lieu, à l’espace, à la population et au vivant. En d’autres termes, les œuvres proposées devront honorer les spécificités du territoire et proposer au public la découverte, programmée ou fortuite, de la personnalité géographique et sociétale d’une région dont nous sommes tous partie prenante et pour laquelle nous avons tous un pouvoir de valorisation.

  • Air : Cet élément fait référence aux grands espaces, mais également aux activités de plein-air que ceux-ci rendent possibles. Les multiples pistes cyclables, les lieux de randonnées et la vastitude des innombrables paysages agricoles.
  • Eau : Cet élément renvoi aux nombreuses étendues d’eau qui bordent le territoire et aux usages auxquels celles-ci se rapportent. Transports ou loisirs de plaisanciers, cette caractéristique naturelle de la région teinte la façon d’occuper le territoire et détermine les activités qui y prennent place.
  • Terre : Cet élément s’inscrit dans le principe selon lequel la région est historiquement définie par la fertilité de ses terres. Les cultures (agriculture et agroalimentaire) et les savoirs des hommes et des femmes œuvrant dans ce secteur, sont sans conteste des sources de souvenirs gourmands pour plusieurs d’entre nous.

Des interventions artistiques viendront compléter le circuit de diffusion par l’ajout d’une programmation événementielle offerte d’avril à novembre. Cette programmation fera l’objet d’un appel de propositions distinct suivant la sélection des artistes participants à l’exposition. L’appel sera ouvert à tous, mais la priorité sera accordée aux artistes préalablement sélectionnés dans le cadre du premier appel qui déposeront une proposition.

Exigences en matière de conception

  • L’œuvre devra être créée en tenant compte du lieu d’installation (lieux publics extérieurs) et du type de clientèle desservi (public large de tous âges);
  • L’œuvre ne peut contenir de publicité ou de matériel promotionnel pour aucune compagnie ou produit;
  • L’œuvre ne peut contenir de violation de droit de propriété intellectuelle, de marque de commerce, de marque de produit, d’images d’activité illégales.

Conditions de participation

La date limite pour déposer sa candidature est le lundi 13 février à 23 h 59. Les artistes sélectionnés seront informés au plus tard le vendredi 17 février. Deux rencontres de démarrage (en visio-conférence) d’environ une heure seront offertes. Une première aura lieu le lundi 29 février à 10 h et une deuxième le mardi 21 février à 18h30. La participation des artistes à l’une de ces deux rencontres est nécessaire. La date de livraison de l’œuvre finale en vue de la photographie et de la reproduction sera le jeudi 23 mars 2023. Les artistes dont l’œuvre devra être photographiée devront être disponibles pour se rendre au studio lors de la journée de photographie, dont la date est à confirmer.

​De façon non limitative, les artistes résidant sur les territoire de Beauharnois-Salaberry et Vaudreuil-Soulanges seront priorisés.

Soumettre son dossier

Le dossier doit contenir les éléments suivants :

  • Curriculum vitae ou profil artistique à jour;
  • 4 ou 5 reproductions d’œuvres récentes (portfolio);
  • Une courte description de la proposition (qui présente le lien avec la thématique) incluant également :
    • Titre;
    • Date de création;
    • Format;
    • Médium/support.
    • Au besoin, une esquisse de la proposition

Le dossier complet (documents assemblés en un seul document PDF) doit être soumis par courriel à [email protected] à l’attention de Karine Landerman, commissaire d’exposition, au plus tard le lundi 13 février à 23 h 59.

À propos de Karine Landerman

Mme Landerman travaille professionnellement depuis plus de 20 ans dans le milieu de la culture et occupe la direction générale du musée et site historique la Maison LePailleur. Sa connaissance des pratiques culturelles et l’expertise qu’elle a développée en muséologie, l’ont menée à créer et maintenir des engagements avec plusieurs regroupements régionaux et nationaux. Entre autres, on la retrouve sur différents conseils d’administration, dont celui de la Société des Musées du Québec, de Culture Montérégie ainsi que du Zocalo, centre d’artistes autogéré. Sa pratique comme artiste en art imprimé a également favorisé sa participation à différents projets de commissariats et à plusieurs jurys de lieux de diffusion tels que le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’Écomusée du fier monde et Expression Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe. La création de liens entre la culture et les secteurs du développement social et économique ainsi que l’enracinement de la pratique artistique dans le concept de territoire constituent ses principaux champs de recherche.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Poste de Technicien en géomatique à pourvoir à la MRC de Beauharnois-Salaberry Poste de Technicien en géomatique à pourvoir à la MRC de Beauharnois-Salaberry
Emplois étudiants disponibles à la MRC de Beauharnois-Salaberry Emplois étudiants disponibles à la MRC de Beauharnois-Salaberry
Suivre le fil : nouvelle exposition à la MRC de Beauharnois-Salaberry Suivre le fil : nouvelle exposition à la MRC de Beauharnois-Salaberry
Un partenariat pour soutenir les arts et les lettres dans Beauharnois-Salaberry Un partenariat pour soutenir les arts et les lettres dans Beauharnois-Salaberry
Une collecte de surplus de carton prévue au début 2023 Une collecte de surplus de carton prévue au début 2023

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2023 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.