Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Améliorer l’accessibilité des services grâce au Projet Parents

Conference-Projet_parents-MRC_Beauharnois_Salaberry-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Depuis l’année dernière, de nombreux parents de la MRC de Beauharnois-Salaberry ont été interrogés sur la qualité et l’accessibilité des services qui leur sont offerts dans le cadre du Projet Parents, une initiative d’organismes et de différentes tables de concertation du territoire.

Au terme d’une série de focus group et d’analyses, les résultats de cette vaste opération ont été dévoilés le 15 janvier dernier à la salle Maple Grove. Le constat est clair : les parents font face à une grande méconnaissance des ressources accessibles et les organismes devront travailler leurs façons de faire afin d’adopter une approche plus personnalisée.

Des résultats généralisés

Manon_Gauthier-Conference-Projet_parents-MRC_Beauharnois_Salaberry-photo-INFOSuroit_comLe Projet Parents a été mis sur pied afin de répondre à des interrogations que se posaient de nombreuses organisations du territoire : pourquoi les parents n’utilisent pas ou très peu les services qui leur sont offerts, quelles sont leurs préoccupations afin d’améliorer les ressources qu’ils utilisent et, surtout, comment mieux les rejoindre. Manon Gauthier a été désignée à titre de chargée de projet. Elle a donc rencontré plus d’une centaine de parents par l’entremise de focus group et de rencontres individualisées afin de mieux cerner la situation.

« L’objectif était de mobiliser et de rejoindre les parents ainsi que les partenaires dans la recherche de solutions pour l’amélioration des offres de service sur le territoire. D’une part, on a appris que les parents ignorent où trouver l’information, qu’un moindre souci peut faire obstacle à leur implication, que de mauvaises expériences peuvent les décourager et qu’ils ont une grande crainte des services sociaux. D’un autre côté, on s’est rendu compte qu’il existe une méconnaissance mutuelle des ressources disponibles sur le territoire, ce qui ne permet pas aux organismes de bien rediriger les parents », a-t-elle commenté.

Les focus group ont permis à madame Gauthier de mieux définir ce que recherchent les parents. Elle y a notamment appris que les horaires devraient être plus accessibles, qu’il y a d’importantes lacunes au niveau des activités offertes aux jeunes de 6 à 17 ans, que les services de transport ne sont pas adaptés aux familles et que diverses ressources seraient désirées telles qu’une maison familiale communautaire, une épicerie communautaire solidaire et un centre d’activités communautaires multiservices.

J_Panet_Raymond-et-I_Perreault-Conference-Projet_parents-MRC_Beauharnois_Salaberry-photo-INFOSuroit_com« On veut que les organismes travaillent main dans la main, pour mieux servir la population au lieu de la servir chacun de son côté », poursuit-elle.

Manon Gauthier a donc dressé un portrait peu reluisant de la situation, sans toutefois être pessimiste puisqu’il existe de nombreuses pistes de solutions. On peut notamment penser à l’exemple de la Municipalité de Saint-Michel où la participation citoyenne est mise de l’avant grâce à la table de concertation Vivre Saint-Michel en santé. À ce sujet, Jean Panet-Raymond et Isabelle Perreault ont exposé une foule d’exemples plus encourageants les uns que les autres.

Passer à l’action

Tableau-approche-personnalisee-Projet_Parents-MRC-Beauharnois_Salaberry-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comDans la deuxième partie de la journée, des conférenciers sont venus exposer six exemples d’approches personnalisées avec lesquelles les organismes pourront jongler afin d’améliorer leur offre de service. On peut penser à l’approche ludique, à la participation citoyenne, au travail de rue ou encore à l’approche informelle des 5 à 7 communautaires. Les représentants des organisations ont ensuite été invités à prendre des engagements dans le but d’adopter une approche personnalisée en préconisant des moyens comme rendre les horaires plus accessibles, consulter davantage les parents, les inviter dans des rencontres de comité et même ouvrir l’organisation à d’autres ressources du territoire.

En janvier 2016, une nouvelle rencontre sera organisée afin de savoir si la situation aura évoluée. En attendant ce moment, Manon Gauthier s’affairera à rencontrer tous les organismes qui n’étaient pas présents le 15 janvier dernier et travaillera à l’élaboration d’une journée portes ouvertes en février au sein des organismes ayant été visés par les parents lors des focus group. Plus de détails à ce sujet seront donnés en temps et lieu.

Pour résumer la conférence du 15 janvier dernier, il y a beaucoup de travail à faire afin de trouver de meilleurs moyens de rejoindre les parents et de leur proposer les services qu’ils ont vraiment besoin, mais également pour faire en sorte que les organismes travaillent de concert et non chacun de leur côté.

Pour en savoir plus sur le Projet Parents ainsi que sur la conférence du 15 janvier dernier, vous pouvez joindre Manon Gauthier en composant le 450 370-4387, poste 109 ou en écrivant à l’adresse [email protected].

__________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les séances du conseil de Vaudreuil-Dorion sur Csur la télé Les séances du conseil de Vaudreuil-Dorion sur Csur la télé
Le Prix Reynald-Piché 2017 attribué à l’artiste Denis Poirier Le Prix Reynald-Piché 2017 attribué à l’artiste Denis Poirier
Conférence à Valleyfield sur la construction de villes durables Conférence à Valleyfield sur la construction de villes durables
Création d’un fonds dédié à l’écoproduction artistique Création d’un fonds dédié à l’écoproduction artistique

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.