Ambioterra devant le Comité de l’environnement de la Chambre des communes

Comite-Environnement-Ottawa-Anne_Quach-deputee-et-Priscilla_Gareau-d-Ambioterra-Photo-courtoisieLe groupe Ambioterra a témoigné hier (6 juin) devant les membres du Comité de l’environnement de la Chambre des communes à Ottawa.

Le groupe environnemental de Saint-Chrysostome qui oeuvre principalement sur les territoires du Haut-Saint-Laurent et des Jardins-de-Napierville était représenté par Priscilla Gareau, présidente de l’organisme et Docteure en environnement. Mme Gareau a témoigné dans le cadre de l’étude sur la conservation des habitats.

Questionnée par la députée de Beauharnois-Salaberry et porte-parole adjointe du NPD en environnement Anne Minh-Thu Quach, au sujet de l’application des lois environnementales, Mme Gareau a confirmé que les compressions dans les postes de scientifiques menacent la survie des espèces sauvages. «Il n’y a pas assez d’agents de la faune sur le terrain pour faire respecter les lois et les règlements existants. De plus, il faudrait améliorer la gestion du Programme d’intendance de l’habitat», a dit la directrice d’Ambioterra.

À la suite de ce témoignage, la députée de Beauharnois-Salaberry a mentionné que «Le gouvernement fédéral devrait cesser d’affaiblir nos lois environnementales et agir pour protéger nos habitats.» Du même souffle Mme Quach a ajouté «Le gouvernement conservateur doit arrêter de couper des postes de scientifiques et agir. Le ministre de l’Environnement affirmait récemment qu’il faut choisir entre la protection de l’environnement et les transferts en santé mais c’est une vision erronée. Notre santé dépend de la qualité de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons et de la richesse de notre biodiversité. C’est ça le développement durable.»

La députée Anne Quach a profité de l’occasion pour féliciter le groupe Ambioterra pour son 10e anniversaire de fondation. Ambioterra contribue à protéger les milieux naturels dans la Vallée du Haut-Saut-Laurent et accompagne les propriétaires privés vers des pratiques qui protègent l’habitat des espèces sauvages.

Le Comité sur l’environnement doit produire un rapport sur la conservation des habitats qui sera déposé très bientôt à la Chambre des communes.

__________________________________________________

 


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une expérience originale en nature : Écoutez pour voir la Pointe-du-Buisson Une expérience originale en nature : Écoutez pour voir la Pointe-du-Buisson
Un PLUS pour l’environnement à la Pointe-du-Buisson : 50 000 nouvelles résidentes ! Un PLUS pour l’environnement à la Pointe-du-Buisson : 50 000 nouvelles résidentes !
Une croisière au profit du Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent Une croisière au profit du Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent
Huit ans de politique fédérale : Anne Quach présente son bilan Huit ans de politique fédérale : Anne Quach présente son bilan
Il est temps d’adopter un régime universel et public d’assurance-médicaments! Il est temps d’adopter un régime universel et public d’assurance-médicaments!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.