Agrile du frêne – le bois de frêne accepté à l’Écocentre

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield informe la population de l’importance de traiter les frênes abattus adéquatement, afin de limiter les risques de propagation de l’agrile du frêne. Pour ce faire, les propriétaires qui ont dû faire abattre leur frêne sont invités à en disposer de façon sécuritaire, soit en conservant le bois sur place ou en l’apportant à l’Écocentre du boulevard Mgr-Langlois.

arbre malade frene parc Paquette Valleyfield sept2016 photo INFOSuroit

L’abattage et l’élagage de frênes doivent impérativement être faits entre le 15 octobre et le 15 mars, soit au moment où l’insecte se trouve en période de dormance. Marie-Lou Lacasse, biologiste et conseillère en environnement à la Ville :

« Même si un arbre ne semble pas contenir d’agriles, il faut prendre toutes les précautions nécessaires afin de réduire les impacts de cet insecte sur notre forêt urbaine. À l’Écocentre, le bois sera déchiqueté en copeaux, pour ensuite être brûlé. Le tout sera transformé en énergie. »

L’agrile du frêne est un insecte qui ne vole pas très loin : sa distance maximale de dispersion est de 1 km. L’épidémie s’est justement étendue rapidement à travers l’Amérique du Nord, à cause du transport de bois contaminé.

Ainsi, l’Écocentre de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield du boulevard Monseigneur-Langlois pourra recevoir le bois de frêne des Campivallensiens jusqu’au 15 mars 2020. Pour obtenir plus de renseignements, il est possible de communiquer avec l’équipe des requêtes au 450 370-4820.

frene arbre abattu agrile du frene mars2019 photo INFOSuroit

Plantation de remplacement
Un permis doit être obtenu au Service de l’urbanisme et des permis, lors d’un abattage d’arbres. La règlementation municipale verra également à ce que le propriétaire procède à la plantation d’un arbre de remplacement, selon le nombre d’arbres qui se trouvent actuellement sur le terrain.

« Il est également bon de prévoir dès maintenant une succession aux frênes. Ces nouvelles plantations auront le temps de bien s’établir et prendre de l’ampleur jusqu’au moment où les frênes devront être abattus. Il faut bien comprendre que 100 % des frênes seront éventuellement touchés par l’agrile du frêne », souligne Marie-Lou Lacasse.

Pour connaître tous les détails concernant les règlements municipaux liés à l’abattage, rendez-vous sur le site Web de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield au www.ville.valleyfield.qc.ca/urbanisme. Notons que les demandes de permis pour l’abattage d’un arbre sont gratuites et peuvent être soumises en ligne. Pour plus de renseignements concernant l’agrile du frêne, consultez le www.ville.valleyfield.qc.ca/agrile.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Retour du stationnement de nuit… parfois permis en hiver à Valleyfield Retour du stationnement de nuit… parfois permis en hiver à Valleyfield
Succès de la Journée des proches aidants du Sud-Ouest 2019 Succès de la Journée des proches aidants du Sud-Ouest 2019
Le Cégep s’illustre avec une formation de gestionnaires de haut niveau Le Cégep s’illustre avec une formation de gestionnaires de haut niveau
Loisirs et prévention – les structures de jeux des parcs fermées pour l’hiver Loisirs et prévention – les structures de jeux des parcs fermées pour l’hiver
Le Centre d’action bénévole de Valleyfield démystifie le règlement de succession Le Centre d’action bénévole de Valleyfield démystifie le règlement de succession

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.