Accident mortel aux Vergers Leahy – La CSST se prononce

CSST-logo-et-rapport-enquete-v177(Marie-Ève Rochefort) – Après plusieurs mois d’enquête, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) rend enfin son verdict au sujet de l’incident mortel étant survenu aux Vergers Leahy à Franklin en avril dernier : l’employeur a agi de façon à compromettre la sécurité des travailleurs. L’entreprise devra donc payer une amende pouvant aller jusqu’à 62 790 $ et effectuer des correctifs afin de rendre ses équipements sécuritaires. C’est du moins ce qu’on peut en conclure à la lecture du rapport d’enquête de la CSST.

Rappelons les faits : le 29 avril 2013, Terence Lee Wilson s’affairait à effectuer l’entretien ménager dans l’usine de transformation de pommes. Au moment de l’incident, il était en train de nettoyer les planchers sous le basculeur à bennes de pommes. Il faut toutefois comprendre que, pour y arriver, monsieur Lee Wilson devait se glisser dans une zone de danger alors que l’équipement était en mode attente, entre deux cycles, et non pas en arrêt complet. L’ouvrier s’est donc retrouvé coincé au moment où le basculeur a amorcé un nouveau cycle. Monsieur Lee Wilson s’est alors fait écraser les hanches entre le bâti de l’appareil et la structure de l’élévateur, lequel est programmé pour descendre jusqu’à 7,62 cm du sol. Son décès a été constaté quelques heures plus tard, après avoir été transporté au centre hospitalier.

Dans son rapport d’enquête, la CSST déclare que « c’est l’accès à la zone dangereuse d’une machine en marche qui a causé le décès de M. Terence Lee Wilson le 29 avril 2013 […] ».

Les causes

La CSST aurait identifié deux causes expliquant ce terrible accident. En premier lieu, on note une ouverture laissée accessible qui permet au travailleur de passer sous le basculeur. Ensuite, il y aurait des lacunes concernant la formation et la supervision offertes à l’ouvrier en ce qui a trait aux risques présents et les mesures de prévention à appliquer en lien avec les tâches de nettoyage propres au basculeur de bennes.

Afin de sécuriser temporairement la zone, la CSST a interdit l’utilisation du basculeur à bennes de pommes. Cette interdiction a toutefois été levée puisque l’employeur a apporté les correctifs exigés dans le but de rendre la machine sécuritaire. Un constat d’infraction a aussi été délivré aux Vergers Leahy. L’amende peut varier de 15 698 $ à 62 790 $ pour une première offense, et de 31 395 $ à 156 976 $ en cas de récidive.

Rappelons qu’entre 2008 et 2012, au Québec, 43 travailleurs ont perdu la vie en étant coincés ou écrasés par de l’équipement ou des objets. De plus, 235 personnes se blessent chaque jour en travaillant au Québec.

 ____________________________________________________________________


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Plusieurs postes à pourvoir chez Pelican à Salaberry-de-Valleyfield Plusieurs postes à pourvoir chez Pelican à Salaberry-de-Valleyfield
Offre d’emploi : Concierge à l’aréna André-Richard de Beauharnois Offre d’emploi : Concierge à l’aréna André-Richard de Beauharnois
La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour
Prorogation du Parlement – Claude DeBellefeuille dénonce la stratégie politique libérale Prorogation du Parlement – Claude DeBellefeuille dénonce la stratégie politique libérale
Décès du Grand Chef Joe Norton – Drapeaux en berne à Châteauguay Décès du Grand Chef Joe Norton – Drapeaux en berne à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.