À la défense du Centre d’hébergement Dr-Aimé-Leduc

La direction du CSSS du Suroît a fait le point lundi matin sur la qualité et la sécurité des soins offert au Centre d’hébergement Dr-Aimé-Leduc à Salaberry-de-Valleyfield. L’objectif était de rassurer les résidents et leurs proches, et reconnaître l’implication et le dévouement du personnel et des bénévoles.

Outre le directeur général du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) du Suroît, François Rabeau, la présidente du conseil d’administration Nicole Marleau, est intervenue ainsi que Ninon Labre-Lecompte porte-parole du Comité des usagers et le Dr Michel Alain.

Le tout est en lien avec le vent médiatique relié aux centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) à travers la province. Certains médias ont laissé entendre qu’il y avait “encore des lacunes” répertoriées au Centre Dr-Aimé-Leduc. On citait des éléments d’un rapport de visites de mars 2009. Pourtant même l’an dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux rapportait que  la “grande majorité des recommandations émises lors de cette visite sont réalisées.”

Si on prend le temps de lire complètement le rapport des visites de mars 2009, on constate qu’il y avait 15 recommandations et beaucoup de notes positives. Point par point, M. Rabeau a remis les pendules à l’heure.

« L’accueil des résidents et de leurs proches, les comportements respectueux envers la clientèle, les soins et services professionnels répondant aux besoins, les repas variés qui tiennent compte des préférences, les nombreuses activités de loisirs et spirituelles, l’environnement physique qui répond globalement aux réalités des résidents ainsi que les efforts de prévention des accidents, font partie des nombreux éléments positifs soulignés par les visiteurs », conclut-il.

Sur les recommandations, 12 ont été réglées rapidement et visaient notamment la révision du plan d’intervention interdisciplinaire, une meilleure information ainsi qu’une diffusion adéquate de l’information concernant le code d’éthique et la liste du personnel. Les recommandations visaient aussi l’organisation du travail lors des repas, des activités pour les usagers de 65 ans et moins et l’élimination d’odeurs à certains endroits.

Deux recommandations sont en voie de réalisation.  Une vise des fenêtres à changer. Quelques unes restent à faire. L’autre mesure vise à permettre aux usagers d’avoir plus d’intimité dans certaines salle de bains.

L’architecture des lieux sera révisée et des murs feront place aux rideaux actuels.

Une des recommandations est impossible à réaliser actuellement et vise l’élargissement d’un corridor pour accéder à un balcon en chaise roulante. Il faut comprendre que le bâtiment date de plus de 80 ans.

Des mises à niveau constante sont obligatoires afin de rendre les lieux conformes aux normes d’aujourd’hui.

La présidente du c. a., Mme Marleau a tenu à saluer le sérieux accordé par la direction au suivi des recommandations découlant de la visite ministérielle : «Le conseil d’administration est à même de constater la volonté de la direction de mettre en œuvre des mesures correctives permettant de bonifier le milieu de vie des personnes hébergées. Par ailleurs, chaque conseil d’administration s’appuie sur un comité de vigilance et de la qualité, lequel s’assure de la réalisation des correctifs demandés». Mme Marleau a aussi insisté sur le fait qu’à la suite de chaque visite, l’établissement témoigne à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie de l’avancement des travaux.

De son côté, l’ancienne présidente du Comité des usagers, Ninon Labre-Lecompte a parlé du dévouement exemplaire du personnel de l’établissement. Elle a mentionné que les soins dispensés au Centre Dr-Aimé-Leduc sont de qualité et sécuritaire.

Pour sa part, le Dr Michel Alain qui œuvre dans la région depuis une trentaine d’années a précisé qu’il aimait travaillé ici parce que, et je cite, “La pratique est stimulante même au point de vue humain. J’ai la chance en plus de travailler avec une équipe multidisciplinaire”.

Le docteur Alain a aussi souligné l’importance du côté humain, “Je remarque souvent un respect qui est important entre le personnel et les usagers.”

Le rapport ministériel de 2009, faisait également état du grand respect du personnel.

Quatre visites dans le Suroît
Depuis 2004, il y a eu quatre visites ministérielles dans des établissements du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) du Suroît. La plus récente date de novembre dernier et a eu lieu au Centre d’hébergement Cécile-Godin à Beauharnois.

Le rapport de la visite ministérielle fait état de cinq recommandations dont l’affichage des menus du jour dans toutes les cuisinettes de chaque unité, de l’affichage de la programmation des activités récréatives et sociales selon un horaire hebdomadaire, l’affichage discret des informations concernant les soins particuliers à certains usagers, une décoration qui “rappelle le milieu familial” dans des pièces communes, les corridors et les salles d’eau ainsi que toutes les portes et les seuils soient adaptés afin de faciliter l’autonomie des usagers.

L’expérience vécue au Centre d’hébergement Docteur-Aimé-Leduc en 2009 a servi de modèle pour améliorer de façon proactive le centre de Beauharnois.

Chaque visite est basée sur 24 thèmes précis qui regroupent L’environnement organisationnel, L’environnement humain, L’environnement physique ainsi que Les services, les activités et les fournitures.

À la lumière du point de presse de lundi et de discussions avec des usagers des centres d’hébergement Cécile-Godin et Dr-Aimé-Leduc, il semble bien que le respect, la qualité de services et la sécurité soient des éléments prioritaires de ces établissements du CSSS du Suroît.

Personne ne cache, qu’il y a eu des problèmes, mais chaque problème a sa solution et le côté humain semble être priorisé. Il reste à la population en général à trouver du temps pour visiter plus régulièrement leurs proches dans les CHSLD d’ici et d’ailleurs. Les bénévoles et le personnel font leur gros possible, mais ils ne peuvent pas remplacer les contacts privilégiés de membres de la famille.


Share
Posté dans: Beauharnois, Nouvelles générales, Santé, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Mercier accueillera une clinique de dépistage les 1er et 2 octobre Mercier accueillera une clinique de dépistage les 1er et 2 octobre
Clinique de dépistage de la COVID-19 à Beauharnois les 29 et 30 septembre Clinique de dépistage de la COVID-19 à Beauharnois les 29 et 30 septembre
Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois
Annulation de l’activité d’extraction de miel à Pointe-du-Buisson le 26 septembre Annulation de l’activité d’extraction de miel à Pointe-du-Buisson le 26 septembre
Fermeture temporaire de tronçons de la piste cyclable du Parc régional Fermeture temporaire de tronçons de la piste cyclable du Parc régional

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.