13 M$ pour bonifier les pactes ruraux en Montérégie

Politique-nationale-ruralite-N_Simon-G_Lelievre-et-G_Leclair-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Le centre communautaire de Saint-Étienne-de-Beauharnois était bondé aujourd’hui (17 janvier) alors que l’on apprenait que les 14 MRC rurales de la Montérégie bénéficieront d’une enveloppe budgétaire de 13 millions de dollars pour la mise en œuvre de la Politique nationale de la ruralité, ce qui permettra de bonifier les pactes ruraux.

Pour la première année seulement, on parle d’un investissement de 4 061 041 $, dont 1 417 622 $ pour le grand territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Ajoutons à cela un montant de 8,5 M$ pour la réalisation de Pactes plus, lesquels sont strictement dédiés à la conception de projets intersectoriaux. C’est du moins ce qui a été annoncé par le ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre. On le reconnaît en compagnie de Nathalie Simon, mairesse de la Ville de Châteauguay et préfète de la MRC de Roussillon ainsi que Guy Leclair, député Péquiste de Beauharnois.

Une offre bonifiée

Ce qui a été présenté aujourd’hui par monsieur Lelièvre est en fait la troisième version de la Politique nationale de la ruralité. S’étirant sur 10 ans (2014-2024), celle-ci propose une enveloppe budgétaire totale de 470 M $. Il s’agit d’une offre bonifiée autant au niveau financier, qu’au niveau des agents ruraux, lesquels verront aussi leur nombre augmenter par rapport à la dernière mouture de la politique.

« Le budget annuel a été majoré de 20 %. On passe donc de 38 M $ à 47 M $ annuellement, ce qui fait 470 M $ pour 10 ans. Les agents ruraux, qui sont les principaux ouvriers à mettre en place les mesures qui vont s’inscrire dans vos plans d’action, passent de 135 à 155 sur tout le territoire du Québec », a commenté Gaétan Lelièvre.

Du côté de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, les cinq MRC se partageront la somme de 1,4 M$ pour la première année de la politique :

  • Roussillon : 182 846 $ ;
  • Jardins-de-Napierville : 303 774 $ ;
  • Haut-Saint-Laurent : 364 800 $ ;
  • Beauharnois-Salaberry : 184 762 $ ;
  • Vaudreuil-Soulanges : 381 440 $.

Ces sommes permettront le financement des pactes ruraux et des postes d’agents de développement rural de la région. Ajoutons à cela l’enveloppe budgétaire prévue pour les Pactes Plus. Les MRC des Jardins-de-Napierville, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges recevront chacune 750 000 $ alors que Beauharnois-Salaberry touchera la somme de 435 000 $ contre 439 000 $ pour celle de Roussillon. Mentionnons que les montants seront versés dès 2015 sur 10 ans.

« On invite l’ensemble des acteurs territoriaux à se joindre à l’équipe de la MRC, du CLD, des carrefours jeunesse… On invite les autres acteurs du territoire, qu’ils soient du secteur de la santé, de l’éducation, les personnes âgées, le loisir, la culture… Puis on laisse à chaque MRC la responsabilité d’établir qu’elles sont nos priorités […] On veut favoriser la concertation et la complémentarité. C’est d’agir ensemble pour le mieux-être de notre communauté », poursuite monsieur Lelièvre.

Un peu de concret

Le ministre délégué aux Régions a offert plusieurs exemples de projets qui pourraient bénéficier de l’enveloppe budgétaire des Pactes Plus grâce à leur volet intersectoriel. On peut notamment retenir celui de la Ville de Vaudreuil-Dorion Je suis. Celui-ci combine le savoir-faire d’un tas de partenaires provenant du monde municipal, de la culture, du communautaire, de l’éducation et des affaires. On parle de 25 organismes qui ont été rejoints par ce projet, en plus d’une trentaine d’artistes et 8 écoles. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en lisant ou relisant l’article JE SUIS de Vaudreuil-Dorion; un exemple en développement culturel.

INFOSuroit.com s’est aussi adressé à Nathalie Simon, préfète de la MRC de Roussillon, ainsi qu’à Alain Castagner, préfet de la MRC du Haut-Saint-Laurent. La première compte trois municipalités éligibles (Saint-Mathieu, Saint-Philippe et Saint-Isidore), alors que la seconde est formée uniquement de territoires ruraux, lesquels profitent donc amplement des pactes ruraux.

« Ce qui est neuf, c’est cet encouragement à faire du multisectoriel, c’est-à-dire à asseoir beaucoup de monde ensemble avec une enveloppe supplémentaire, donc qui ne vient pas gruger dans l’enveloppe qui est là actuellement et sur laquelle les municipalités comptent pour réaliser leurs projets et ça va forcer les gens à s’asseoir ensemble pour collaborer. Les actions qui peuvent être faites sont multiples et touchent plusieurs sphères de l’activité. Il s’agit d’avoir un projet qui est rassembleur dans lequel interviennent plusieurs de ces acteurs-là », a fait savoir madame Simon.

« Pour ce qui est des Pacte Plus, je viens d’avoir la nouvelle que les commissions scolaires étaient tout à fait prêtes à travailler avec nous. Alors, pourquoi ne pas utiliser les écoles? 750 000 $ sur 10 ans, ce n’est pas beaucoup d’argent, mais parfois c’est le petit coup de pouce que tu as de besoin pour partir quelque chose. Le pacte rural a fait la différence dans des activités qui n’auraient pas eu lieu », de commenter Alain Castagner.

Rappelons que les pactes ruraux sont des contrats intervenus entre le gouvernement et les MRC pour financer des projets en territoire rural. Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur le site Internet du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire du Québec (MAMROT). En terminant, voici la photo de groupe des élus présents à Saint-Étienne-de-Beauharnois vendredi pour cette annonce importante pour les communautés rurales :

Politique-nationale-ruralite-prefets-deputes-et-ministre-G_Lelievre-photo-INFOSuroit_com

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique, Roussillon, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Tourisme : Escapade découverte à Beauharnois Tourisme : Escapade découverte à Beauharnois
Bob le Chef, Lendemain de veille et plus au 5e Festival régional de la Grillade Bob le Chef, Lendemain de veille et plus au 5e Festival régional de la Grillade
Travaux au Pont Mercier :  retour du transport en commun gratuit Travaux au Pont Mercier : retour du transport en commun gratuit
Ode à une merveilleuse région agricole Ode à une merveilleuse région agricole
Environnement et initiative Sous les pavés : espace vert collectif à venir Environnement et initiative Sous les pavés : espace vert collectif à venir

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.