La Politique de souveraineté alimentaire pourrait aider le Suroît

Marche-public-Valleyfield-Legumes-Ble-d-Inde-radis-oignons-Photo-INFOSuroit-com_

Légumes au Marché public régional de Salaberry-de-Valleyfield – Photo INFOSuroit.com

Lancé le 16 mai dernier par le gouvernement Marois, la première Politique de souveraineté alimentaire du Québec pourrait aider particulièrement le secteur bioalimentaire du Suroît selon le député de Beauharnois Guy Leclair.

“L’heure est à l’action et, avec l’appui des Québécois, le secteur bioalimentaire pourra connaître un essor grandement mérité et attendu. L’objectif est simple : implanter un préjugé favorable à l’égard des aliments du Québec et accroître leur présence sur les tablettes des épiceries, dans les restaurants et dans le réseau des établissements publics. Il faut cesser d’être frileux. Soyons fiers de ce que nous produisons et transformons au Québec! », s’est exprimé M. Leclair au lendemain du dévoilement de la Politique de souveraineté alimentaire par la première ministre du Québec, Pauline Marois et le vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, François Gendron.

La politique des 4 « P »

La Politique de souveraineté alimentaire s’articule autour de quatre axes :

  • Identité des aliments du Québec (produit);
  • Occupation dynamique du territoire (patrimoine);
  • Valorisation du potentiel économique du secteur (potentiel);
  • Développement durable (pérennité).

Au cours des prochaines semaines, le gouvernement déploiera de nombreuses mesures afin d’assurer à l’ensemble des Québécois un approvisionnement en aliments de qualité, à juste prix et bons pour leur santé. Un autre objectif de la Politique de souveraineté alimentaire est d’accroître la proportion d’aliments du Québec consommée par les Québécois. Enfin, avec sa nouvelle Politique, Québec compte développer un secteur bioalimentaire prospère, rémunérateur, générateur d’emplois, respectueux de l’environnement et contribuant à l’occupation dynamique du territoire québécois.

La relève agricole : essentielle pour l’avenir

Conformément aux orientations annoncées durant la campagne électorale, le gouvernement du Parti québécois franchit une première étape de bonification en vue d’aider la relève agricole. Par exemple, pour quiconque possède une formation technique ou universitaire en agriculture, l’aide à l’établissement passe de 40 000 $ à 50 000 $. Cela représente une hausse de 20 %. Quant à l’aide au démarrage, elle passe de 10 000 $ à 25 000 $, soit une hausse de 150 %!

« Cette bonification est substantielle. Notre gouvernement veut encourager et favoriser tous les jeunes qui souhaitent s’établir en agriculture. Nous voulons aussi le faire en misant sur la formation, qui est absolument essentielle étant donné que l’agriculture d’aujourd’hui n’est plus du tout celle qui était pratiquée il y a quelques décennies. Le message est clair : nous avons besoin de cette relève pour assurer l’avenir de l’agriculture du Suroît », a ajouté le député de Beauharnois.

L’achat local

Guy Leclair se réjouit également de l’adoption, d’ici décembre 2013, d’une stratégie d’achat local dans le réseau des établissements publics :

« En agissant ainsi, le gouvernement donnera l’exemple et encouragera l’utilisation d’aliments frais et savoureux provenant du Québec dans le réseau public. C’est un geste audacieux qui aura des retombées directes. »

Vaudreuil-Soulanges-vue-terres-agricoles-et-lac-depuis-Cote-de-Vaudreuil-Photo-INFOSuroitEnfin, un autre enjeu de la Politique de souveraineté alimentaire du gouvernement du Québec est de consacrer le territoire agricole comme un patrimoine à protéger. À ce sujet, Guy Leclair espère que les partis d’opposition appuieront les modifications législatives à venir pour lutter contre l’accaparement des terres agricoles et la spéculation foncière.

Pour en savoir plus sur la Politique de souveraineté alimentaire, vous pouvez consulter le site Internet du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

__________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Beauharnois, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Emploi : technicien en ressources humaines chez Pelican Emploi : technicien en ressources humaines chez Pelican
Travaux sur le réseau d’aqueduc de Beauharnois dans un secteur de Melocheville Travaux sur le réseau d’aqueduc de Beauharnois dans un secteur de Melocheville
12e édition de la Semaine québécoise des marchés publics 12e édition de la Semaine québécoise des marchés publics
Bruno Tremblay nommé au sein du CA de Tourisme Montérégie Bruno Tremblay nommé au sein du CA de Tourisme Montérégie
Deux postes à temps partiel à l’accueil de la bibliothèque de Beauharnois Deux postes à temps partiel à l’accueil de la bibliothèque de Beauharnois

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.