- INFOSuroit.com - https://www.infosuroit.com -

Éoliennes à 2km des résidences – La force des citoyennes d’ici

eoliennes-a-ste-clothilde-avec-maison-et-terre-agricole-Photo-INFOSuroit_com(JP Major) – Depuis le 13 mars, le gouvernement du Québec a entériné le règlement de contrôle intérimaire (RCI) de la MRC du Haut-Saint-Laurent encadrant l’implantation d’éolienne(s) à proximité d’habitations, de chemins publics, de champs agricoles cultivés, de zones inondables, de boisés et de pistes cyclables.

Une nouvelle qui va protéger le Haut-Saint-Laurent et d’autres régions du Québec.

Dorénavant, aucune éolienne ne pourra se dresser à moins de 2 kilomètres d’une habitation et de 1km d’une route. Le scénario de Sainte-Clothilde ne se reproduira pas. Des éoliennes partout et trop près des chemins publics et des habitations, il n’y en aura plus !

-Un cadeau au Québec de trois citoyennes d’ici-

Les maires de la MRC du Haut-Saint-Laurent avaient déjà donné leur aval à cette modification le 9 janvier dernier et Québec vient de modifier son règlement en matière d’aménagement d’éoliennes. Il faut saluer le travail incessant de trois citoyennes de Godmanchester qui ont travaillé sans relâche à sensibiliser la population et les élus aux réels dangers d’érection d’éoliennes sans encadrement règlementaire intelligent. Ces trois femmes sont Carolle Trépanier, Manon Collard et Lise Maisonneuve.

Un coup de chapeau pour cette démonstration de David contre Goliath. Godmanchester compte moins de 1 500 habitants. Le travail de ces dames est phénoménal. Habiter en zone rurale et réussir à sensibiliser plus de 570 personnes qui ont accepté de signer une pétition contre la venue dans un premier temps d’une dizaine d’éoliennes dans le Haut-Saint-Laurent est une performance digne de mention. Avec acharnement, Mme Trépanier et ses complices ont même contacté le bureau du ministre l’automne dernier. Le 13 mars, le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), Sylvain Gaudreault a tranché dans l’intérêt des citoyens !

Cette victoire de citoyennes engagées a inspiré Louis Bruneau qui signe une petite lettre sur cette performance de gens d’ici qui ont travaillé à défendre leur terre :

Allô,  allô.

Quand survient la crise,
que l’on veut bâtir des tours au bout des champs,
que l’intégrité physique des résidents est menacée, rapportent les études,
que certains réaliseront des gains monétaires,  que d’autres en souffriront,
que le patrimoine acquis pendant des générations sera compromis,
on veut réagir. . .   plus que mourir.

Trois citoyennes se sont levées à Godmanchester, Carolle Trépanier Manon Collard et Lise Maisonneuve.
Elles ont couru les rangs, proposé une pétition; elles se sont expliquées aux élus de la MRC, et au MAPAQ :
“Nous voulons 2 km comme distance minimum de Contrôle intérimaire et non les 500 m déjà votés par la MRC …’’

Pour un ensemble de raisons, pressentant l’arnaque, la MRC les a entendues : elle a voté Non au développement chaotique,
elle a voté Oui au 2 km. Le gouvernement de la province a entériné le règlement.

En quelques mois, ces femmes ont transformé le paysage du Suroît.
Et elles ont transformé notre paysage intérieur, affirmant le pouvoir de chacun d’agir sur sa vie, de servir la communauté.
Elles ont écrit une page d’histoire.

Bonne journée.
Louis


Share