Réseau de production de cannabis : 16 arrestations

La Sûreté du Québec, la Police de Châteauguay et des techniciens d’Hydro-Québec ont contribué à l’arrestation hier de 16 personnes reliées à des serres de production de cannabis sur le territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

La SQ a fait connaitre aujourd’hui le bilan officiel de cette opération :2 500 plants de marijuana; 60 kilogrammes de cannabis en vrac; 17 armes à feu; Des pierres précieuses (avec leur certificat d’authentification); et 17 000 $  en argent.

Treize perquisitions ont eu lieu hier dans des résidences unifamiliales situées entre autre à Beauharnois, Mercier, Très-St-Sacrement, Saint-Isidore, Saint-Rémi, Sainte-Clotilde, Havelock et Saint-Chrysostome.

Le chef présumé de ce réseau est un homme âgé de 40 ans. Il a été arrêté à Sainte-Clotilde, sur le chemin Ruisseau-Norton Sud.

Selon la SQ, il aurait participé à l’implantation de tous les lieux de production en plus d’en assumer le contrôle. Il pourrait faire face à diverses accusations en matière de production de stupéfiants.

Les propriétaires des treize résidences visées auraient exploité les serres dans le sous-sol de leur maison unifamiliale.

12 des personnes appréhendées (10 hommes et 2 femmes âgés entre 27 et 49 ans), ont comparu jeudi. Les autres suspects devront comparaître sous peu.

Une enquête débutée en juillet dernier à la suite d’information provenant du public a permis ces perquisitions et arrestations.

-Mise en garde-

La majorité des serres en place se trouvant dans les sous-sols de résidences unifamiliales habitées, la Sûreté tient à mettre la population en garde contre des risques pour la santé et la sécurité associés à de telles activités.

  • L’humidité et la chaleur excessive favorisent la croissance de moisissures toxiques qui peuvent provoquer, entre autres, des irritations des yeux, du nez, de la gorge, des infections du système respiratoire, une pneumonie.
  • Certaines substances se trouvant dans la moisissure sont cancérigènes et les enfants y sont particulièrement sensibles.
  • Les risques d’incendie sont 24 fois plus élevés dans une résidence servant à la production de marijuana que dans une résidence normale.

Toute personne qui possède des informations concernant la production de cannabis peut communiquer en tout temps et en toute confidentialité avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4269.


Share
Posté dans: Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Clinique de micropuçage à Beauharnois au profit de refuges d’animaux Clinique de micropuçage à Beauharnois au profit de refuges d’animaux
Retour sur la Journée de déchiquetage dans Vaudreuil-Soulanges Retour sur la Journée de déchiquetage dans Vaudreuil-Soulanges
Place du marché : Beauharnois fait une mise au point Place du marché : Beauharnois fait une mise au point
Triathlon Valleyfield présente la 6e édition du Triathlon scolaire Triathlon Valleyfield présente la 6e édition du Triathlon scolaire
Le Comité de la Fête des citoyens de Beauharnois présente Les 4 Chevaliers Easton Le Comité de la Fête des citoyens de Beauharnois présente Les 4 Chevaliers Easton

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.