Bilan positif pour la première année du Service de police de la Ville de Mercier

17juillet2017 lancement service police Ville Mercier Photo via VM

17 juillet 2017 : début officiel du Service de police de la Ville de Mercier – Photo d’archives

(VL) – Il y a un an aujourd’hui, le 17 juillet 2017, plus d’une centaine de citoyens ont bravé la pluie pour saluer le départ de la première patrouille d’agents du Service de police de la Ville de Mercier (SPVDM), qui venait tout juste de voir le jour. Un an plus tard, la Ville de Mercier dresse un bilan très positif de cette première année complète d’opération.

Depuis un an, le SPVDM a répondu à plus de 4200 appels et a ouvert plus de 800 dossiers de toutes sortes. « Au-delà des chiffres, ce dont nous sommes le plus fiers, c’est d’avoir pu créer de toutes pièces un service de police efficace et près de notre population. Tout au long de la dernière année, de nombreux résidents ont souligné leur satisfaction de voir un service de police aussi présent sur le terrain et proche des citoyens », a mentionné la mairesse de Mercier, Lise Michaud.

La Ville de Mercier a obtenu en 2015 l’autorisation du ministère de la Sécurité publique de former son propre corps policier. « Il s’agissait d’une première en 40 ans! Aujourd’hui, un an après l’ouverture de notre service de police, l’heure est au bilan et nous pouvons dire qu’il s’agit d’une excellente décision, à la fois au niveau des services aux citoyens, de l’opérationnalisation des activités policières et des finances publiques », a commenté Lise Michaud.

Une analyse interne réalisée au cours des derniers jours par la Direction finances et trésorerie de la Ville de Mercier confirme que les économies prévues sont au rendez-vous. « Un consultant en sécurité policière estimait pour 2014 que le budget annuel du SPVDM serait d’environ 3,2 M$. Or, les coûts d’exploitation de la première année d’activité (2017-2018) sont légèrement inférieurs à 3,2 M$, ce qui démontre que ces projections étaient conservatrices », a précisé le directeur général de la Ville de Mercier, René Chalifoux.

Cap sur la consolidation

Le directeur du SPVDM, Steeve Boutin, a indiqué pour sa part que la deuxième année du corps policier sera axée sur la consolidation :

« L’heure est maintenant venue de donner à notre service sa vitesse de croisière, tout en maintenant une belle proximité avec nos citoyens. Nous continuerons notamment à être très présents dans la communauté afin de continuer de bâtir une belle relation de confiance entre les citoyens et nous. »

poste de police Ville Mercier avec autopatrouille photo courtoisie VM


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Roussillon Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les 23 municipalités derrière la nouvelle vision du canal de Soulanges Les 23 municipalités derrière la nouvelle vision du canal de Soulanges
Environnement – La rencontre initiée par Anne Quach attire 120 citoyens Environnement – La rencontre initiée par Anne Quach attire 120 citoyens
BioM : pas d’attribution de contrat pour le projet d’usine de biométhanisation BioM : pas d’attribution de contrat pour le projet d’usine de biométhanisation
Succès du 4e Forum régional sur le développement social durable Succès du 4e Forum régional sur le développement social durable
Nouvelles infrastructures sportives et récréatives à Saint-Louis-de-Gonzague Nouvelles infrastructures sportives et récréatives à Saint-Louis-de-Gonzague

Une réponse à "Bilan positif pour la première année du Service de police de la Ville de Mercier"

  1. Bernard Mallet dit :

    Beau travail madame la mairesse et votre acharnement à profiter aux citoyens de Mercier. Merci encore pour votre équipe

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.