Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Un homme désespéré se jette en bas d’un feu de circulation !

(JP Major – Mise à jour 27 septembre 17h) – On eu un triste exemple de détresse humaine ce matin (lundi 26 septembre) au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield. Vers 10h15, un homme désespéré menaçait de se jeter en bas d’un feu de circulation au coin de l’avenue du Centenaire et de l’entrée de l’hôtel Plaza.

Dans une position inconfortable, l’homme de 35 ans s’est exécuté quelques temps après l’arrivée d’une policière de la Sûreté du Québec du poste de la MRC Beauharnois-Salaberry qui tentait d’obtenir des informations sur ses revendications. En tout et partout, l’individu troublé serait rester en équilibre sur les poteaux d’un feu de signalisation une dizaine de minutes.

L’homme s’est blessé aux jambes et à la tête. Il a été transporté à l’Hôpital du Suroît. Le 27 septembre à 17h, la responsable des communications à la SQ nous a mentionné que son état était stable.

Ce n’est pas évident de traiter ce genre de nouvelles, mais cela s’est passé en plein jour au centre-ville tout près d’un restaurant Tim Hortons et de l’Hôtel Plaza.

La détresse est palpable dans l’action de cette personne. Ses proches auront besoin de l’appuyer. Cette situation nous sort de l’automatisme de la vie. Notre quotidien nous prend de plus en plus de temps. La question que je me pose et que l’on doit se poser est sommes-nous en mesure d’être à l’écoute de nos amis, parents ou voisins qui pourraient aussi envoyer des signaux détresse? Si oui, est-ce que nous serons aussi en mesure de nous arrêter pour comprendre ou aider ?

 


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La Fiesta Écolo, l’art de faire du neuf avec du vieux La Fiesta Écolo, l’art de faire du neuf avec du vieux
Dans le Suroît, propagez la santé, pas l’influenza Dans le Suroît, propagez la santé, pas l’influenza
Séjour exploratoire – Invitez des jeunes diplômés à découvrir la région Séjour exploratoire – Invitez des jeunes diplômés à découvrir la région
Mois de la prévention du cancer du sein – Valleyfield s’illumine Mois de la prévention du cancer du sein – Valleyfield s’illumine

2 Réponse à "Un homme désespéré se jette en bas d’un feu de circulation !"

  1. Lorsqu’un proche, un ami(e) ou même un quidam se trouve dans une situation de détresse, je suppose qu’il faut non seulement s’arrêter pour comprendre mais bien plus agir pour lui apporter secours et le réconfort dont il a besoin. La première ressource c’est toi, moi et nous autres. Si personne ne le fait pensez-vous qu’un extraterrestre le fera ?. Évidemment non! C’est pour cette raison qu’il faut intervenir. Comment ? Par le rapprochement, la parole et le cas échéant en recherchant une ressource quelconque. Vous savez ça n’arrive pas qu’aux autres. L’assistance est le propre de l’homme parce qu’il est sociable de part sa nature. À ce propos Dieu disait : « Aides ton prochain Dieu t’aidera »

  2. Janine Dufresne dit :

    Lorsqu’un proche est en détresse, la question n’est pas seulement de savoir si nous arrêterons pour comprendre ou aider mais aurons-nous les outils pour bien les aider ? Il est très difficile de trouver une ressource pour soi-même, alors quand c’est pour un tiers, c’est quasi inexistant.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.