Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Retour au temps de La Guerre dans le canton de Godmanchester

(Jadrino Huot) – Un village abandonné du XIXe siècle baptisé La Guerre reprend de plus en plus vie dans le canton de Godmanchester grâce à des férus d’histoire, d’archéologie et de photographie.

De façon précise les registres historiques nous apprennent que le premier arpentage du territoire a eu lieu en 1788. S’en est suivi la création de Cazaville et, quelques années plus tard, de La Guerre.

Pour ce qui est de l’origine du nom La Guerre, il n’est pas associé aux guerres iroquoises, mais origine plutôt de François Benoît dit La Guerre, un des premiers colons de cette région, né dans Soulanges en 1761.

L’ex-hameau, fondé au début des années 1820, compta jusqu’à une centaine d’habitants venus profiter à l’époque de la manne commerciale créée par le développement de l’industrie forestière et de la culture de la potasse. Église, école et divers commerces, dont deux magasins généraux, un cordonnier, un tonnelier et un forgeron, avaient pignon sur rue dans la petite localité au plus fort de son existence.

Plusieurs facteurs ont toutefois vite sonné le glas du village quelque trente ans plus tard. L’épuisement rapide des ressources forestières n’est certes pas étranger à l’abandon des lieux. La construction du vieux canal de Beauharnois et de barrages sur le lac Saint-François viendra porter le coup fatal au patelin, la crue des eaux du lac et de la rivière inondant les terres des paysans.

La fusion de Cazaville avec La Guerre a permis la naissance de la municipalité qu’on connait aujourd’hui sous le nom de Saint-Anicet.

Aussi l’apparition du bateau à vapeur déplaça les activités maritimes vers le quai fraîchement bâti de la nouvelle localité de Saint-Anicet.

Seules les ruines de l’église Calvin sont toujours visibles sur le chemin de la rivière La Guerre, à environ un kilomètre à l’ouest de la montée Quesnel. Il y a aussi plus de 30 pierres tombales visibles dans le cimetière.

L’ancien village de La Guerre figure comme l’un des sites patrimoniaux du « Circuit du Paysan », une route champêtre longue de quelque deux cents kilomètres qui sillonne les MRC Haut-Saint-Laurent et Jardins-de-Napierville et qui fait le bonheur de nombreux touristes.

Merci à Christian Gates St-Pierre pour les magnifiques photos.


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Jardins-de-Napierville, Nouvelles générales, Tourisme, Vallée-du-Haut-Saint-Laurent Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Hommage à 3 employés de la MRC Beauharnois-Salaberry Hommage à 3 employés de la MRC Beauharnois-Salaberry
Nouvelle attestation d’études professionnelles en santé Nouvelle attestation d’études professionnelles en santé
Nouvelles interdictions à la collecte des déchets Nouvelles interdictions à la collecte des déchets
Des entreprises d’ici fusionnent pour créer le Groupe SGM Des entreprises d’ici fusionnent pour créer le Groupe SGM

2 Réponse à "Retour au temps de La Guerre dans le canton de Godmanchester"

  1. INFOSuroit dit :

    Bonjour M. Quenneville, Bonne année à vous et les membres de la Société historique de Saint-Anicet. Une partie des précisions demandées provient du site Internet de la municipalité sous « historique ». Il y a aussi d’autres sites Internet qui parlent de LaGuerre dont celui du « Circuit du paysan » sous « sites patrimoniaux » et un autre axé sur la généalogie. Voici les liens en espérant qu’ils puissent vous aider : http://grandquebec.com/villes-quebec/saint-anicet/ + http://www.municipalite-saint-anicet.qc.ca/index.php?page=historique + http://www.rootsweb.ancestry.com/~qchuntin/calvin/calgraph.htm + http://barclayfortin.blogspot.com/2005_03_01_archive.html
    http://www.circuitdupaysan.com/francais/Historique/Guerre.html + http://www.flickr.com/photos/douaireg/4805462037/.
    Merci de votre intérêt envers INFOSuroit.com

  2. Luc Quenneville dit :

    Bonjour à l’éditeur et à M. Jadrino Huot, Je suis membre de la Société Historique de Saint-Anicet. Nous sommes à produire un livre d’histoire de notre municipalité et on cherche quelques informations concernant Cazaville : d’où ça vient, depuis quand, etc. Or, votre texte mentionne des informations concernant Cazaville qui nous sont inconnues totalement, voire même contredisent ce qu’on en sait, et pourtant la Société existe depuis plus de 25 ans. Aucune carte ne parle de Cazaville avant 1860 environ. Sellers qui a publié dans les années 1880 un livre d’histoire de la région ne parle pas du tout de Cazaville dans ces termes. Plus : l’emplacement actuel du Hameau de Cazaville était propriété de la famille Dupuis dans les premières décennies de 1800 (à ce que l’on sait). L’histoire de Saint-Anicet est très différentes de ce que qui est mentionné dans votre texte : mission Saint-Anicet créée vers 1810, village de Godmanchester (LaGuerre) créée en parallèle vers 1820, paroissse de Saint-Anicet (catholique) créée en 1825-1827, municipalité en 1845 puis 1855… puis apparaîtrait Cazaville. Le village (hameau?) de Saint-Anicet existait à la fin des années 1830, et peut-être avant, puisqu’on décide d’y construire une église. Il y avait au moins un magasin et un quai. Avez vous des références concernant vos informations? Pouvons-nous les obtenir? D’où viennent les informations suivantes :
    – « …arpentage du territoire a eu lieu en 1788 (on a la carte). S’en est suivi la création de Cazaville et, quelques années plus tard, de La Guerre. » – « La fusion de Cazaville avec La Guerre a permis la naissance de la municipalité qu’on connait aujourd’hui sous le nom de Saint-Anicet. » De plus, je crois qu’il y avait d’autres hameaux qui ont disparus depuis.
    Merci,

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.