Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Processus électoral douteux – Faire voter des gens inaptes

Bulletin-de-vote-avec-photo-des-candidats-assemblee-nationale-modele-du-DGEQ(Jean-Pierre Major) – Comme d’autres régions au Québec, la période du vote par anticipation du 30 et 31 mars dernier dans la grande région du Suroît a donné lieu à un processus électoral douteux, soit celui de faire voter des gens inaptes, des personnes âgées vulnérables aux prises, notamment, avec la maladie d’Alzheimer.

La situation est préoccupante du point de vue social et du point de vue de la validité du vote. La pratique est honteuse, peu respectueuse et entache le processus électoral en entier. Malheureusement, il semble que le problème soit répandu.

Lorsque l’on questionne les gens en autorité, personne n’est responsable. Les dirigeants de résidences pour personnes âgées renvoient la balle au directeur de scrutin et assurent avoir donné les noms de résidents inaptes. Le directeur du scrutin dément et accuse les partis politiques, les partis politiques se disent outrés et renvoient la balle chez le directeur du scrutin. Que l’on soit en Beauce, dans Lanaudière, dans le Suroît ou ailleurs au Québec, c’est la même rengaine.

Déjà que la campagne électorale 2014 au Québec ne volait pas très haut, cette situation laisse un goût amer.

J’ai hésité avant d’écrire ce texte. C’est de ma belle-mère qu’il s’agit. Elle est frappée de la maladie d’Alzheimer depuis 2001. Nous avons vécu à ses côtés pendant des années. Depuis qu’elle est en résidence à Salaberry-de-Valleyfield, nous la visitons assidûment, tout comme plusieurs autres membres de sa famille. Elle est bien encadrée, avec des visites quotidiennes. Elle n’a pas de téléphone, se déplace difficilement avec un déambulateur et ne connaît pas son adresse. Elle ne sort jamais sans nous.

Le 30 mars dernier vers 9 h 30 le matin, il appert que des représentants de partis politiques soient venus chercher des résidents pour les amener voter. Tant qu’à être présents, ils auraient amené plusieurs résidents, dont ma belle-mère. Elle n’a pas voté depuis des lunes (au moins 15 ans). Elle ne connaît pas les partis et ni les candidats et n’avait aucun papier d’identité avec elle. Toutes les pièces d’identité valides étaient en possession de mon épouse chez moi.

Les travailleurs d’élections à l’Hôtel Plaza ne l’auraient pas ou peu questionné ? Est-ce qu’ils se sont fiés à la personne qui l’a amené là ? On ne sait pas encore s’il s’agissait d’un employé de la résidence ou d’un parti politique. Quoi qu’il en soit, elle a voté. Plusieurs nous l’ont confirmé. De plus, on a trouvé sur une table dans sa chambre un dépliant d’un candidat.

Mon épouse est bouleversée et n’a toujours pas obtenu les réponses adéquates à ses questions. Depuis, en jasant, l’on apprend que la même situation a eu lieu avec la mère d’une amie du côté de Soulanges. Un autre cas a aussi été rendu public par les médias en Beauce.

Influencer de la sorte des personnes âgées vulnérables n’est pas digne d’une société dite évoluée.

_____________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Libre opinion, Nouvelles générales, politique, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Seconde exposition de souliers de Noël au MUSO Seconde exposition de souliers de Noël au MUSO
Vins et causerie pour la Fondation du Collège – un autre succès Vins et causerie pour la Fondation du Collège – un autre succès
Austérité – Des citoyens du Haut-Saint-Laurent manifestent Austérité – Des citoyens du Haut-Saint-Laurent manifestent
Fermeture lundi du boulevard Bord-de-l’Eau près du golf Fermeture lundi du boulevard Bord-de-l’Eau près du golf

4 Réponse à "Processus électoral douteux – Faire voter des gens inaptes"

  1. Maurice Vachon dit :

    Je crois que le jour est venu d’abandonner nos rêves de société et de s’avouer vaincu. Nous devons accepter le fait que notre système de vote est mauvais. Je crois que seul la dictature pourrait sauver le Qc et qui de mieux que PKP pour nous diriger d’une main de fer. PKP qui controle déjà les médias et notre ressource première (Hydro Qc), PKP qui chill avec la royauté Quebecoise (René & Céline), PKP qui rêve de posséder une équipe de la NHL. Avouons nous vaincus et remettons à PKP ce qui lui reviens de droit…Nos vies et notre argent.

    Longue vie au Roi!!!

  2. C’est ce qu’on appelle « faire sortir le vote ».
    En 2008 je me suis présenté comme candidat indépendant aux provinciales. J’ai été à même de constater ce que vous décrivez dans votre texte. Lors du vote par anticipation je voyais toujours les mêmes Dodge Caravan avec 2 ou 3 personnes âgées pas toutes aptes à voter.
    Ce n’était pas du personnel de résidence mais bien des ‘bénévoles’ travaillant pour des partis politiques. Cette situation et d’autres que j’ai vues n’ont que confirmé ma conviction profonde qui est d’abolir la notion de partis politiques pour qu’un jour nous puissions choisir un candidat qui représentera les gens de notre circonscription et non pas une vision de parti.

  3. Claude Côté dit :

    En effet, c’est tout un problème au quel je n’avais jamais pensé. Il est vrai que ce sont des gens vulnérables et qu’il est malhonnête de les exploiter de telle sorte. Il est GRANDEMENT temps d’y penser et de trouver une solution qui satisfasse toutes les personnes concernées.

  4. Pierre-Paul St-Onge dit :

    Bonjour Monsieur Major, je viens de lire votre publication et je tiens à vous exprimer toute ma solidarité. Québec solidaire que je représente dans Beauharnois n’est pas du tout impliqué dans cette action. Je tiens également à vous exprimer toute ma solidarité et mon respect, ainsi qu’à votre famille. Pour notre part, nous porterons plainte au directeur de scrutin car je suis choqué d’une telle attitude.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.