Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

1ère pelletée de terre pour la caserne de pompiers de Mercier

Premiere-pelletee-de-terre-caserne-pompiers-Mercier-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-com(Marie-Ève Rochefort) – Plusieurs élus se sont donné rendez-vous à la Ville de Mercier aujourd’hui (15 juillet) pour la première pelletée de terre marquant le début des travaux de construction de la nouvelle caserne de pompiers.

Parmi eux, un représentant du gouvernement Couillard était sur place pour annoncer une aide financière de près de 994 000 $ pour ce projet dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).

« C’est un projet que le ministre [Pierre] Moreau avait à coeur, et je suis honoré de le remplacer pendant sa convalescence pour cette occasion. Grâce à un important appui financier de notre gouvernement, Mercier sera prochainement dotée d’une infrastructure fonctionnelle, sécuritaire et moderne au bénéfice de ses citoyens. Cette infrastructure permettra de répondre plus efficacement aux appels d’urgence et viendra bonifier l’offre de services dans le respect des exigences en matière de sécurité incendie. De plus, la nouvelle caserne de pompiers à Mercier offrira à ses employés un environnement adéquat et performant », a annoncé le député de La Prairie, Richard Merlini.

Rappelons que la Ville de Mercier construira sa nouvelle caserne de pompiers sur un terrain adjacent à la caserne actuelle située sur la rue Saint-Joseph. La nouvelle infrastructure, bâtie sur deux niveaux, aura une superficie de près de 5 000 pieds carrés et répondra au schéma de couverture de risques en sécurité incendie.

Parmi les principaux travaux figure la mise en place d’un garage de trois portes, d’espaces administratifs et de rangement ainsi que d’un atelier. Le projet prévoit également l’aménagement d’une cuisine, de casiers et de blocs sanitaires ainsi que d’une salle d’entraînement pour les pompiers.

Soulignons qu’en vertu du volet Réfection et construction des infrastructures municipales (RECIM), le coût maximal admissible de ce projet est établi à 1 806 400 $. À l’aide gouvernementale de 993 520 $ s’ajoute une contribution de 812 880 $ de la Ville de Mercier.

Mentionnons en terminant que le volet RECIM du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités permet aux municipalités de réaliser des projets de construction, de mise aux normes, de réhabilitation ou conversion, ou de réfection d’infrastructures municipales propres à assurer la pérennité des services aux citoyens.

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Politique, Roussillon Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Conférences du Projet MIDAS-S : un succès qui ne démord pas Conférences du Projet MIDAS-S : un succès qui ne démord pas
Mercier s’entend avec ses cols bleus et cols blancs Mercier s’entend avec ses cols bleus et cols blancs
Ormstown retrouve son eau potable : levée de l’avis d’ébullition Ormstown retrouve son eau potable : levée de l’avis d’ébullition
Rencontres intergénérations : Dîner-conférence et ciné-causerie Rencontres intergénérations : Dîner-conférence et ciné-causerie

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.