Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Nicole Gobeil et le Journal des Écrivains de la Liberté

Nicole-Gobeil-auteure-Les-editions-Campanule-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-com_(Adèle Major) – La persévérance de madame Nicole Gobeil rend maintenant accessible à tous les francophones de la planète le best-seller The Freedom Writers Diary. En effet, Nicole Gobeil a tellement été touchée par le livre d’Erin Grüwell et ses élèves qu’elle a décidé de le traduire en français sous le titre Le Journal des Écrivains de la Liberté.

Nicole Gobeil a eu un coup de cœur pour l’histoire du livre The Freedom Writers Diary. Mais elle a aussi traduit cet ouvrage par amour; en effet, elle voulait que son conjoint Jean-François Leduc puisse le lire lui aussi. Traduire The Freedom Writers Diary est une idée qui a tout simplement germé dans la tête de madame Gobeil et qui est enfin devenue réalité!

Pour ceux qui pensent avoir déjà vu Mme Gobeil, c’est fort possible, puisqu’elle est régulièrement aux côtés de son mari les mardis, jeudis et samedis matins au Marché public régional de la rue Hébert à Salaberry-de-Valleyfield.

Livre-Journal-des-ecrivains-de-la-liberte-Les-Editions-Campanule-Image-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-com_The Freedom Writers Diary a été écrit par les élèves de la classe d’anglais d’Erin Grüwell à la suite des émeutes raciales qui ont eu lieu entre autres à Los Angeles en 1992. L’expérience d’écriture a permis aux élèves de la classe 203, qui provenaient de différents groupes ethniques, de sortir de la violence qui les mettait à l’écart. Ils se sont inspirés de livres comme le Journal d’Anne Frank, le Journal de Zlata ou Douze hommes en colère pour publier The Freedom Writers Diary en 1999, sans toute fois y divulguer leurs noms.

Ce projet a permis aux étudiants de changer leur vie et de devenir de meilleures personnes. Plusieurs des Écrivains de la Liberté ont même réussi à accéder à l’université grâce à leur livre. La populaire histoire d’Erin Grüwell et des Écrivains de la Liberté a été portée au petit écran en 2007 par le réalisateur Richard LaGravenese. Le film Écrire pour exister a remporté un prestigieux Prix Humanitas. Les Prix Humanitas récompensent les films ou les téléséries qui font la promotion de la dignité humaine, sa signification et la liberté.

Pour pouvoir enfin voir Le Journal des Écrivains de la Liberté en librairies, Nicole Gobeil a du créer sa propre maison d’édition, Les Éditions Campanule, et a longuement négocié l’achat des droits auprès de la Freedom Writers Foundation.

Concernant le monde qui nous entoure, Mme Gobeil nous confie : « Nous ne savons plus comment tendre la main à nos jeunes qui sont pris dans le taxage, la violence, le rejet ou la solitude extrême, sans compter les problèmes familiaux qui sont peu abordés. Ce livre apporte une sorte de message secret que tous peuvent comprendre. Écouter les jeunes et les faire parler de leur réalité n’est pas si simple… Un livre peut nous y aider. Faire connaître Le Journal des Écrivains de la liberté est une mission que j’ai choisie… J’espère que de nombreux lecteurs vont s’y intéresser. Récemment, une enseignante m’en a commandé 30 exemplaires afin de le faire lire à tous ses élèves… Ce sera la lecture de l’automne dans sa classe, pour aider à l’intégration et au respect des différences. Merci de le faire connaître, de l’offrir en cadeau, d’en parler à vos amis. »

Le livre Le Journal des écrivains de la Liberté, la version francophone The Freedom Writers Diary, a été lancé officiellement en mai 2012 à la Bibliothèque Armand-Frappier du Collège de Valleyfield.

-Les bandes dessinées initient à la lecture-
La passion pour la lecture est venue très tôt dans la vie de Nicole Gobeil. Elle a commencé par lire les « petits bonshommes du samedi » dans les quotidiens, et a fini par lire tous les titres de la bibliothèque scolaire de son école primaire. Quand l’occasion se présente, elle écrit de petits textes portant sur des sujets la touchant de près, mais rien de plus. Nicole Gobeil n’a aucune formation en traduction, en rédaction ou en journalisme; sa facilité à écrire lui vient de sa passion pour la lecture.

-Projets à venir-
Nicole Gobeil s’apprête à traduire un deuxième ouvrage qui traitera de la confiance en soi. Cette année, l’auteure, traductrice et éditrice a également participé à l’écriture du livre Journal de Notre Amour, en collaboration avec Marie Brassard.  Journal de Notre Amour est un livre à remplir avec votre partenaire. Cet ouvrage dont vous serez les héros vous aidera à vous remémorer toutes les étapes de votre relation ainsi que les bons et moins bons moments.


Share
Posté dans: Arts et spectacles, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Congé de Pâques – Fermetures de plusieurs services municipaux Congé de Pâques – Fermetures de plusieurs services municipaux
Une soirée Oktoberfest pour les bénévoles du CSSS du Suroît Une soirée Oktoberfest pour les bénévoles du CSSS du Suroît
Régates – 73 pilotes et embarcations inscrits pour 2014 Régates – 73 pilotes et embarcations inscrits pour 2014
Lancement de l’édition 2014 du Concours-Photos de la MRC Lancement de l’édition 2014 du Concours-Photos de la MRC

2 Réponse à "Nicole Gobeil et le Journal des Écrivains de la Liberté"

  1. INFOSuroit dit :

    Bonjour, Les Éditions Campanule au 450-265-3145, cellulaire : 450-802-0650 courriel : info@leseditionscampanule.com

  2. Steeve Legendre dit :

    Bonjour, où je pourrais trouver le livre en français svp je ne suis pas quelqu’un qui lit des livres mais après avoir vu le film je voudrais lire leur livre. Très bonne idée de madame Major…

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.