Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Les 7 clés du succès selon le dragon Serge Beauchemin

Journee-entrepreneuriale-SADC_Suroit_Sud-2014-conference-dragon-S_Beauchemin-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – C’est une conférence captivante, mais surtout inspirante qu’a animée le dragon Serge Beauchemin hier (26 mars) à l’Hôtel Plaza dans le cadre de la journée entrepreneuriale de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Suroît-Sud. L’entrepreneur y a décliné son parcours pour le moins impressionnant pour ensuite offrir à son public les sept clés du succès pour réussir en affaires. Orateur hors pair, mais surtout généreux en conseils, monsieur Beauchemin a grandement aidé à faire de l’édition 2014 de la journée entrepreneuriale une réussite et mettra la barre haute quant aux objectifs de l’édition 2015 de cet événement.

L’audace, votre meilleur allié

Lancer une entreprise avec seulement 40 $ en liquide et quelques cartes de crédit, c’est possible si l’on est persévérant et débrouillard, mais surtout audacieux. C’est ce qu’a réussi Serge Beauchemin en 1987 avec l’aide de deux de ses amis lorsqu’il a fondé l’entreprise 3-Soft. N’allez toutefois pas croire que cette aventure s’est déroulée sans embuches. Au contraire, la vie en est parsemée. Il suffit de savoir jongler avec les imprévus et profiter de chaque opportunité qui s’offre à nous.

Le parcours de l’entrepreneur est l’exemple parfait qu’avec un peu de détermination, il est possible de réaliser ses rêves. En fait, si ce n’avait été de l’audace incroyable du Dragon (on pourrait même parler d’une personne qui a du front tout le tour de la tête par moment), son projet n’aurait peut-être pas eu autant de succès. En bref, avant d’être vendue en 2005, l’entreprise affichait des ventes de plus de 75 M$, employait près de 150 personnes à travers le Canada et était considéré comme étant le plus important revendeur de logiciels au Québec et troisième au pays.

Les 7 clés du succès

Bien que le monde de l’entrepreneuriat soit ouvert à tous, il faut savoir tirer son épingle du jeu pour se démarquer. Afin d’aider les gens d’affaires de la région dans leur démarche, Serge Beauchemin a décliné les 7 clés du succès pour briller dans le domaine :

  • Connaître les besoins de sa clientèle et y répondre, de façon récurrente si possible;
  • VAvoir un talent dans la vente, être capable de vendre son produit;
  • Trouver les vrais différenciateurs de l’entreprise : ce qui vous rend unique et différent;
  • Mesurer tout pour comparer et s’améliorer;
  • Respecter son équipe. Se poser la question : qu’est-ce que je fais pour mes employés ?;
  • Être un bon pilote. Comme dans l’avion, connaître tous les cadrans de contrôle;
  • Reconnaître qu’il y a un facteur chance dans l’équation. Saisir les opportunités et rester humble.

« L’entrepreneuriat, c’est ouvert à tout le monde. Est-ce qu’on peut tous être un joueur de grande ligue majeure? Non. Il y en a là-dedans qui n’ont pas le talent nécessaire pour y arriver et c’est correct aussi. L’important, c’est de trouver sa place et son bonheur dans l’accomplissement personnel, pas dans l’idéation d’un modèle d’affaires qu’on a stéréotypé. Tout le monde peut jouer au hockey, mais on n’est pas tous obligés de jouer dans la ligue nationale », a commenté Serge Beauchemin.

Une réussite sur toute la ligne

Journee-entrepreneuriale-SADC_Suroit_Sud-R_Lafrance-D_Roberge-S_Beauchemin-et-P_L_Joncas-photo-INFOSuroit_com

Robert Lafrance, directeur général de la SADC du Suroît-Sud, les conférenciers Danielle Roberge et Serge Beauchemin ainsi que Pierre-Luc Joncas, président du C.A. de la SADC du Suroît-Sud

Il était impossible hier d’avoir les chiffres quant au nombre total de personnes s’étant déplacées à l’Hôtel Plaza, que ce soit pour la visite des kiosques, la conférence de l’entrepreneure Danielle Roberge ou celle du Dragon Serge Beauchemin. On sait toutefois qu’environ 140 personnes ont assisté à la première conférence alors que la seconde a attiré quelque 260 curieux. Il s’agit d’une augmentation d’assistance comparativement aux éditions précédentes de la journée entrepreneuriale.

Précisons que Danielle Roberge, de l’entreprise Parlons étiquette a eu un bon succès avec sa conférence. Elle y a ciblé quatre sujets : le savoir-être avec son cellulaire – 5 règles à respecter, l’importance de l’image professionnelle, la bonne façon de se présenter et de retenir les noms des gens d’affaires que l’on rencontre et les 7 règles d’or à suivre en 5 à 7 pour établir des liens.

Félicitations aux organisateurs de cette journée entrepreneuriale de la SADC du Suroît-Sud. C’est un rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2015 de cet événement qui sera peut-être difficilement égalable au niveau de la qualité des conférenciers et de l’assistance.

_______________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Environnement : Héritage Saint-Bernard reçoit Serge Bouchard Environnement : Héritage Saint-Bernard reçoit Serge Bouchard
Un colloque sur la gestion des matières résiduelles Un colloque sur la gestion des matières résiduelles
Campagne de visibilité nationale – Gens d’affaires recherchés Campagne de visibilité nationale – Gens d’affaires recherchés
Nathalie Gervais, Agricultrice de l’année 2014 au Québec Nathalie Gervais, Agricultrice de l’année 2014 au Québec

Une réponse à "Les 7 clés du succès selon le dragon Serge Beauchemin"

  1. Nathalie Sauvé dit :

    Chapeau à toute l’organisation! C’était pour moi une première expérience et j’ai vraiment apprécié cette excellente et instructive journée.

    Encore une fois bravo!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.