Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Le diner électoral du Club Rotary : Un perdant

Le Club Rotary de la région de Salaberry-de-Valleyfield présentait hier midi 4 des 5 candidats aux élections fédérales dans Beauharnois-Salaberry.

Sur la photo prise avant les présentations individuelles et les questions des journalistes on retrouve Anne Minh-Thu Quach (NPD), Claude DeBellefeuille (Bloc Québécois), Gaston Jean président du Club Rotary, David Couturier (Parti Conservateur) et François Deslandres (Parti Libéral).

Le candidat du Parti Vert Rémi Pelletier n’a pu être présent, étant pris à son travail.

Les membres Rotary avaient fait les choses en grand en réservant le Salon Empire de l’Hôtel Plaza au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield. Beaucoup de gens d’affaires étaient présents dont Michel Choinière de Canadian Tire et Gilles Grégoire du Restaurant Mike’s. Les institutions financières étaient représentées, nous avons entre autre salué Normand Houle de la Caisse Desjardins Salaberry-de-Valleyfield.

En ce qui concerne les élus, on a croisé le député de Beauharnois Guy Leclair, le maire de Salaberry-de-Valleyfield Denis Lapointe ainsi que le conseiller municipal Jacques Smith.

Me Gilles Marois nous a expliqué que chaque candidat aura quelques minutes pour se présenter, parler de la plateforme de son parti. Puis par la suite, les journalistes auront chacun 2 questions à poser. Le Soleil de Salaberry-de-Valleyfield, LeGleaner/La Source, CKOD et INFOSuroit.com étaient les médias sur place.

L’ordre de présentation a été fait par tirage au sort. C’est David Couturier pour le Parti Conservateur qui a ouvert le bal. Sans trop de délicatesse, il a mentionné « Dans Beauharnois-Salaberry nous méritions mieux qu’une députée qui remplit son album de photos! », on a senti le malaise dans la salle. Tout le reste portait sur le fait qu’il est branché avec le pouvoir à Ottawa et que lui en donnerait plus pour la circonscription.

David Couturier a répété ce que le ministre Christian Paradis a dit du bout des lèvres à Radio-Canada en début de campagne soit que les Conservateurs régleront avec Québec le dossier de l’harmonisation des taxes de vente d’ici le 15 septembre.

Le candidat Libéral François Deslandres a été le deuxième à prendre la parole. En véritable gentlemen, il a salué les gens présents, les autres candidats et immédiatement ajouté qu’il n’était pas venu pour faire du « bashing » et que les attaques personnelles c’est l’attitude des Conservateurs. Il y a eu immédiatement des applaudissements.

François Deslandres se dit préoccuper par l’image du Canada à l’échelle internationale. Une image entachée depuis quelques années, alors que le pays a toujours bénéficié d’une excellente réputation. Il a nommé certains dossiers de la région dont celui de CSX et de leurs trains en plein cœur de Valleyfield.  Il a parlé de culture, de l’absence de programmes pour les jeunes souffrant de troubles de langage et d’un lien entre Québec et Akwasasne.

La candidate du Nouveau Parti Démocratique Anne Minh-Thu Quach s’est présentée aux membres du Club Rotary et leurs invités. Elle est enseignante à l’école secondaire de la Baie Saint-François. Elle enseigne le français. Elle a parlé de ses valeurs personnelles qui rejoignent celles du NPD et de Jack Layton. En passant, les candidats précédents n’avaient fait aucune allusion à leur chef.

Anne Quach a élaboré sur son implication sociale avec la nuit des sans-abris et avec l’école verte Bruntland. Elle a aussi précisé que le Plan Environnement du NPD est appuyé à 100% par Équiterre et Steven Guilbault. Anne Minh-Thu Quach a aussi repris quelques lignes du programme national du NPD.

On est déjà rendu à l’expérimentée Claude DeBellefeuille du Bloc Québécois. Très protocolaire, elle a remercié les membres Rotary, a salué les dignitaires présents énumérés plus haut ainsi que les maires Drew Somerville (Hemmingford) et Stéphane Gendron (Huntingdon).

D’entrée de jeu, Claude DeBellefeuille a souligné que Libéraux et Néo-démocrates appuyaient les conservateurs dans le dossier du Bas-Churchill-Labrador alors que Québec a adopté à l’unanimité une motion condamnant la décision du fédéral d’aider financièrement Terre-Neuve à développer une réseau de distribution d’électricité qui pourrait concurrencer Québec. Elle a rejeté du revers de la main la perception « si on vote du bon bord, on va mettre de l’asphalte dans nos rues » en donnant comme exemple les subventions aux Régates de Valleyfield et pour la revitalisation des anciens quartiers. Ce sont les fonctionnaires qui gèrent les programmes et non les partis.

En ce qui a trait aux questions des journalistes, une s’adressait à David Couturier qui a dit que les conservateurs avaient une stratégie pour le Saint-Laurent en partenariat avec Québec. Anne Minh-Thu Quach compte s’assurer que le vote NPD se concrétise en profitant de toutes les opportunités d’ici le 2 mai pour parler des points forts du programme Néo-démocrates en environnement, assurance-emploi et santé et, en faisant confiance à Jack Layton.

Le Libéral François Deslandres s’est exprimé sur les centres d’injection et a glissé vers Hydro-Québec qui refuse de céder des terrains à la Ville de Beauharnois. Pour ce qui est d’une éventuelle coalition un peu comme certains gouvernements européens, Claude DeBellefeuille a expliqué que le Bloc peut appuyer une coalition, mais ne peut pas être membre d’une coalition. La Bloquiste a aussi précisé que pour elle sur le terrain, on ne sent pas l’effet NPD. Cela semble être un phénomène médiatique.

Enfin la Néo-démocrate Anne Quach a précisé que le parti compte financer son programme en remontant le taux d’imposition des grandes entreprises au niveau de 2008 (les conservateurs l’avaient baissé) et en récupérant de l’argent des grandes pétrolières. Elle a aussi parlé de l’enthousiasme palpable lors du porte-à-porte de 2011 en comparaison avec sa campagne de 2008. Les gens lui parlent de Jack Layton et du NPD .

En résumé, je crois humblement que David Couturier sort perdant de cette rencontre du Club Rotary. Il devra se montrer plus diplomate. François Deslandres a bien fait. Il est jeune et à démontrer de la classe. Anne Minh-Thu Quach est rafraichissante et gagne à être connue. Enfin Claude DeBellefeuille est expérimentée et a connaît la région et ses dossiers. Par contre Madame DeBellefeuille pensait débattre un peu plus avec le candidat Conservateur et plusieurs de ses actions de début de campagne était en fonction du parti de Stephen Harper. Le Bloc, comme plusieurs, semble avoir sous-estimé le NPD. Peut-être que le 2 mai on donnera raison à la Bloquiste et que David Couturier sera deuxième dans Beauharnois-Salaberry, mais j’en doute.

Quoi qu’il en soit tout n’est pas joué encore et il reste quelques jours. Le vote par anticipation a battu des records (plus de 10%) et si les jeunes vont voter le 2 mai, il pourrait y avoir des surprises.

Merci au Club Rotary pour l’invitation.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Sécurité – Rappel de détecteurs de fumée Sécurité – Rappel de détecteurs de fumée
Les finalistes du Gala Hommage aux agricultrices dévoilées Les finalistes du Gala Hommage aux agricultrices dévoilées
Culture – Le MUSO remporte un Prix Patrimoine Culture – Le MUSO remporte un Prix Patrimoine
Un événement original : Le Festival Magie Blanche Un événement original : Le Festival Magie Blanche

Une réponse à "Le diner électoral du Club Rotary : Un perdant"

  1. Monique Legault dit :

    Bravo au Club Rotary d’avoir permis aux candidats de se présenter ! Je souhaite aux candidats de l’énergie et surtout d’être positifs. Je trouve regrettable des attaques non-fondées car on devine tout le travail accompli à la Chambre,dans les comités et dans le comté. Les personnes politiques ont besoin d’avoir le cœur solide et mon père disait « la couenne dure » pour continuer pour le bien de tous malgré l’ingratitude.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.