Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

La Coop dévoile son nouveau secteur agroforestier

bois foret agroforesterie Photo Pixabay via INFOSuroitLa Coop des Frontières dévoile son nouveau secteur agroforestier qui rassemblera les propriétaires et les producteurs forestiers et agricoles de la région de la Montérégie-Ouest.

Afin de bien cerner les besoins et préoccupations des quelque 2 700 propriétaires de boisés occupant les 97 000 hectares de forêt du territoire, un comité consultatif a été créé.  Formé de Jim Routier, ingénieur forestier, John Bilton, homme d’affaires, Donald Millaire, ancien directeur du centre de formation professionnelle (CFP) des Moissons et Michel Leduc, producteur agricole, le comité consultatif a ainsi pu définir les objectifs et services pour le secteur, en collaboration avec les dirigeants de la Coop.

« Nous étions la seule région du Québec qui n’avait pas de regroupement de ce genre. Considérant que de 50 à 70 % de nos producteurs agricoles ont un boisé, ce service était rendu essentiel », souligne le directeur quincaillerie et agroforesterie, Alain Dubuc.

Gestion commune

L’objectif principal du secteur Agroforestier de la Coop des Frontières est de créer une structure opérationnelle qui permettra aux propriétaires de boisés de se rassembler au sein d’un même organisme de gestion. Ainsi, les membres locaux seront représentés auprès des principaux acteurs et décideurs de l’industrie forestière, ce qui permettra un aménagement durable et une meilleure connaissance du potentiel du territoire, au profit des propriétaires.

De plus, divers services sont offerts aux membres du secteur agroforestier, notamment au niveau de la formation. La Coop facilitera l’accès aux différents programmes gouvernementaux en agroforesterie, en plus d’orchestrer l’achat et la vente de bois, d’équipements et de machinerie. Des services d’analyse de sol, de martelage et de foresterie urbaine sont aussi disponibles.

Bénéfique pour la région

bois tronc d_arbres champ route Photo Pixabay via INFOSuroitLa création du secteur Agroforestier apportera des avantages concrets dans toute la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Montérégie-Ouest). L’un des objectifs à moyen terme est l’implantation d’une usine de transformation qui stimulerait la création d’emploi et le développement économique en Montérégie-Ouest. « Notre capacité à approvisionner cette usine en bois provenant de forêt privée est un point critique à la réalisation de ce projet », explique Alain Dubuc.

Au niveau de l’environnement, des coupes sélectives et intelligentes contribuent au développement durable d’un territoire. Elles servent entre autres à la création et au maintien d’un écosystème sain.

La Coop des Frontières

Créée en 2001, la Coop des Frontières prend ses racines en 1934. Elle occupe le territoire du sud-ouest québécois, jusqu’aux frontières des États-Unis et de l’Ontario. Prolongement de l’entreprise de ses membres agriculteurs, elle doit participer à leur prospérité en les approvisionnant en services et intrants de qualité aux meilleures conditions possible, en offrant un débouché avantageux à leurs récoltes et en générant des trop-perçus nets de ses activités de détail.

Plus de détails sur le site Web CoopAgroforesterie.com.

___
Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :

__________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Je bouge avec mon doc : 3 événements dans la région Je bouge avec mon doc : 3 événements dans la région
Inondations : aide psychologique sur le terrain avec le CISSSMO Inondations : aide psychologique sur le terrain avec le CISSSMO
Fête des Travailleurs : modifications à l’horaire en vue Fête des Travailleurs : modifications à l’horaire en vue
Pour favoriser la création artistique et littéraire dans la région Pour favoriser la création artistique et littéraire dans la région

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.