Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Groupe Meloche louangée par le premier ministre Couillard

visite-entreprise-groupe-meloche-premier-ministre-philippe-couillard-photo-infosuroit-com

On reconnaît le Premier ministre Philippe Couillard en présence de Réjean et Hugue Meloche, respectivement fondateur et président de Groupe Meloche.

(Marie-Ève Rochefort) – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était à Salaberry-de-Valleyfield plus tôt aujourd’hui (30 mai) pour visiter les installations campivallensiennes de l’entreprise Groupe Meloche dans le cadre de l’annonce de la Stratégie québécoise de l’aérospatiale par son gouvernement.

Il était accompagné de ministres et députés comme Stéphane Billette, Lucie Charlebois et Marie-Claude Nichols.

Monsieur Couillard semblait enchanté de découvrir l’univers et les employés de l’entreprise, d’autant plus qu’elle cadre bien dans l’axe de la stratégie.

« C’était vraiment très enthousiasmant comme visite, surtout après avoir présenté la stratégie. C’est comme une démonstration pratique de ce qu’on veut que ce soit. On ne peut pas être autre chose qu’impressionné lorsqu’on visite cette usine puisqu’ils ont une attitude d’entreprise qui est celle qu’on voudrait voir dans beaucoup de nos PME. Ils veulent grossir, faire des acquisitions et sont déjà en train exporter. Ils utilisent beaucoup d’outils gouvernementaux comme les programmes d’investissements pour les entreprises », a commenté le premier ministre du Québec devant les journalistes.

visite-entreprise-groupe-meloche-philippe-couillard-photo-infosuroit-comLa Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016-2026 prévoit des interventions de 510 millions de dollars pour soutenir l’industrie de l’aérospatiale, ce qui devrait générer des investissements de 2,8 milliards de dollars. Cette stratégie vise à permettre à l’industrie de continuer de se développer, de prendre un virage 4.0 et d’innover davantage pour développer de nouveaux produits et procédés, le tout dans l’objectif de faire de l’aérospatiale une des industries les plus innovantes, concurrentielles et diversifiées du monde.

« On veut que les entreprises grossissent. Pas seulement en vendant plus chaque année, mais en pensant à faire des acquisitions et des fusions avec d’autres entreprises et en exportant. On veut que les PME innovent et je pense qu’ici on en a une bonne démonstration », a poursuivi monsieur Philippe Couillard.

Une aide non négligeable

visite-groupe-meloche-philippe-couillard-photo-infosuroit-comPour Hugue Meloche, président et chef de la direction de Groupe Meloche, la Stratégie québécoise de l’aérospatiale du gouvernement du Québec est une excellente nouvelle qui aidera l’entreprise dans ses projets.

« La stratégie va nous aider dans nos projets de transformation numérique. On ne veut plus utiliser de papier pour que tout se retrouve sur des écrans. On va mettre des millions sur notre virage numérique sur 5 ans, donc si on est capable d’aller se financer avec le gouvernement, c’est sur que ça ira plus vite pour concrétiser nos projets. On pense que d’utiliser les technologies pour automatiser, c’est un élément qui va nous distinguer de la compétition qui est mondiale », a commenté monsieur Meloche.

L’homme d’affaires se réjouit également de l’appui du gouvernement envers les entreprises qui voudront faire équipe pour mieux compétitionner sur le marché mondial.

« On vise à se développer ailleurs. On est content que le gouvernement va appuyer les entreprises à faire des fusions et des acquisitions parce qu’on essaie d’acheter ou de se rallier pour devenir plus important et jouer dans la cour des grands. Je pense que le gouvernement est conscient que les PME sont peut-être trop petites pour rivaliser sur la scène mondiale à elles seules. Ça prend des regroupements et c’est ce qu’on cherche à faire dans notre stratégie », conclut-il.

Rappelons que Groupe Meloche se spécialise dans l’usinage de précision, le traitement de surface, la peinture, l’assemblage et l’ingénierie manufacturière pour les industries de l’aéronautique et de la défense. En d’autres termes, elle conçoit des pièces destinées aux moteurs et aux structures d’avions depuis 1974. Ses principaux clients sont GI Aviation, Bombardier et Pratt & Winfrey.

Par ailleurs, le Québec compte 190 PME en aérospatiale et l’industrie génère quelque 40 000 emplois.

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires et entrepreneuriat, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Politique, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Trouble du spectre de l’autisme – 7,8 M$ en Montérégie Trouble du spectre de l’autisme – 7,8 M$ en Montérégie
Noyau villageois de Saint-Urbain : 100 000 $ en aide financière Noyau villageois de Saint-Urbain : 100 000 $ en aide financière
Devenir un meilleur entrepreneur grâce aux formations du CLD Devenir un meilleur entrepreneur grâce aux formations du CLD
255 000 $ pour le nouveau centre de prélèvements de l’hôpital 255 000 $ pour le nouveau centre de prélèvements de l’hôpital

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.