Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Émile Duhamel consacre sa vie à combattre la pauvreté

(Jonathan Archambault) – La plus récente édition de la Revue Sainte-Anne dresse le portrait d’Émile Duhamel, responsable de la postale sociale du diocèse de Valleyfield. L’homme discret s’implique directement auprès des personnes démunies de toute la région du Sud-Ouest depuis plus de 30 ans.

Émile Duhamel s’implique activement à offrir aide et support. L’article de Sylvie Malaborsa, dresse le parcours d’un homme de cœur qui a toujours placé autrui au centre de ses préoccupations. Un grand militant pour la justice sociale.

En juin dernier, les efforts d’Émile Duhamel ont été récompensés puisqu’il a reçu l’Ordre du Mérite diocésain. Issu d’une famille de sept enfants, et originaire de Bedford, ce diplômé universitaire en théologie de l’Université de Montréal en 1978 a débarqué dans la région de à la suite d’une offre d’emploi en pastorale ouvrière dans le diocèse de Valleyfield. Malgré une absence de formation dans ce domaine, il fut néanmoins embauché à la suite de recommandations de la directrice de la pastorale des milieux, Sœur Rita Beauchamps. C’est alors le début d’une nouvelle carrière qui l’amènera à participer à l’élaboration et la mise sur pied de plusieurs importants projets.

-Venir en aide aux itinérants et aux hommes violents-
Parmi ses plus belles réalisations, mentionnons La Maison d’hébergement dépannage de Valleyfield et Le Vestibule de Marguerite, deux établissements dont la mission est de combattre l’itinérance. De plus, il a également contribué à la création de Via L’Anse, un organisme de thérapie pour hommes violents et comment passer sous silence son implication dans le projet Habitation Chez nous dans lequel il a participé à la construction et à la supervision de treize logements sociaux destinés aux personnes seules. Il se fait un devoir à chaque année d’être présent et de s’impliquer dans la Nuit des sans-abri.

Émile Duhamel, récipiendaire du Prix Don Quichotte, possède plusieurs cordes à son arc puisqu’il s’est également découvert des talents d’artistes en laissant sa plume s’exprimer. En 2002, il a rédigé en compagnie de son épouse le livre Le Camp Bosco, une belle histoire à partager, ouvrage qui fait découvrir l’histoire de ce site, situé dans le secteur de Grande-Île à Salaberry-de-Valleyfield. Le Camp Bosco accueille, lors de la période estivale, les jeunes provenant de familles démunies et dévalorisées. De plus, ce camp permet aux personnes sans domicile fixe de bénéficier temporairement d’un endroit où se loger.

-« Au Québec, on ne croit pas à la pauvreté »-
Le médaillé de l’Assemblée nationale du Québec fait de la pauvreté son principal cheval de bataille puisqu’il est incapable de laisser à leur propre sort les gens qui se retrouvent dans la misère. « Le problème, c’est qu’au Québec, on ne croit pas à la pauvreté. On oublie que celle-ci n’est pas que monétaire ». Les dernières années ont démontré maintes fois le travail acharné de ce père de famille afin de limiter les dégâts engendrés par la pauvreté.

C’est avec beaucoup de fierté que l’on doit saluer le travail et la détermination de cet homme passionné qui milite aux quatre coins de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent pour la vie humaine.

Mille fois merci Émile Duhamel!


Share
Posté dans: Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Recherche d’emploi : formation rémunérée pour les 16-30 ans Recherche d’emploi : formation rémunérée pour les 16-30 ans
Peut-on améliorer l’employabilité de la clientèle immigrante ? Peut-on améliorer l’employabilité de la clientèle immigrante ?
Kayak – Festival panaméricain : Maxime Leboeuf sur le podium Kayak – Festival panaméricain : Maxime Leboeuf sur le podium
Travaux sur le chemin de la Desserte Sud et sur des Érables Sud Travaux sur le chemin de la Desserte Sud et sur des Érables Sud

3 Réponse à "Émile Duhamel consacre sa vie à combattre la pauvreté"

  1. Lise Daignault dit :

    Bravo Émile!! Comme il est stimulant de lire ainsi ton parcours. Un parcours plein d’attention aux autres, de compassion et d’implication. Tu es un exemple pour nous tous. Félicitations!!

  2. Annie Duhamel dit :

    Bravo papa! Je suis fière d’être ta fille! Je t’aime!! Continue à suivre ton cœur et à garder ton coffre à outils dans l’auto. Il en a sauvé des milliers peut-être des millions depuis 30 ans! ;)

  3. Nicole Paquette Laparé et Robert dit :

    Bravo Émile! Bonne route dans tous tes projets! Merci de ton implication, ta discrétion, ta disponibilité et ton appui à tous et toutes dans le diocèse! Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.