Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Eaux usées dans le fleuve – Beauharnois fait le point

egout eaux usees canalisation municipale rue photo infosuroit_comEn réponse aux articles publiés récemment dans le Journal de Montréal et dans La Presse concernant les eaux d’égout déversées dans le fleuve, la Ville de Beauharnois souhaite rassurer sa population sur l’état de la situation et l’informer sur les mesures entreprises pour redresser la situation. Voici l’intégral du communiqué que Beauharnois a fait parvenir aux médias :

En 2015, 22 débordements en temps sec ont été répertoriés. La Ville de Beauharnois reconnaît que parmi ces débordements, un seul, d’une durée de 18 minutes, n’était pas légitime puisque la raison demeure, même à ce jour, inconnue.

Cependant, les raisons des autres débordements ont été justifiées dans le formulaire du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) puisqu’ils répondent aux normes de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Cette loi évoque que les débordements et les dérivations d’eaux usées permettent les surverses en temps de pluie, mais également lorsqu’ils se produisent en cas d’urgence, lors de la fonte des neiges, lors de travaux spécifiques ou lors d’une infiltration d’eau dans l’ouvrage causé par le dégel printanier.

De plus, il faut savoir que l’information sur les déversements pouvait être récoltée lors d’une période de temps sec alors qu’en réalité les déversements étaient survenus en temps pluvieux. Ce délai résulte d’une collecte d’information réalisée sur une base hebdomadaire plutôt qu’au moment de l’événement.

Des enregistreurs de débordements récemment acquis permettent désormais de corriger la situation. Bien que ces déversements soient justifiés, la Ville de Beauharnois demeure des plus proactives.

Plusieurs actions ont été entreprises entre 2011 et 2016 pour moderniser ses installations d’assainissement d’eaux usées : les stations de pompage, l’usine d’épuration et les étangs aérés.

2011 à 2015 – Mise aux normes des stations de pompage
De 2011 à 2013 plusieurs étapes administratives ont été franchies pour normaliser les travaux de réfection. Des firmes d’ingénieurs ont été mandatées pour effectuer les études préparatoires et les rapports de synthèses nécessaires.

2014 – Demande de financement
En 2014, des demandes de financement ont été sollicitées auprès du ministère et qu’un règlement d’emprunt de 12 millions de dollars a été adopté par la Ville permettant la mise à niveau de ses installations d’assainissement d’eaux usées.

2015 – Dépôt des plans et devis
En 2015, les études ainsi que les plans et devis précédemment réalisés ont été déposés auprès du MDDELCC, un projet d’acquisition d’enregistreurs de débordement a été mis de l’avant et des demandes de subvention auprès du programme d’infrastructure municipale d’eau Primeau pour la réalisation des travaux ont été sollicitées.

2016 – Installation d’enregistreurs de débordements
Depuis mars 2016, vingt-deux enregistreurs de débordements ont été installés dans les trois secteurs de la municipalité. La Ville est désormais en mesure d’obtenir, en temps réels, le volume d’eau rejeté et le moment où surviennent les débordements, et ce, de façon plus structurée. Ces équipements fournissent des informations cruciales et précises pour améliorer le temps de réaction visant à limiter les débordements et à améliorer leur gestion.

Le maire Claude Haineault et son administration sont confiants de corriger la situation dans les meilleurs délais :

« Nous avons jusqu’ici franchi toutes les étapes nécessaires à la correction de cette problématique. Nous travaillerons en collaboration avec le ministère d’ici les prochains mois afin d’effectuer les actions nécessaires. »

La Ville de Beauharnois est actuellement en attente de l’autorisation du MDDELCC pour procéder à l’appel d’offres qui lui permettra d’entamer les travaux d’expansion de ses infrastructures d’assainissement des eaux. Parmi les 17 stations de pompage, six seront rénovées dès ce printemps. Les travaux de mise à niveau sont prévus pour juin 2016, tel qu’adopté à la dernière séance du conseil.

La modernisation des onze autres stations et de l’usine d’épuration est en attente du certificat d’autorisation du MDDELCC. Par la suite, il sera possible de s’affairer à la stratégie d’intervention pour la réfection des étangs aérés pour enfin conclure l’étape d’actualisation des infrastructures de traitement des eaux et ainsi permettre de limiter et contrôler les débordements.

Les dernières années ont été charnières dans la poursuite des actions permettant la mise à niveau des infrastructures d’assainissement des eaux. Très proactive, la Ville pose des gestes concrets pour assurer la mise aux normes de ses stations de pompage, de son usine d’épuration et de ses étangs aérés afin de respecter les normes établies par le ministère.

___________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des coupures de courant planifiées dans le Haut-Saint-Laurent Des coupures de courant planifiées dans le Haut-Saint-Laurent
Travaux majeurs sur les rues autour du Palais de justice Travaux majeurs sur les rues autour du Palais de justice
Un médecin dès cet été à la Coop Beauharnois en santé Un médecin dès cet été à la Coop Beauharnois en santé
Nouveau projet écologique : les jardins de l’île Saint-Bernard Nouveau projet écologique : les jardins de l’île Saint-Bernard

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.