Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Des Québécois de toutes les origines en faveur de la charte

Guy_Leclair-depute-pequiste-comte-de-Beauharnois-saison-estivale-2013-Photo-INFOSuroit_com(Guy Leclair) – Le débat sur les propositions du gouvernement visant à adopter une charte des valeurs québécoises bat son plein au Québec. Je suis on ne peut plus persuadé que ce débat doit avoir lieu une fois pour toutes. Le malaise est palpable et un gouvernement devait, tôt ou tard, avoir le courage d’encadrer cette question avant que des dérapages de plus grande ampleur ne surviennent.

Nous sommes toutefois confrontés à des débordements dans chaque camp. D’un côté, certains musulmans ont été insultés sur la place publique. Ces gestes déplorables ont été posés par des imbéciles qui nuisent gravement à la cause qu’ils croient défendre.

De l’autre côté, nous assistons à un concert de dénonciations assimilant le projet de charte à de l’intolérance envers les Québécois issus de différentes minorités. Il y aurait donc, selon un certain discours relayé par l’axe Parti libéral – Québec solidaire, une opposition entre la majorité francophone et les membres de minorités ethniques et religieuses du Québec.

Cette division est absurde. Le véritable débat oppose les défenseurs de deux conceptions de la laïcité de l’État, deux visions qui ne s’entendent pas sur l’importance qu’il y a à séparer les affaires religieuses et les affaires de l’État. Et malgré l’image que nous envoient certains médias, des Québécois de toutes les origines ont pris la plume pour appuyer la charte des valeurs québécoises. En voici quelques extraits :

Leila Lesbet (Québécoise d’origine algérienne – Extrait Courrier de Laval, 31 mars 2011)

« Pour certaines femmes, le voile marque leur adhésion à l’islamisme et pour celles qui y sont forcées c’est leur étoile jaune. Cela s’appelle de la discrimination basée sur le sexe. Le port du voile est politique. C’est l’assujettissement des femmes par l’islam politique pour les culpabiliser des idées malsaines qui traversent l’esprit des islamistes à la vue de leur chevelure et de leur corps. Quand des femmes et des hommes vivant confortablement dans les sociétés sécularisées depuis des lustres nous demandent au nom du multiculturalisme et de l’interculturalisme et de la Charte des droits et des libertés d’accepter une telle offense, j’appelle cela de la collaboration avec le fascisme religieux qui s’exerce sur le corps des femmes ».

——–

Yolande Geadah (Québécoise d’origine égyptienne – Extrait journal Le Devoir, 13 septembre 2013)

« Tout d’abord, il est faux de croire que la restriction de signes religieux porterait gravement atteinte à la liberté religieuse. Ce serait réduire la croyance religieuse à un simple symbole, quel que soit le sens qui s’y rattache. Ce serait aussi faire le jeu du fanatisme religieux de toutes allégeances, qui a tendance à jeter l’anathème sur les fidèles refusant ces symboles. Il est difficile d’ignorer le fait que certains mouvements sociaux instrumentalisent la religion à des fins politiques, et visent à marquer leur territoire par la propagation de symboles religieux. D’où l’importance du principe de neutralité de l’État, seul garant de la liberté de conscience pour tous ».

——–

Karim Akouche (Québécois d’origine kabyle – Extrait Huffington Post – Lettre ouverte 11 septembre 2013)

Lettre ouverte au Cheikh Justin, au Hadj Couillard et à l’Émir Khadir : « Votre ouverture faussement raisonnable sépare au lieu de rassembler. Vous créez des îlots d’exclusion, car enfin, qu’avez-vous contre la laïcité, cette idée noble et généreuse qui nous vient des Lumières? C’est la laïcité, seulement la laïcité, qui protégera les religieux, les non-croyants et le Québec. L’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas négociable, elle doit primer sur la liberté religieuse, n’en déplaise aux fanatiques de tout acabit ».

——–

Djemila Benhabib (Québécoise d’origine algérienne – Extrait Radio-Canada, 12 septembre 2013)

« Il y a une monopolisation de la parole, de la part d’une petite élite multiculturaliste qui s’arroge le droit de confisquer la parole publique et de monopoliser le débat. Et c’est regrettable parce que ça se fait avec la complicité des médias, et notamment le service public ».

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/09/12/004-benhabib-appui-charte-valeurs.shtml

Mahnaz Fozi (Québécoise d’origine iranienne, directrice d’Accueil et intégration Bas-St-Laurent – Extrait Le Rimouskois, 11 septembre 2013)

« Je trouve essentiel, comme société, qu’on adopte des principes de laïcité pour permettre de bien définir nos paramètres. Je suis immigrante et je ne me sens pas attaquée dans ma façon de vivre. Je prends l’exemple de la Turquie, où 90% de la population pratique la religion musulmane et le pays interdit le port de signes religieux dans la fonction publique. C’est accepté par les citoyens. Personne ne doit imposer sa religion et ses valeurs au détriment des autres ».

http://www.rimouskois.ca/2013/09/11/des-voix-sont-favorables-a-la-charte-des-valeurs-quebecoises

Zabi Naim (Québécois d’origine afghane – Extrait journal La Presse, 17 septembre 2013)

« On vit dans une société laïque pour laquelle des Québécois se sont battus et ont fait des sacrifices. Et aujourd’hui, certains groupes aimeraient qu’on recule dans le temps. Rappelons-nous le Québec des curés, 100% catholiques. Serions-nous reçus comme nous le sommes aujourd’hui en tant que musulmans, juifs, sikhs, ou hindous? Je me pose la question.

Je reçois beaucoup de la société québécoise depuis que j’y vis et c’est un juste retour des choses pour moi que de faire ma part pour m’y intégrer. Un des éléments de cette intégration est de vivre et de pratiquer ma religion chez moi et dans les endroits prescrits: mosquées, églises, synagogues, temples, etc. ».

——–

Mohammed Lofti (Québécois d’origine marocaine – Extrait Voir.ca, 13 septembre 2013)

« Il est ironique de voir la féministe Françoise David (que j’aime bien par ailleurs sur d’autres sujets), se comporter en anti-féministe en dépouillant ses femmes voilées de leur capacité d’être responsables de leurs actes. La pitié ce n’est pas un geste féministe.

Chère Françoise, est-ce possible de raisonner à l’endroit pour conclure que la vraie discrimination ne viendrait pas d’une charte de laïcité qui interdit le port des signes religieux à la fonction publique, mais plutôt de tous ces employeurs qui refusent d’engager des Maghrébins de peur qu’ils multiplient leurs demandes d’accommodements ? Les Maghrébins du Québec payent déjà le prix d’une telle discrimination avec un taux de chômage trois fois plus élevé que la moyenne nationale ».

——–

Ces témoignages démontrent la nécessité de mettre un terme à cette absurde division qu’il y aurait entre « Eux » et « Nous ». Nous devons seulement répondre à la question suivante : voulons-nous, oui ou non, établir une séparation stricte entre les religions et l’État. Et peu importe ce que vous répondrez à cette question, vous ne serez ni intolérant, ni fermé aux autres cultures.

Guy Leclair,
Député de Beauharnois

Assemblee-nationale-logo-publie-par-INFOSuroit-com_

————————————–

Vous pouvez lire ou relire les billets précédents de Guy Leclair :

____________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Beauharnois, Billet Guy Leclair, Nouvelles générales, politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Culture : résidence de création à la Maison Félix-Leclerc Culture : résidence de création à la Maison Félix-Leclerc
18 médailles pour le Sud-Ouest aux Jeux du Québec 18 médailles pour le Sud-Ouest aux Jeux du Québec
Dernier droit du Championnat canadien de la Petite Ligue Dernier droit du Championnat canadien de la Petite Ligue
6 médailles pour le Sud-Ouest après 3 jours de compétitions 6 médailles pour le Sud-Ouest après 3 jours de compétitions

Une réponse à "Des Québécois de toutes les origines en faveur de la charte"

  1. Monique Legault dit :

    Très heureuse de lire ces messages de personnes qui sont venus chez-nous et qui se sentent chez-eux. Je suis à écrire un texte racontant mes belles expériences avec des personnes musulmanes, orthodoxes, bouddhistes.

    Est-ce mon expérience dans le comité d’oecuménisme du diocèse de Valleyfield qui m’a préparé à l’inter-religieux? Surtout chez les musulmans modérés, ils craignent de le dire sur la place publique mais plusieurs me disent qu’ils ont quittés leur pays parce que les intégristes extrémistes voulaient les contraindre à des coutumes exagérées et voilà que ces extrémistes viennent ici et exigent.

    Soyez accueillants mais très prudents me disent-ils. La charte n’est pas votée, certains passages peuvent être modifiés mais avec du calme et du respect dans les discussions.

    Monique Legault

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.