Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Hôpital de Vaudreuil-Soulanges – Controverse sur le site

(Jonathan Archambault) – Mercredi dans le quotidien La Presse, les journalistes Charles Côté et Marie-Claude Lortie ont mis à l’avant-plan les différents qui existent concernant le lieu du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges.  Le choix de l’emplacement continue d’alimenter la discorde entre les diverses parties impliquées dans le projet.

En effet, les groupes environnementalistes ainsi que plusieurs dissidents réfutent en bloc l’option proposée par la MRC de Vaudreuil-Soulanges qui souhaite demander à la Commission de la protection du territoire agricole une modification de zonage pour une partie de la forêt de Vaudreuil-Soulanges, soit pour un terrain de 640 hectares, afin d’y permettre la construction de l’établissement de santé.

Selon plusieurs, ce milieu boisé devra être intégré à la ceinture verte, un programme de protection des milieux agricoles qui est défendu par tous les groupes écologistes de la région et appuyé par une quinzaine de municipalités du Québec. De plus, cette éventuelle démarche de l’organisme gouvernemental irait à l’encontre des objectifs élaborés dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) qui vise principalement le gel de la zone urbaine pour les cinq prochaines années.

Or, si la MRC a décidé de lorgner du côté de ce lieu, c’est qu’elle considère qu’aucun autre terrain ne correspond aux critères qui sont essentiels pour ce type d’emplacement, notamment une superficie minimale de 25 hectares.

-Le site de la société Future Electronics, l’emplacement adéquat?-
Par contre, les opposants et les réfractaires arguent que le meilleur emplacement pour installer l’établissement serait celui appartenant à la société Future Electronics qui comprend, entre autres, un bâtiment de douze étages dans lequel plusieurs bureaux sont actuellement vacants. Ce terrain possède d’ailleurs une superficie de 26 hectares ce qui est légèrement plus grand que les besoins requis.

Mais, la MRC, qui chapeaute le projet, ne partage pas cet avis en raison de son accessibilité et du zonage industriel du secteur. Selon le directeur général de l’organisme, Guy-Lin Beaudoin, « les voies routières et le viaduc qui donnent accès à l’autoroute 40 ne sont pas assez larges et sont souvent congestionnés ». Considérant ces deux facteurs, l’endroit serait loin d’être propice pour localiser l’éventuel établissement de santé.

-Une forêt considérée comme boisé d’intérêt métropolitain-
Par ailleurs, le professeur de biologie, Daniel Gagnon estime que la forêt convoitée dans Vaudreuil-Soulanges  devrait être considérée comme un « boisé d’intérêt métropolitain », distinction accordée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Pour ce professionnel rattaché à l’UQAM, il ne fait aucun doute que la forêt remplit toutes les conditions requises. Lors de sa visite des lieux avec La Presse, l’enseignant a dénombré 18 espèces d’arbres différents alors que la norme pour être accrédité est de six!

De plus, il a estimé que la forêt était centenaire, alors que l’âge requis pour la distinction est de 60 ans. Certains spécimens datent aussi de 150 ou 200 ans. Il y a peut-être là une valeur inestimable que Vaudreuil-Soulanges a sous-estimée et qu’il faudrait préserver?

Il est clair que le projet de construction du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges fait l’unanimité auprès de toutes les parties. Par contre, le choix de son emplacement continue de susciter de vifs débats. Espérons que les gens impliqués arriveront à un consensus prochainement.

Si la forêt de Vaudreuil-Soulanges recèle de trésors comme ceux mentionnés par le biologiste, peut-être que la MRC est devant une occasion touristique intéressante. À Châteauguay dans la MRC de Roussillon, Héritage Saint-Bernard a fait un grand succès touristique du refuge faunique Marguerite-D’Youville sur l’île Saint-Bernard. De plus, selon certaines personnes, l’option du site de Future Electronics n’est pas à dédaigner non plus. C’est sur l’autoroute 40, près de la 540.  L’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges en premier et pourquoi pas un lieu touristique unique avec des arbres centenaires en deuxième !


Share
Posté dans: Affaires, Environnement, Nouvelles générales, Santé, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un colloque sur la gestion des matières résiduelles Un colloque sur la gestion des matières résiduelles
Le Musée de la Pointe-du-Buisson lance un cri d’alarme Le Musée de la Pointe-du-Buisson lance un cri d’alarme
Un Plan de développement de la zone agricole pour la région Un Plan de développement de la zone agricole pour la région
Pour tout savoir sur le développement futur de Rigaud Pour tout savoir sur le développement futur de Rigaud

Une réponse à "Hôpital de Vaudreuil-Soulanges – Controverse sur le site"

  1. Louise Bibeau dit :

    Bonjour, Savez-vous que la superficie totale de Monaco est de 202 hectares et qu’environ 33 000 personnes y vivent ? Alors que nous avons supposément besoin de 640 hectares pour un hôpital ? Honte à nos gestionnaires ! Honte à Guy-Lin Beaudoin, le Directeur Général de la MRC de Vaudreuil-Soulanges qui s’est couvert de ridicule avec ses «arguments chocs» pour défendre ce dézonage : les terrains de Future sont industriels et la 40 est congestionnée à certaines heures. Il est clair que ce que l’on veut, c’est construire encore et encore des maisons, des centres d’achat, etc.
    Nous vivons actuellement un période au Québec où la corruption et la collusion occupent une grande place dans le domaine public. Quand on lit la liste des propriétaires de la forêt convoitée et qu’on apprend que la valeur de leur investissement passerait de 0,15$ le pied carré à 1,60$ le pied carré si le terrain était dézoné, le doute nous assaille…

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.