Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Les pivoines à l’honneur avec Martinus Mooijekind

(Jonathan Archambault) – Le directeur de la Société québécoise de la pivoine, Martinus Mooijekind, tiendra un atelier-conférence sur le thème de la division de la pivoine ce lundi (24 octobre) au pavillon du site historique national de la Bataille-de la-Châteauguay, à Howick dans le Haut-Saint-Laurent.

Les amateurs d’horticulture et particulièrement de pivoines sont invités à y assister. En plus, l’entrée sera gratuite pour tous.

Lors de cette activité qui débutera lundi soir dès 19  h, l’ancien maire de Salaberry-de-Valleyfield s’entretiendra avec les participants sur l’historique et la provenance de la première pivoine.

M. Mooijekind expliquera aussi en détail les critères sur lesquels les membres du jury évaluent les pivoines lors des compétitions du Festival de la pivoine du Québec.

Le conférencier présentera également les étapes à suivre afin d’effectuer une division réussie d’une pivoine. « Je vais apporter un plant de mon jardin afin de montrer aux gens comment procéder pour le faire multiplier », mentionne le propriétaire de la Pivoinerie Martinus, située au 32 de la Route 236 à Saint-Stanislas-de-Kostka. Les méthodes pour faire germer les semis seront aussi abordées durant la soirée de lundi.

-Une pivoine en l’honneur de son père-
Par ailleurs, l’horticulteur du Haut-Saint-Laurent espère pouvoir procéder à l’enregistrement très prochainement d’une pivoine en l’honneur de son père. « C’est une pivoine hybride. Si elle continue à bien fleurir, je crois bien que je pourrais le faire l’été prochain » mentionne celui qui a appris les rudiments du métier avec son père.

La reconnaissance officielle d’une nouvelle pivoine n’est pas une mince affaire. La procédure d’enregistrement auprès de l’American Peony Society s’échelonne, en moyenne, sur une période de six ans puisque la période de germination du semis peut s’étendre facilement sur une période de quatre ans.

-Des compétitions couronnées de succès en 2011-
Le technicien alimentaire de profession participe chaque année à de nombreuses compétitions au travers du Canada. Encore cette année, les résultats obtenus ont été à la hauteur, « J’ai eu beaucoup de première et de deuxième place » mentionne-t-il en ajoutant qu’il ne s’est pas présenté à celle de Calgary, qui se déroulait au début de juillet puisque la saison de floraison de ses pivoines était déjà terminée. M. Mooijekind et ses pivoines sont sollicités partout au pays. On l’invite dans différents concours et on parle de lui et ses produits dans différentes publications.

Martinus Mooijekind a même fait une présentation spéciale à la chanteuse Florence K lors de l’émission La Petite Séduction à Saint-Thomas dans Lanaudière.

C’est loin d’être terminé puisque la récolte s’est avérée fort fructueuse en 2011. Les plantations de la Pivoinerie Martinus ont donné tout près de 35 000 pivoines, ce qui n’est pas tellement loin de la capacité maximale de production. « Je ne pense pas qu’on va augmente beaucoup en 2012. On va plus essayer de maintenir cette cadence l’année prochaine » précise-t-il.

-Popularité fulgurante de la pivoine au Québec-
La pivoine a connu ces dernières années une popularité fulgurante dans la province. Les récentes statistiques indiquent qu’il y a, au Québec, près de 450 000 personnes qui possèdent au moins un plant de pivoines. « On croit que l’an prochain, ça sera autour de 600 000 » ajoute M.Mooijekind. Cette ascension s’expliquerait, selon ses dires, par le fait que la pivoine requiert moins d’entretien que les fleurs annuelles.

Une rencontre prometteuse et gratuite avec un passionné, lundi soir 19 h au site historique national de la Bataille-de-la-Châteauguay.

Entretemps, vous pouvez vous mettre dans l’ambiance des pivoines en visitant le site Internet Pivoinerie Martinus.


Share
Posté dans: Éducation, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Art Pontes – Ouverture du 1er Centre d’artistes de la région Art Pontes – Ouverture du 1er Centre d’artistes de la région
Le Marché public régional en activité jusqu’au 1er novembre Le Marché public régional en activité jusqu’au 1er novembre
Grande Évacuation – participation active de 35 familles campivalenssiennes Grande Évacuation – participation active de 35 familles campivalenssiennes
Grâce au Défi FRAS, la Maison de répit Jean-Reid voit le jour Grâce au Défi FRAS, la Maison de répit Jean-Reid voit le jour

Une réponse à "Les pivoines à l’honneur avec Martinus Mooijekind"

  1. Lea-rose dit :

    Je le connais c’est mon grand-Père et il est formidable avec ses pivoines. Je l’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.