Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Avenir sans tabac – un jeune de Mercier à un colloque national

Samuel_Nolet au congres des registraires en oncologie a Longueuil photo courtoisie(CH) – C’est avec fougue que le jeune Samuel Nolet, 15 ans de Mercier, leader de La gang allumée de la Montérégie, a parlé ce matin (29 avril) de prévention du tabagisme juvénile en conférence d’ouverture du 13e congrès annuel de l’Association québécoise des registraires en oncologie (AQRO).

Un enjeu qui a beaucoup interpellé l’assemblée, puisque le tabagisme est responsable de 85 % des cancers du poumon.

« Les ados de La gang allumée et moi, je peux vous dire qu’on travaille en amont de l’oncologie! Année après année, des milliers de jeunes comme moi parlent aux autres jeunes des dangers du tabagisme et tentent de les convaincre de renoncer à ce poison ou, encore mieux, de ne jamais s’en approcher », a expliqué l’élève en 4e secondaire à l’école Louis-Philippe-Paré de Châteauguay, qui prenait la parole le 29 avril au nom des 10 leaders de La gang allumée répartis à travers le Québec.

Objectif ambitieux, mais réaliste

Samuel a rappelé le compte à rebours national que les leaders ont lancé en janvier dernier dans le cadre de la Semaine pour un Québec sans tabac. Ce décompte vise la réalisation d’une première génération sans tabac au Québec d’ici neuf ans.

« Nous, les jeunes, on veut faire passer, d’ici 2025, le taux de tabagisme de 12 % à 0 % chez les adolescents québécois. Pour y arriver, cependant, il nous faudra de puissants appuis. Car les jeunes auront beau travailler fort, ils ne pourront pas y arriver seuls. »

Alors que 3 % des élèves fument en première secondaire, ce pourcentage atteint 23 % en secondaire 5. Ce qui veut dire que près d’un élève sur quatre commence à fumer durant son secondaire.

Samuel_Nolet au congres registraires en oncologie photo courtoisie« C’est une augmentation colossale de plus de 650 % entre le secondaire 1 et le secondaire 5 », a fait observer Samuel à un auditoire médusé. « Il y a de quoi s’inquiéter parce qu’on sait très bien que la grande majorité de ces fumeurs deviendront accros à la cigarette et continueront à fumer une fois rendus au cégep et à l’université. »

Dans les faits, 29 % des jeunes adultes de 20 à 34 ans fument encore au Québec. « Dans 30 ou 40 ans, combien d’entre eux se retrouveront chez un oncologue avec un diagnostic de cancer? »

Selon Samuel Nolet, la Loi concernant la lutte contre le tabagisme, adoptée le 26 novembre dernier, vient protéger les adolescents de plusieurs facteurs de risque. « Rien ne pouvait marquer aussi bien la première année de notre compte à rebours que cette loi! »

Milieu scolaire sans tabac ?

L’adolescent croit néanmoins qu’il faudra plus qu’une loi costaude pour atteindre le 0 %. « Pour 2016, nous demandons aux milieux scolaires de se doter d’une politique sans tabac, qui fera bien plus que simplement bannir l’usage de la cigarette de leur établissement. Une fois intégrée dans le code de vie, cette politique comporte diverses mesures qui permettent de dénormaliser encore plus la consommation de tabac et qui favorisent l’adoption de saines habitudes de vie. Ça nous rapprochera un peu plus de notre but », a assuré le jeune Montérégien. Et le jeune engagé a conclu : « Nous les leaders de La gang allumée, nous ferons tout pour arriver à cette première génération sans tabac! Même si ça signifie de vider une bonne partie des futurs carnets de consultation des oncologues et de leur permettre enfin de se reposer un peu sur leurs lauriers ! »

À propos de La gang allumée

Créé par le Conseil québécois sur le tabac et la santé, le programme de La gang allumée regroupe des milliers de jeunes de 11 à 17 ans, non-fumeurs et fumeurs, qui agissent ensemble pour atteindre une génération sans tabac.

___

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :

__________________________________________________________________


Share
Posté dans: Châteauguay, Communautaire, Fierté régionale, Jeunesse, Nouvelles générales, Roussillon, Santé Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Persévérance scolaire : Superhéros de Vaudreuil-Soulanges Persévérance scolaire : Superhéros de Vaudreuil-Soulanges
Conférences du Projet MIDAS-S : un succès qui ne démord pas Conférences du Projet MIDAS-S : un succès qui ne démord pas
Première à Saint-Urbain-Premier : Une soirée dans l’univers de l’auteure Sonia Marmen Première à Saint-Urbain-Premier : Une soirée dans l’univers de l’auteure Sonia Marmen
Guide de visite au Pays de l’Oubli : conférence sur l’Alzheimer Guide de visite au Pays de l’Oubli : conférence sur l’Alzheimer

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.