Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

Après Châteauguay, Mercier veut son centre commercial près de l’A-30

LesAffaires.com nous apprenait samedi que la firme Ivanhoé Cambridge souhaite elle aussi profiter du prolongement de l’autoroute 30 pour « enrichir son portefeuille immobilier ».

L’article titré Ivanhoé Cambridge lorgne la 30 rapporte en effet que la filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec aimerait installer un centre commercial à « thématique agricole » à Mercier, dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) a déjà dit non, mais la Ville de Mercier et Ivanhoé Cambridge ont soumis une deuxième demande qui devrait être entendue l’automne prochain. C’est 35 hectares qui pourraient être dézonés.

L’adoption d’un nouveau plan d’aménagement du territoire de la MRC Roussillon favoriserait cette fois la Ville de Mercier.

Le centre commercial d’Ivanhoé Cambridge aurait une superficie de 750 000 pieds carrés et un marché public.

La fédération régionale de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Saint-Jean-Valleyfield s’était déjà opposé elle aussi. Elle prépare actuellement un autre mémoire. Elle était en accord avec la portion marché public.

En novembre dernier INFOSuroit.com avait publié Châteauguay aura son mégacentre près de l’Autoroute 30. Cet article relatait l’annonce de Westcliff qui va construire un complexe commercial du style « Quartier Dix 30″ près de la jonction de la 30 et du Centre hospitalier Anna-Laberge.  LesAffaires.com a contacté Marc Montpetit le directeur régional de Westcliff qui précise qu’à court terme la demande n’est pas suffisante pour deux nouveaux centres commerciaux.

Pour le maire de Mercier Jacques Lambert le positionnement stratégique favorise sa ville.

Une histoire à suivre, mais il faut avouer qu’au lendemain de l’ouverture de la 30 en décembre 2012, on tentera par tous les moyens de nous attirer.

Les villes et MRC ont besoin de bien planifier. Est-ce que l’on souhaite l’arrivée de nouveaux magasins au détriment de ceux existants?

Aussi, un point à ne pas négliger, qu’il y ait un, deux ou trois nouveaux centres commerciaux, je ne crois pas que mon budget sera doublé ou triplé.


Share
Posté dans: Affaires, Châteauguay, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Trois expositions à découvrir à la Maison LePailleur    Trois expositions à découvrir à la Maison LePailleur  
Nouvelle station de vidange pour eaux usées de VR Nouvelle station de vidange pour eaux usées de VR
Châteauguay prend ses précautions face à l’agrile du frêne Châteauguay prend ses précautions face à l’agrile du frêne
Travaux sur le réseau d’aqueduc à Châteauguay Travaux sur le réseau d’aqueduc à Châteauguay

Une réponse à "Après Châteauguay, Mercier veut son centre commercial près de l’A-30"

  1. normand dorais dit :

    Je suis loin d’être d’accord avec l’idée d’implanter un autre Centre d’Achats sans qu’il n’y ait eu de consultations publiques plus larges. Nos sommes victimes d’une société de consommation qui ne cesse de nous tenter. Et de plus rien n’est plus durable dans la plupart des produits achetés. Pire encore, un beau Wall Mart (anti-syndical en plus, risque de s’y établir)
    Si on faisait ensemble une réflexion sur le devenir de nos communautés. Cette vieille idée conservatrice de construire et construire sans cesse dans le but d’attirer les investisseurs pour ainsi amener plus de taxes veut aussi dire plus de services. (sécurité publique, cols bleus, blancs etc…) A-t-on véritablement vérifier ces coûts? En d’autres mots j’aimerais qu’on me prouve que les investissements en infrastructures publiques inhérentes à la construction de ces bulles commerciales souvent sans âme représentent vraiment un investissement véritable, même à long terme. Je crois que nous nous devons d’innover…de créer et de cesser de faire du copier/coller des succès extérieurs comme le 10-30 par exemple.

    On a déjà plein de trous dans la loi 101, on en aura maintenant dans la loi du zonage agricole…ainsi nous dépendrons de plus en plus des importations sans cesse croissantes des marchés extérieurs.

    Ne pourrions nous pas seulement s’assoir ensemble et créer, réfléchir sur les succès originaux de certaines municipalités du Québec, du Canada ou même de l’extérieur. J’entends par là des festivals culturels durables et récurrents…des boisés protégés (S.O.S.) Fernand Séguin. Et ce ne sont là que quelques exemples…

    En passant, saviez-vous qu’il serait très intéressant de calculer à moyen terme l’impact des investissements en sauvegarde du territoire (Ile St-Bernard des Sœurs Grises), récemment acquise par notre municipalité à un très bon prix!

    Bientôt, les terrains libres dans l’est du comté (Candiac, Delson etc,) seront tous vendus et souvent à 15$ et 20$ du pi. carré.

    En sauvegardant nos espaces verts, ne croyez-vous pas que nous attirerons des gens qui seront fiers de circuler dans cette ceinture verte? Et cela, c’est rentable pour une municipalité car la valeur des maisons et des commerces augmentera.

    En conclusion, moi je pense vraiment que ce n’est pas aux élus seuls de tout décider qui aura le centre d’achats sur un territoire ou sur l’autre, si tant est qu’il soit obligatoire que nous en ayons un.

    Améliorons notre propre centre d’achats…agrandissons-le (c’est possible) misons sur un marché public s’il le faut, mais, pour avoir consulter quelques agriculteurs…il serait fort surprenant que ces derniers se déplacent pour venir vendre leurs légumes etc…Les temps ont changé…on parle maintenant de grande culture. Allez voir à Mercier, St-Rémi (le Royaume des terres noires) et demander à ces derniers s’ils sont intéressés à venir vendre leurs produits dans un marché public à Châteauguay, et la réponse sera non. Par ailleurs, un marché public avec des sous-traitants, pourrait peut-être intéresser des petits commerçants qui achèteraient en gros pour revendre. Certains de ces artisans, fabriquant des produits du terroir seraient en revanche forts intéressés à louer un kiosque.

    La réflexion doit se poursuivre… Quel genre de communauté voulons-nous? On a tous droit à notre opinion dans ces débats…

    Normand Dorais
    Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.